Anne Holmes (France 3) : "On a su renouveler nos fictions à temps"

Partager l'article
Vous lisez:
Anne Holmes (France 3) : "On a su renouveler nos fictions à temps"
"Meurtres à Carcassonne"
<div class="desc pair"><b> </b></div>
"Meurtres à Carcassonne" © Rémy Grandroques / Kwaï Productions / FTV
Anne Holmes, la patronne de la fiction de France 3, fait le bilan de sa saison.

Toute la saison, France 3 a collectionné les bons scores d'audiences grâce à ses téléfilms et ses séries made in France. Anne Holmes, la directrice de l'unité fiction française de France 3, décrypte pour puremedias.com les raisons de ce succès.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

Propos recueillis par Benoît Daragon.

puremedias.com : Forte audience mardi soir pour la rediffusion de "Meurtres au Pays Basque", on imagine que vous êtes satisfaite de la popularité de cette série ?
Anne Holmes : Oui, bien sûr ! On a réussi à fidéliser le public avec cette collection policière lancée en 2013, qui est en fait un prétexte pour partir à la découverte des régions françaises, ce qui est l'ADN de France 3. C'est "des racines et des ailes" mais avec un couple d'enquêteurs. C'est une série où il est question des régions, des paysages mais également des rapports de couples, des légendes, etc. Elle a un côté léger mais elle permet d'apprendre des choses. Je pense que les téléspectateurs ne peuvent plus regarder une fiction où il n'y a pas "un petit plus". Celui de "Meurtres à...", c'est son ancrage en région. L'univers est important, ça raconte quelque chose.

"De plus en plus d'acteurs nous sollicitent"

Elle se démarque par des castings prestigieux. C'est facile de recruter des noms pour France 3 ?
"Meurtres à..." est centrée autour d'un couple. Et comme la collection fonctionne et est reconnue, de plus en plus d'acteurs nous sollicitent. On a eu quelques acteurs de TF1 mais pas seulement : on a eu des acteurs de "Plus belle la vie" comme Rebecca Hampton ou de France 2 comme Adriana Karembeu, Anne Richard ou Bruno Wolkowitch. On va continuer de faire ce genre de mélanges. On a un numéro en boîte avec Dounia Coesens de "Plus belle la vie" et Philippe Caroit et un autre avec Héléna Noguerra et Stéphane Freiss. On s'apprête à en tourner un avec Cristiana Reali. On va continuer à avoir des castings prestigieux avec des gens que le public a envie de voir.

Plus globalement, "Meurtres à" montre la réussite de votre case fiction du samedi soir...
Notre stratégie de contre-programmation se révèle efficace le samedi soir. On arrive à être deuxième des audiences quasiment tous les samedis de l'année. Même quand on est très attaqué par "The Voice" ou d'autres divertissements, on a réussi à exister au lieu de résister. On se dit qu'il y a une appétence du public pour la fiction d'une manière générale - car la fiction française est à l'honneur sur toutes les chaînes - mais particulièrement celle de France 3 qui contribue de façon importante à l'audience générale de la chaîne. C'est vrai que quand on fait 18% ou 19% de PDA en prime, on double l'audience journée. C'est formidable.
Mais on n'a pas fait que des "Meurtres à ...", il y a aussi eu d'autres fictions comme "Le Vagabond de la Baie de Somme" avec Sonia Rolland ou "Un parfum de sang" avec Anny Duperey. C'est vrai que c'est très agréable de travailler à la fiction de France 3 en ce moment car les acteurs viennent spontanément. La télé a repris ses lettres de noblesse.

Anne Holmes, directrice de la fiction de France 3
Anne Holmes, directrice de la fiction de France 3 © Julien Knaub / FTV


L'autre rendez-vous fiction, c'est le mardi, où les formats sont plus variés...
On est très fier du mardi aussi, qui est une case où il y a de la comédie, du drame, du policier, de l'Histoire. C'est le jour du "Village français" mais aussi de "La vie devant elles", qui a été un pari difficile. Une série qui se passe dans les années 70, rarement vues à la télé, avec un cast presque inconnu et qui dépasse les 3 millions de téléspectateurs de moyenne... La promesse a été extrêmement bien tenue. Du coup, les téléspectateurs ont été au rendez-vous, sans déperdition entre le début et la fin. La note quali a été très élevée.

Une suite de "La vie devant elles" est en préparation ?
On réfléchit sérieusement à l'idée d'une suite, oui. Rien n'est signé à ce jour mais il n'y a pas de raison qu'il n'y ait pas de suite. Surtout que cette série répond à notre volonté de féminiser notre offre. On a recruté Corinne Masiero (révélée dans "Louise Wimmer", ndlr) qui va donner la réplique à Gerard Depardieu dans "Capitaine Marleau" de Josée Dayan. En revanche, Gérard Jugnot va remplacer Josiane Balasko dans "La loi de...". Josiane nous avait dit qu'elle ne ferait que trois épisodes maximum. Mais comme ça a bien marché, on a réfléchi à decliner la série avec un autre personnage. "La loi de Barbara" va devenir "La loi d'Alexandre". C'est écrit sur mesure pour Gérard Jugnot qui ne fera que quelques épisodes. On le sait d'avance et c'est écrit comme cela. C'est donc une mini-collection autour de personnages forts.

