Après le scandale des écoutes, News Corp. pourrait séparer ses activités audiovisuelles et de presse

Partager l'article
Vous lisez:
Après le scandale des écoutes, News Corp. pourrait séparer ses activités audiovisuelles et de presse
Rupert Murdoch
Rupert Murdoch © Abaca
Le groupe de médias News Corporation envisagerait de se scinder en deux entités : l'une dédiée à l'audiovisuel, et l'autre à la presse et aux activités d'édition.

Ebranlé par le scandale des écoutes en Grande-Bretagne, le groupe de médias australo-américain News Corporation, propriété de Rupert Murdoch, envisagerait une sérieuse reconfiguration de ses activités. Selon le Wall Street Journal, le groupe pourrait en effet scinder ses activités en deux entités distinctes : l'une dédiée aux films et à la télévision, et l'autre consacrée aux journaux et à l'édition.

À lire aussi
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de rédactions demandent au gouvernement d'agir
Presse
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de...
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media
Presse
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media

Cette restructuration contribuerait à améliorer la valeur du groupe pour ses actionnaires, en mettant l'accent sur le pôle télévision et cinéma (qui comprend notamment le studio 20th Century Fox, le réseau de télévision Fox et la chaîne Fox News) qui a généré plus de 23 milliards de dollars de chiffres d'affaires en 2011, contre 8,8 milliards de dollars pour l'activité presse (The Wall Street Journal, The Times, The Australian, The New York Post, The Sun, la maison d'édition HarperCollins...).

Si Rupert Murdoch s'est longtemps opposé à une telle scission du groupe, le magnat de la presse aurait néanmoins changé d'avis, rapporte une source proche du dossier qui assure que la décision pourrait être annoncée officiellement cette semaine. Cette rectructuration ne remettrait pas en cause le contrôle de la famille Murdoch sur les deux entités.

En juillet 2011, News Corp. a été frappé par le scandale des écoutes téléphoniques en Grande Bretagne. Des employés du tabloïd News of the World, filiale du groupe, ont été accusés d'avoir eu accès à des systèmes de messagerie vocale personnels de victimes et de leurs proches de manière illégale. Suite à l'enquête publique lancée par le gouvernement de David Cameron, le titre a cessé de paraître quelques jours plus tard.

Rupert Murdoch
Rupert Murdoch
Rupert Murdoch renonce à fusionner Fox avec Time Warner
Hulu, le site américain de vidéo en streaming, lève 750 millions de dollars
USA : Le "Los Angeles Times", le "Chicago Tribune" et 5 autres grands quotidiens à vendre
News Corp. enregistre une baisse de son bénéfice annuel de 57%
Voir toute l'actualité sur Rupert Murdoch
l'info en continu
93% des journalistes de franceinfo.fr en grève aujourd'hui
Internet
93% des journalistes de franceinfo.fr en grève aujourd'hui
Audiences : Carton pour la cérémonie du Ballon d'or 2021 sur la chaîne L'Equipe
Audiences
Audiences : Carton pour la cérémonie du Ballon d'or 2021 sur la chaîne L'Equipe
"L'amour est dans le pré" : Quel bilan pour la saison 16 avec Karine Le Marchand sur M6 ?
Audiences
"L'amour est dans le pré" : Quel bilan pour la saison 16 avec Karine Le Marchand...
Pierre Ménès visé par une enquête pour "agression sexuelle"
Justice
Pierre Ménès visé par une enquête pour "agression sexuelle"
Audiences access 20h : Bouleau domine Lapix, petit retour pour "Les princes et les princesses de l'amour"
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau domine Lapix, petit retour pour "Les princes et les...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" au plus bas, Cyril Hanouna en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" au plus bas, Cyril Hanouna en forme