The American : Lonesome Killer

Partager l'article
Vous lisez:
The American : Lonesome Killer
Malgré sa lenteur, "The American" est un essai qui reste intéressant à voir, pour son côté "à contre-courant", pour l'esthétique, pour George Clooney, et pour la mélancolie qu'il dégage.

Jack, un tueur à gages désabusé sur le départ, se retrouve dans un petit village d'Italie, et s'apprête à honorer son dernier contrat. Oubliez tout de suite le style thriller d'action que peut évoquer le résumé, et oubliez même la bande-annonce, assez éloignée de l'esprit du film. Anton Corbijn prend en fait le parti de proposer une œuvre au rythme lent, à l'ambiance tendue et à la mise en scène sobre. A l'image de son précédent film, Control, dans lequel le réalisateur suivait la chute de Ian Curtis (du groupe Joy Division), Anton Corbijn se place comme observateur, se glissant dans le quotidien de son personnage, même s’il a choisi un style visuel très différent du biopic, jouant particulièrement de son décor grandiose et caractéristique.

Tueur solitaire



L'histoire se déroule dans un village d'Italie, aux allures de labyrinthe coupé du monde, un paysage presque fantasmé ou sorti d'un étrange rêve. C'est dans ce décor, à la fois magnifique et inquiétant, que Corbijn plonge son personnage, « The American » comme l'appellent les gens du village, accentuant la sensation de dépaysement.

De la même façon que le film n'est pas le thriller auquel on pourrait s'attendre, George Clooney est justement choisi pour incarner un rôle dans lequel on ne l'attend pas spécialement, n'usant à aucun moment du charme et du sourire qu'on lui connaît. On l'a rarement vu le visage aussi fermé et la mine aussi renfrognée. Réussissant à exprimer beaucoup en en disant très peu, il incarne parfaitement ce rôle de tueur qui ne se fait plus d'illusion, ne tombant jamais dans le cliché de l’assassin au grand cœur. Ni totalement mauvais, ni vraiment un saint non plus, c'est un homme avec ses zones d'ombres et ses oppositions. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les deux personnes avec qui il se lie sont un prêtre et une prostituée.

Clooney incarne un personnage peu bavard, et limite toute expression d'émotion. Tout passe alors par des détails, un tic facial, un regard, une façon de prononcer une phrase ou au contraire une façon de ne rien dire. Le jeu est sobre et tout en retenue, à l'image du film. Corbijn présente son (anti)héros avant tout comme un artisan à l'ancienne. Un vieux de la vieille à l'image des héros de films noirs des années 50. Armes comme sentiments sont disséqués avec précision et une certaine froideur.

Spleen city



A tendance plutôt contemplative, les plans s'étirent et les situations se prolongent au-delà de l'action en elle-même. L'atmosphère créée prend le dessus sur le récit, somme toute assez classique. Nous partageons l'attente du personnage entre errance et vague illusion d'un éventuel nouveau départ. Il est vrai que ce rythme lent peut en rebuter plus d'un. Tout comme Control, The American ne s'adresse pas à tout le monde. Ce manque de rapidité peut autant enchanter les uns qu'ennuyer les autres. Filmer l'ennui sans le provoquer est un défi plus ou moins bien relevé selon les cas.

Nous sommes ici constamment dans l'attente de quelque chose qui ne viendra jamais. Une mélancolie accompagne le film. Même l'histoire d'amour qui naît entre Jack et une prostituée (Violante Placido), n'apparaît pas comme une réponse en soi et une solution à tout. Au contraire, on sent ici une sorte de fatalité. Le personnage n'attend plus rien, et le spectateur sent lui-même qu'il s'agit d'une impasse, à l'image de ces étroites rues empruntées par Jack, qui semblent ne mener nulle part.

Sur le même thème
l'info en continu
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Programme TV
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
"Un si grand soleil" : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
Programme TV
"Un si grand soleil" : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
"Koh-Lanta" de retour le 28 août sur TF1
Programme TV
"Koh-Lanta" de retour le 28 août sur TF1
"C'est du gâteau" : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de Netflix
SVOD
"C'est du gâteau" : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de...
France 4 sauvée jusqu'en 2021, France Ô s'arrêtera fin août
TV
France 4 sauvée jusqu'en 2021, France Ô s'arrêtera fin août
Vidéos Puremedias