Votre "True Detective" à vous !
Voila, exactement ! (rires) Et comme avant, on a fait notre "Broadchurch" avec le "Meurtre à Etretat" sur les falaises, c'est parfait !

"La fiction française n'est pas ringarde !"

Le succès des fictions de France 2 cette saison et les innovations de TF1 qui a tenté de nouveau formats, ca vous inquiète ?
Quand la fiction marche sur un chaîne ça rejaillit sur l'ensemble du PAF. Donc il faut que ça marche sur toutes les chaînes pour que les téléspectateurs prennent conscience que la fiction française n'est pas ringarde, et qu'une série peut raconter autre chose que des agents du FBI qui cherchent des cheveux sur des scènes de crime pour trouver l'ADN d'un tueur !

Il a fallu l'arrêt de "Louis la Brocante" pour que vous vous lanciez dans des écritures plus modernes ?
Il y a un rajeunissement très rapide de notre offre et de nos castings. On a su se renouveler à temps. On a senti le vent tourner il y a un ou deux ans. On a dû arrêter plusieurs de nos séries car on est limité en nombre de cases et en termes de finances. On a fait le choix d'arrêter "Louis la Brocante" et "Famille d'accueil" pour laquelle on a écrit et tourné une vrai fin. Il vaut mieux que ça soit écrit, conclu et tourné dans le respect des fans et de l'équipe de production qui a travaillé pendant 14 saisons. Avant, on attendait qu'une série ne marche plus pour l'annuler. Là, on anticipe pour proposer de nouveaux formats à la place. On ne se sent pas du tout largué !

"'Plus belle la vie' traite tous les sujets dans l'air du temps"

En 2016, il y aura toujours autant de fictions sur France 3 ?
Pour l'instant, sur les projections de 2016, rien ne bouge. Avec le même nombre de fictions.

L'année de "Plus belle la vie" a été marquée par ce plan à trois sous poppers. Vous ne relisez pas les scénarios avant qu'ils soient tournés ?
Bien sûr que si, c'est relu.

Et ça vous a plu ?
On a suffisamment commenté cette histoire. C'est compliqué... Je vous assure... On ne va pas réactiver une polémique qui est passée. Je continue a dire que "Plus belle la vie" traite tous les sujets dans l'air du temps. C'est salutaire, même si ça peut choquer et qu'on peut nous attaquer.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
norbertgabriel

Elle VOUS a gavé, vous n'êtes pas le centre du monde..



The 12th Doctor

"Donc il faut que ca marche sur toutes les chaînes pour que les téléspectateurs prennent conscience que la fiction française n'est pas ringarde, et qu'une série peut raconter autre chose que des agents du FBI qui cherchent des cheveux sur des scènes de crime pour trouver l'ADN d'un tueur !"

Je la trouve un peu de mauvaise foi quand même, il arrive aussi qu'ils cherchent des sécrétions intimes voire des poils pubiens sur une scène de crime.



cine31

De beaux succès pour les fictions de france 3, en effet cette année.
Bon travail de ce coté là.



waladoux

Cette série des Meurtre a ... est vraiment bien fichu avec un mélange région et légendes locales qui assure dépaysement et exotisme a peu de frais.



Céga V.

C'est vrai que faire en rediffusion un score quasi-équivalent au score initial, c'est fort, très fort. Les duos sont prenants, et constituent 50% de l'audience, si ce n'est plus. Ils arrivent à avoir de belles têtes d'affiches à chaque fois. Faut avouer que, j'ai regardé plusieurs volets, les intrigues cassent pas trois pattes à un canard à chaque fois, mais l'idée de diversités régionales, et de diversités de distribution à chaque fois, assurent le succès.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
&quot;L&#039;amour est dans le pré&quot; revient ce soir sur M6 avec un &quot;Que sont-ils devenus ?&quot;
Programme TV
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
&quot;Un jour, un générique&quot; : &quot;Morning Live&quot;
TV
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
&quot;Noces d&#039;or&quot; : Alice Taglioni héroïne d&#039;une comédie le 13 septembre sur Arte
TV
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
&quot;La meilleure boulangerie de France&quot; : La saison 7 démarre aujourd&#039;hui sur M6
Programme TV
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
&quot;La Provence&quot; présente ses excuses après avoir flouté le visage d&#039;un élu du RN
Presse
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Box-office US : &quot;Good Boys&quot; détrône &quot;Fast &amp; Furious : Hobbs &amp; Shaw&quot;, les autres nouveautés déçoivent
Box-office
Box-office US : "Good Boys" détrône "Fast & Furious : Hobbs & Shaw", les autres...
Vidéos Puremedias