Après Netflix et Youtube, Instagram et Facebook réduisent leur débit en Europe

Partager l'article
Vous lisez:
Après Netflix et Youtube, Instagram et Facebook réduisent leur débit en Europe
Facebook et Instagram réduisent le débit de leurs vidéos.
Facebook et Instagram réduisent le débit de leurs vidéos. © Abaca
Jeudi dernier, Netflix avait annoncé réduire le débit de tous ses flux sur le continent européen pendant un mois.

Le débit est restreint. Dans un communiqué, Facebook annonce que le célèbre réseau social de Mark Zuckerberg et Instagram vont temporairement voir leur débit de vidéos être bridé afin d'éviter une congestion du réseau internet. L'objectif est simple : éviter un engorgement en cette période si particulière de confinement, où nombre d'Européens sont enfermés chez eux et soit consomment films et séries en streaming pour occuper leur temps, soit poursuivent leur activité professionnelle en télétravail.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

"Pour aider à limiter toute congestion potentielle du réseau, nous allons réduire temporairement les débits binaires pour les vidéos sur Facebook et Instagram en Europe", a déclaré un porte-parole du groupe Facebook dans un communiqué. Cette décision fait notamment suite à la demande du commissaire européen pour le marché intérieur, Thierry Breton, qui avait appelé jeudi les plateformes de diffusion en continu à "coopérer avec les fournisseurs de télécommunications pour adapter le débit de la diffusion vidéo en continu en proposant temporairement la définition standard plutôt que la haute définition, en tenant compte des heures de travail les plus critiques".

Des mesures déjà prises pour Netflix, Youtube, MyCanal et Disney+

Avant Facebook et Instagram, Netflix avait déjà suivi jeudi dernier les recommandations de Thierry Breton. "Nous estimons que cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25% tout en assurant un service de bonne qualité à nos membres", a ainsi précisé le géant de la SVOD dans un communiqué. Vendredi matin, c'est Youtube qui a emboîté le pas à Netflix en proposant par défaut toutes ses vidéos en définition standard à leur lancement et en ne s'adaptant plus comme il le fait d'habitude à la bande passante de ses utilisateurs ou à la taille de leur écran. MyCanal a lui renoncé à la 4K et s'apprête à passer à une HD moins puissante tandis que Disney+, s'il a décalé son lancement français sur demande du gouvernement, a également réduit sa qualité pour ne pas engorger les réseaux.

Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias