Arnaud Ngatcha : "France Télévisions s'engage à lutter contre toutes les discriminations"

Partager l'article
Vous lisez:
Arnaud Ngatcha : "France Télévisions s'engage à lutter contre toutes les discriminations"
Arnaud Ngatcha
Arnaud Ngatcha
Le directeur des opérations spéciales de France Télé présente le dispositif prévu à l'occasion de la journée internationale de lutte contre l'homophobie vendredi.

En écho à la journée internationale de lutte contre l'homophobie du vendredi 17 mai, France Télévisions donnera ce soir le coup d'envoi d'une grande opération autour de cette cause en diffusant un documentaire baptisé "Footballeur et homo, au coeur du tabou". Diffusé à partir de 23h30 dans la case "Infrarouge", ce doc produit par Elephant (société propriété de Webedia, éditeur de puremedias.com) verra notamment intervenir Antoine Griezmann et Didier Deschamp. "Footballeur et homo, au coeur du tabou" sera le premier programme d'une longue série consacrée à cette cause et diffusée sur l'ensemble des antennes de France Télévisions dans les jours à venir. Alors qu'une autre programmation évènementielle autour de l'environnement est attendue à la rentrée prochaine, puremedias.com a pu rencontrer le directeur des opérations spéciales de France Télévisions, Arnaud Ngatcha.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

"Footballeur et homo, au coeur du tabou" donnera le coup d'envoi d'une opération spéciale sur France Télé autour de la lutte contre l'homophobie. Pourquoi avoir décidé de mettre en place un tel dispositif cette année ?
Arnaud Ngatcha
: Ce documentaire traduit la volonté de France Télévisions de s'engager autour de la question de la lutte contre toutes les discriminations, et plus spécifiquement autour de la lutte contre l'homophobie, une cause pour laquelle France Télé est engagé depuis de nombreuses années. Compte tenu de ce qu'il se passe actuellement dans la société, avec la recrudescence des actes homophobes dont témoignent les derniers chiffres dévoilés par SOS Homophobie, il nous a semblé important que le groupe accompagne encore davantage le combat des associations et que nous alertions le public en éveillant les consciences.

Pourquoi avoir voulu explorer le domaine du sport plus spécifiquement ?
L'homosexualité dans le sport est encore un tabou et charrie un certain nombre de fantasmes du fait de la question du corps. Nous avons aussi choisi le football parce que c'est le sport roi, le sport le plus populaire, le plus médiatique, le plus impactant.

A quoi va ressembler le reste du dispositif de France Télévisions ?
Il s'agit d'un dispositif global, en partenariat avec SOS Homophobie. Côté linéaire, après le doc de ce soir sur France 2, il y en aura un autre intitulé "Pédale !", dans la case "25 nuances de docs", toujours sur France 2. On a aussi mobilisé la case des courts métrages de la Deux, "Histoires courtes", avec une programmation de trois films dédiés, mais aussi la case "Le monde en face" de France 5 avec un doc intitulé "Mon enfant est homo". France O participe également au le dispositif avec la diffusion d'un doc baptisé "Nous, homos de Guyane". franceinfo sera aussi en action vendredi 17 mai, de 22h00 à minuit, avec une spéciale incarnée par Julien Benedetto et Jean-Baptiste Marteau. Ils évoqueront notamment le phénomène "Skam", notre série numérique qui cartonne chez les jeunes publics, et dans laquelle on suit notamment l'histoire d'amour entre deux garçons. Coté numérique justement, France TV Slash, notre offre pour les jeunes adultes propose toute une série de programmes qui abordent sans tabou le thème LGBTQ comme "Skam" bien sûr mais aussi "Gender Derby" ou la série "Les engagés".

Ils ont dit
"Un prime évènementiel produit par Renaud Le Van Kim autour de l'environnement"
Arnaud Ngatcha

Que recouvrent les "opérations spéciales" que vous pilotez à France Télé ?
Il y en de trois types différents. Dans le sillage de la réorganisation transverse du groupe voulue par Delphine Ernotte et Takis Candilis, il s'agit tout d'abord de donner une cohérence supplémentaire à des programmes des antennes du groupe déjà existants. Par exemple, les documentaires dont je viens de parler étaient déjà en préparation avant que ne soit imaginée notre opération spéciale autour de la lutte contre l'homophobie. On les a simplement "éditorialisés" de manière plus cohérente avec toutes les directions de France Télévisions (antenne, sports, programmes et info).
Ensuite, les opérations spéciales, ce sont aussi celles décidées en réaction à un évènement, comme lors du récent incendie à Notre-Dame de Paris. Takis Candilis m'a appelé le soir-même pour acter la programmation d'un prime spécial autour de cet évènement. On a monté cette spéciale avec la direction du divertissement en seulement quatre jours. On montre ainsi la capacité du service public à se mobiliser rapidement à la suite d'un évènement ayant marqué la société.
Enfin, on crée aussi des évènements de toute pièce avec des programmes commandés spécialement. Par exemple, on va créer un évènement autour de l'environnement à la rentrée. Takis Candilis veut que France Télévisions soit le groupe de référence sur les questions environnementales car c'est une préoccupation majeure des Français, et notamment des plus jeunes.

