Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")

Partager l'article
Vous lisez:
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
Vivendi © ABaca
Le groupe français a pris 7,6% du capital du groupe espagnol.

Vivendi poursuit ses emplettes. Dans un communiqué ce vendredi, Vivendi annonce avoir investi à hauteur de 7,6% dans le capital de Prisa, groupe de presse espagnol, qui édite notamment le quotidien "El Pais", "As", "Cinco Dias", "Cinemania", ainsi que la chaîne de télévision Localia et les radios "Cadena SER" et "Los 40 principales". La société ibérique est également implantée à l'international, dont en France où elle est actionnaire à 15% du groupe Le Monde.

À lire aussi
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Business
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
Business
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
TV : Exportation record des programmes français en 2020
Business
TV : Exportation record des programmes français en 2020
Bernard Arnault sort de la holding d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault sort de la holding d'Arnaud Lagardère

Un groupe espagnol marqué par la crise sanitaire

"La prise de participation dans Prisa s'inscrit dans la stratégie de Vivendi de se renforcer en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication, et d'élargir son accès aux marchés de langue espagnole en Europe, en Amérique Latine et aux Etats-Unis", a déclaré le groupe dirigé par Vincent Bolloré. Et d'ajouter : "La stratégie de Vivendi est très largement en phase avec la feuille de route que s'est fixée Prisa, qui comprend le développement de services éducatifs par abonnement, ainsi que de contenus d'information et de divertissement, et un engagement fort dans la numérisation de ses produits et marques".

En 2020, le groupe Prisa a pris de plein fouet la crise économique liée à l'épidémie, qui a conduit à l'effondrement de ses recettes publicitaires. Fin octobre dernier, le groupe a fait savoir qu'il avait essuyé une perte de 209 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Afin de réaliser des économies - près de 40 millions d'euros visés -, le groupe espagnol avait conclu "un accord satisfaisant sur des réductions de salaires", selon un communiqué relayé par l'AFP.

Vivendi fait son marché

De son côté, le groupe Vivendi poursuit son petit marché sur le marché des médias. A l'international, il est déjà très présent à travers Universal Music Group, Havas et Gameloft. En Espagne, la société dirige des services de billetterie et détient la société de production Bambu Producciones. En France, Vincent Bolloré ne cache pas non plus ses ambitions. Il y a un an, le groupe qui possède Canal+ est entré au capital du groupe Lagardère, devenant le premier actionnaire, allié à Amber Capital. Enfin, le 23 décembre, Vivendi a déclaré avoir signé une "promesse d'achat" afin de faire tomber dans son escarcelle le groupe de presse Prisma Media ("Télé Loisirs", "Voici", "Capital").

l'info en continu
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une relance de Sonia Mabrouk
Radio
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une...
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et les islamistes
Justice
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et...
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour "diffamation" contre "Le Monde"
Justice
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour...
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
SVOD
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au quotidien en six ans
Presse
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au...
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond à une lanceuse d'alerte
Internet
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond...