Arnaud Lagardère prend la présidence d'Europe 1

Partager l'article
Vous lisez:
Arnaud Lagardère prend la présidence d'Europe 1
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
Le patron du groupe Lagardère l'annonce dans les colonnes du "Monde" ce jeudi.

Le patron devient le patron. Dans les pages du Monde de ce jeudi, Arnaud Lagardère, le PDG du groupe Lagardère, annonce qu'il "a décidé de prendre la présidence d'Europe 1". Selon les chiffres de Médiamétrie publiés ce matin, la station de la rue François 1er a atteint son plus bas en audience cumulée, avec 4,2 millions d'auditeurs, malgré de récents changements de grille.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

"Notre référence, c'est RTL"

"Les résultats d'audience ne sont pas bons. Vous connaissez mon attachement personnel à Europe 1 et l'importance d'Europe 1 pour le groupe et pour le paysage audiovisuel français. Pour ces raisons, j'ai décidé de prendre la présidence d'Europe 1", déclare-t-il, expliquant qu'il prend "la présidence jusqu'au moment où elle sera redressée dans son audience et dans ses comptes."

Arnaud Lagardère ne veut "pas fixer de chiffres", mais il convient que l'audience doit être "bien plus élevée". "Notre référence, c'est RTL, car c'est une radio qui a une ligne cohérente et est indépendante. Nous visons ce niveau et je suis sûr qu'on peut l'atteindre grâce au professionnalisme des équipes", poursuit-il. Le patron du groupe assure que "ce n'est pas une sanction" pour Denis Olivennes, ancien président de la radio, qui "reste le patron de Lagardère active, la branche médias."

"Europe 1 n'a pas vocation à être populiste"

De plus, "rapidement", sa première décision "sera de nommer une nouvelle équipe". "Europe 1 a besoin d'un directeur qui incarne la station (...) probablement un professionnel de la radio, qui ait ce métier au fond de lui, quelqu'un qui soit fort de caractère mais ait aussi la souplesse d'attirer des talents", décrit Arnaud Lagardère, rappelant que sa station "n'a pas vocation à être populiste, elle doit garder sa qualité et son indépendance."

Enfin, le patron du groupe qui détient aussi "Le JDD" confie qu'Europe 1 était "légèrement" déficitaire en 2016 et qu'elle le "sera peut-être" en 2017. "Des économies ont déjà été mises en place l'an dernier. Elles auront un effet six mois à un an plus tard. Il n'y a pas d'autre plan d'économies prévu. Nous nous concentrons davantage sur notre capacité de rebond. S'il faut faire des investissements, nous les ferons, mais ils devront évidemment avoir leur rentabilité", termine Arnaud Lagardère.

Sur le même thème
l'info en continu
Condamnation confirmée en appel de Bolloré pour procédure abusive contre un journaliste
Justice
Condamnation confirmée en appel de Bolloré pour procédure abusive contre un...
Alex Goude : "Ce serait bien que Jérôme Anthony remplace David Ginola dans 'Incroyable talent'"
TV
Alex Goude : "Ce serait bien que Jérôme Anthony remplace David Ginola dans...
"On n'est pas couché" : Léa Salamé de retour aux côtés de Laurent Ruquier pour la dernière émission
TV
"On n'est pas couché" : Léa Salamé de retour aux côtés de Laurent Ruquier pour la...
"Une saison au zoo" : Le tournage de la saison 12 a repris
TV
"Une saison au zoo" : Le tournage de la saison 12 a repris
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se taire"
Politique
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se...
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
SVOD
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
Vidéos Puremedias