A quoi va ressembler cette opération autour de l'environnement ?
Je ne peux pas donner beaucoup de détails pour l'instant. Ce sera un très gros évènement qui va mobiliser tout le groupe, c'est à dire les antennes, mais aussi les salariés du groupe, les outre-mers. On va par exemple s'appuyer sur le "Lobby de Poissy", ce groupe de jeunes mobilisés pour l'environnement, pour mener des actions. Un prime évènementiel produit par Renaud Le Van Kim sera également diffusé sur France 2. Il sera le point d'orgue d'une programmation sur plusieurs jours des antennes.

Ce prime aura-t-il une déclinaison sur "Brut", site dont Renaud Le Van Kim est co-propriétaire ?
Il y aura une déclinaison sur le numérique, pas que sur Brut, avec qui nous sommes partenaires, mais aussi avec nos plateformes et avec nos équipes dédiées.

N'avez-vous pas peur que cette opération autour de l'environnement soit applaudie sans être regardée ?
On va tout faire pour que tout le monde regarde. C'est aussi pour cela que nous sommes allés chercher un producteur comme Renaud. Il a l'habitude de travailler sur des shows.

Ils ont dit
"On va monter un évènement spécial pour les 70 ans du journal télévisé"
Arnaud Ngatcha

Le but de ces opérations spéciales n'est-il pas aussi de faire plus d'audience autour de certains programmes ?
Si, bien sûr. On veut créer la plus grande caisse de résonance possible et réunir le plus grand nombre de gens devant la télévision.

D'autres opérations spéciales sont-elles prévues ?
Il va y en avoir une autour des Outre-mers. Comme vous le savez, le canal de France O va prochainement cesser d'émettre. Les outre-mer vont à l'avenir être davantage exposées sur les autres antennes du groupe. Les équipes antennes et programmes ont commencé un travail d'éditorialisation autour de cet enjeu. En juin prochain, on va ainsi mettre un coup de projecteur sur les outre-mers avec une programmation spéciale sur plusieurs jours composée de programmes déjà tournés (fictions, documentaires, jeux, magazines), mais aussi de programmes commandés spécialement. A ce titre, on va mettre à l'honneur le groupe Kassav' qui fête ses 40 ans de carrière avec un concert à l'U-Arena donné samedi dernier. Nous l'avons capté et que nous le diffuserons à l'occasion de cette opération spéciale. On consacrera aussi un documentaire à ce groupe qui a une influence considérable dans les Caraïbes et en Afrique. Kassav' sera aussi mis à l'honneur lors de la fête de la musique, le 21 juin prochain sur France 2.
Du côté de nos projets, on travaille aussi particulièrement avec l'information de France Télévisions, pilotée par Yannick Letranchant qui va monter un évènement spécial pour les 70 ans du journal télévisé avec un prime animé par Anne-Sophie Lapix et Laurent Delahousse. On diffusera aussi à cette occasion, et à la suite de ce prime, un documentaire réalisé par Hervé Brusini qui racontera l'histoire du premier JT.

Ces grands évènements éditorialisés sur la durée sont-ils un moyen pour France Télé de se démarquer des plateformes, qui sont davantage des robinets individuels à contenus ?
Effectivement, les plateformes ne pourront jamais construire une offre telle que celle que peut construire France Télévisions avec ces opérations. La force de France Télévisions est d'avoir cette puissance de diffusion de projets via toutes ses antennes, linéaires comme digitales.

Vous avez longtemps été en charge de la diversité à France Télé. Y'a-t-il suffisamment de diversité sur les antennes du service public désormais ?
Je ne suis plus en charge de cette question dont s'occupe une autre direction. Ce que je peux dire, c'est que quand je parle de ces questions avec Takis Candilis, il estime que ce n'est pas encore assez, tout comme la présidente Delphine Ernotte, pour qui c'est une préoccupation majeure. Ils ont demandé à ce qu'on fasse plus dans ce domaine. C'est un enjeu de cohésion sociale car c'est la responsabilité de notre groupe de faire en sorte que la télévision ressemble à la société. C'est particulièrement une préoccupation des jeunes qui veulent une télé qui leur ressemble.

Sur le même thème
l'info en continu
"Le Point" : Des excuses après une chronique jugée raciste de Bernard Mabille sur Sibeth Ndiaye
Presse
"Le Point" : Des excuses après une chronique jugée raciste de Bernard Mabille sur...
Daniel Cohn-Bendit sur le professeur Raoult : "Qu'il ferme sa gueule !!!"
TV
Daniel Cohn-Bendit sur le professeur Raoult : "Qu'il ferme sa gueule !!!"
Le confinement vu par... Alain Marschall
Confinement
Le confinement vu par... Alain Marschall
Donald Trump se félicite... des audiences de ses conférences de presse
TV
Donald Trump se félicite... des audiences de ses conférences de presse
"Je vais me saouler la gueule !" : Ariane Ascaride se lâche sur l'après-confinement en direct sur France 2
TV
"Je vais me saouler la gueule !" : Ariane Ascaride se lâche sur...
Audiences dimanche : Les JT de TF1 très puissants, Louis de Funès booste France 2
Audiences
Audiences dimanche : Les JT de TF1 très puissants, Louis de Funès booste France 2
Vidéos Puremedias