Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend

Partager l'article
Vous lisez:
Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend
Youtube
Youtube © Abaca
Le Parlement européen a voté en septembre dernier une directive européenne sur le droit d'auteur.

La guerre fait rage entre Youtube et l'Union européenne. Le 12 septembre dernier, le Parlement européen a voté une directive européenne sur le droit d'auteur, après avoir été validée sous d'autres versions par la Commission européenne et le Conseil européen. Les trois instances sont actuellement en cours de discussion pour l'écriture de la version définitive du texte. Après la validation définitive de ce texte, les pays de l'UE auront deux ans pour l'appliquer dans leur droit national.

À lire aussi
"Un dîner presque parfait" : Excédé, un candidat met ses invités à la porte
TV
"Un dîner presque parfait" : Excédé, un candidat met ses invités à la porte
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

"C'est inacceptable"

Mais depuis près d'un mois, la plateforme de vidéo détenue par Google tire la sonnette d'alarme concernant l'un des articles de cette directive européenne. Dans ce texte qui vise à établir un meilleur rapport de force entre auteurs et sites web, l'article 13 est pointée du doigt par Youtube, qui estime qu'il mettra en péril l'avenir de "milliers d'emplois dans l'Union européenne", "y compris ceux des créateurs, entrepreneurs et artistes européens", selon une FAQ de la plateforme de vidéo. Cet article 13 veut imposer aux plateformes de diffusion de vidéo à passer des accords avec les titulaires des droits d'auteur, que ce soit pour la musique, l'image ou la vidéo, afin que les utilisateurs partagent de manière légale leurs contenus soumis à ces droits d'auteur. Sans accords, le site serait tenu responsable et contraint de bloquer la mise en ligne des vidéos, des images ou des sons.

Première cible de cet article 13, Youtube a décidé de faire pression sur Bruxelles en sensibilisant ses internautes et notamment ses vidéastes. Depuis plusieurs semaines, de nombreuses vidéos de youtubeurs européens alertent leurs communautés sur la supposée dangerosité de l'article 13 de la directive européenne sur le droit d'auteur et appellent à signer des pétitions et à se mobiliser sur les réseaux sociaux. Après avoir contacté des youtubeurs par mail, la plateforme de Google a réalisé des vidéos explicatives, des "kits médias" pour communiquer sur Facebook et Twitter et une longue Foire aux questions.

Face à cette riposte, les ayants droits français, qui comprend notamment France Télévisions, Canal+, M6, TF1 et la Sacem, ont rédigé mardi un communiqué commun afin de dénoncer "une campagne de désinformation massive et sans précédent" de Google et Youtube contre la directive sur le droit d'auteur. "Les puissants moyens utilisés par ces entreprises pour défendre leurs seuls intérêts sont basés sur la manipulation des utilisateurs, des vidéastes influents et des jeunes. C'est inacceptable", déclare le communiqué, poursuivant : "Google et Youtube franchissent de nouveau une ligne rouge en abusant de leur position dominante". Selon certains youtubeurs, la SCAM (Société civile des auteurs multimedia) a également contacté directement les vidéastes sur la "campagne de désinformation" sur l'article 13 de Google.

"Il est impossible de détecter tous les éléments soumis à un droit d'auteur"

Interrogée par "Le Figaro" jeudi dernier, Justine Ryst, directrice des partenariats pour Youtube en Europe du Sud, nie propager des fausses informations auprès des vidéastes et explique la raison de cette campagne. "Il était de notre devoir de les sensibiliser sur ce qu'il se passe à Bruxelles et l'impact que cela aura pour eux. Dans le pire des scénarios, 35 millions de chaînes Youtube, dont 4 millions en France, seront touchées par la réforme", assure la dirigeante de la plateforme de vidéo.

"Nous sommes favorables à une évolution des règles autour du droit d'auteur. Mais nous avons identifié des conséquences inattendues dans la version de l'article 13 votée par le Parlement", poursuit-elle. Selon Justine Ryst, "il est impossible de détecter tous les éléments soumis à un droit d'auteur", ce qui amènerait Youtube à bloquer de nombreuses vidéos européennes avant même leur publication. A ce jour, la plateforme utilise un logiciel baptisé "Content ID" qui démonétise les vidéos ou les bloque après leur mise en ligne. Ce système fonctionne à condition que les ayants droits le réclament auprès de la plateforme ou si les vidéos diffusent un contenu inapproprié. Selon Youtube, 400 heures de vidéos sont mises en ligne chaque minute.

"Pour eux, Youtube est mort"

D'après la dirigeante, il y a un risque "de voir apparaître un Youtube à deux vitesses", avec d'un côté, "des contenus officiels, préformatés, venus de l'audiovisuel" et, de l'autre, "des créateurs indépendants à la créativité réduite, avec des vidéos sur fond blanc et aux décors vides". Par ailleurs, elle précise que "l'opposition à l'article 13 dans sa version actuelle n'est pas une question d'argent, mais de faisabilité", soulignant que la plateforme "reverse 3 dollars pour mille écoutes" avec son offre Youtube Music : "Ce qui est dans la moyenne". Justine Ryst conclut : "Les 16-19 ans européens vont tous les jours sur Youtube. Si cet outil est modifié, alors oui, pour eux, Youtube est mort."

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Djoik

J'espère qu'ils font être condamnés pour cette vidéo qui est clairement de la propagande. Beaucoup de gens n'ont pas compris et surtout pas lu l'article 13 qui au final est une bonne chose. A partir de quel moment on utilise des sons images pour se faire monnayer dessus sans donner de royalties sur la création ? Il est temps de faire le ménage sur les youtubeurs et autres.



NorbertGabriel

Quand on voit comment certaines chansons sont assassinées avec des illustrations catastrophiquement médiocres, il ne serait pas superflu que les auteurs donnent leur point de vue .. Et parfois en piquant (et signant) des photos ou des images faites par d"autres.. Sans oublier les vidéos merdiques faites avec un smartphone et un son pourri.. Sans oublier aussi les crédits auteurs qui ne sont pas mentionnés ou faux ...



eddy0131

Le grand match des riches, entre Google qui veut garder ses 95% d'engraissement sur le dos des Youtubeurs, et les autres médias qui veulent empocher le gros lot, sur le dos des Youtubeurs également qui devront leur "demander l'autorisation" pour diffuser "leurs" contenus.
Au final, l'intérêt des Youtubeurs dans tous les cas est mis de côté.



Pickle Rick

Ça passe :o



Pickle Rick

Comment Squeezie et Cyprine vont faire pour leurs vieux jours ? :'(



Jon75

Autant censurer, c'est plus rapide, mais pas sûr qu tout le monde soit content.



Jon75

C'est scandaleux et déloyal, je trouve.



Bartowski

A mon avis c'est Rutube qui va être content.



Drsavane

Google en pls ahah, ça panique, cest beau.
Une preuve supplémentaire qu'avec un peu de volonté politique, tu peux réglementer quasiment n'importe quel secteur économique, que ce soit la GAFA ou la finance...



philalex

C'est malin de faire peur aux vidéastes et à leur public. Ça coûte moins cher que de payer les droits d'auteur avec l'argent de "l'optimisation fiscale" de Google.



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Zone interdite" : Les premiers pas de Florence Trainar, remplaçante d'Ophélie Meunier
TV
"Zone interdite" : Les premiers pas de Florence Trainar, remplaçante d'Ophélie...
Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray domine puissamment l'info, "66 minutes" en difficultés, "E=M6" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray domine puissamment l'info, "66 minutes"...
Audiences : "Sully" puissant leader sur TF1, Florence Trainar démarre bien sur M6, France 5 au million
Audiences
Audiences : "Sully" puissant leader sur TF1, Florence Trainar démarre bien sur M6,...
Laurent Ruquier : "On travaille sur une nouvelle formule de 'On n'est pas couché'"
TV
Laurent Ruquier : "On travaille sur une nouvelle formule de 'On n'est pas couché'"
Hugo Clément, "Thalassa" en journée, "'Fort Boyard' d'hiver" : Ce qui vous attend sur France Télé
TV
Hugo Clément, "Thalassa" en journée, "'Fort Boyard' d'hiver" : Ce qui vous attend...
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Vidéos Puremedias