Audiences annuelles 2020 : TF1 petit leader, F2, F3 et M6 en hausse, les chaînes info au top, C8 dévisse

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences annuelles 2020 : TF1 petit leader, F2, F3 et M6 en hausse, les chaînes info au top, C8 dévisse
Le générique d'"Ici tout commence" sur TF1 © Dailymotion
Arte et RMC Story signent leur record historique, France 4 s'affaisse, tandis que TMC s'affirme comme leader TNT.

Fin d'une année exceptionnelle pour les chaînes de télévision française. Marquée par la crise sanitaire et les confinements, 2020 aura été pour le PAF l'année des difficultés de production, de l'effondrement du marché publicitaire et des économies drastiques. Seule éclaircie dans ce tableau des plus sombres : la prodigieuse progression de la durée d'écoute de la télévision du fait des confinements.

À lire aussi
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
Publicité clandestine dans "L'Equipe d'Estelle" : Le CSA intervient auprès de la chaîne L'Equipe
TV
Publicité clandestine dans "L'Equipe d'Estelle" : Le CSA intervient auprès de la...

Après plusieurs années en repli, celle-ci est montée en 2020 à près de 4h, 3h58 exactement selon Médiamétrie, contre 3h40 en 2019. Les 50 ans et plus, ainsi que les CSP+, enregistrent les hausses de consommation les plus marquées. Le premier groupe connaît une augmentation de 34 minutes de sa consommation journalière de télévision, pour une durée totale qui s'élève désormais à 5h46 par jour ! Les CSP+ gagnent eux aussi 34 minutes de consommation, pour 3h14 journalières.

TF1 en baisse résiste sur la cible commerciale

Dans le détail, la chaîne TF1 demeure leader du PAF sur les individus de quatre ans et plus, bien que sa part d'audience s'affaisse de nouveau pour atteindre son plus bas historique. La Une s'installe sous la barre symbolique des 20% de part d'audience, à 19,2%. N'ayant pu compter sur l'Euro de football repoussé à l'année prochaine, la première chaîne essuie ainsi un repli de 0,3 point par rapport à 2019, année marquée par les Mondiaux de foot féminin et de rugby. Sur la cible commerciale, TF1 a résisté à la crise avec une part de marché de 21,8% sur les Femmes responsables des achats de moins de cinquante ans (FRDA-50), en repli de 0,2 point par rapport à 2019. Le groupe de Gilles Pélisson peut compter sur les bonnes performances de ses chaînes TNT sur la cible commerciale pour afficher une solide part de marché FRDA-50 globale de 32,4%, en repli de seulement 0,2 point par rapport à 2019, et ce malgré 140 millions d'euros d'économies réalisées sur ses coûts de grilles.

La Une a pu bénéficier tout au long de l'année de sa puissance aux carrefours d'audience stratégiques que sont les tranches 12h-14h et 19h-23h. Celles-ci ont notamment été portées par une offre d'information au leadership incontesté. L'access de TF1 a en revanche souffert de l'absence de "Demain nous appartient" pendant plusieurs semaines, mais peut se féliciter du bon lancement à l'automne d'"Ici tout commence", son nouveau feuilleton quotidien proposé dans la case du 18h. Dans la case du prime time, la Une a su en cette période troublée s'appuyer sur ses marques de flux historiques, de "Koh-Lanta" à "The Voice", mais aussi sur le succès confirmé en saison 2 de "Mask Singer". La chaîne n'est cependant pas parvenue à imposer en fin d'année "District Z", qui après un très bon lancement, a dévissé les semaines suivantes.

Les fictions de prime time, françaises comme américaines, ont également connu quelques difficultés en 2020, à l'image de "Manifest" ou de "Clem". "Balthazar" a en revanche continué de faire des étincelles, tandis que l'unitaire "Pourquoi je vis" sur Grégory Lemarchal a cartonné en septembre. En prime time, TF1 a aussi pu s'appuyer sur une offre de cinéma puissante, entre blockbusters américains inédits ou en rediffusion ("Harry Potter", "Le seigneur des anneaux") ou de grosses comédies françaises.

France 2 en hausse réduit l'écart avec la Une

Solidement arrimée à la deuxième place, France 2 brille une nouvelle fois, alors que son statut de chaîne publique financée par la redevance l'a fait en bonne partie échapper aux drastiques économies des chaînes privées. La Deux enregistre ainsi une part d'audience de 14,1% (+0,2 point sur un an), enregistrant même sa meilleure performance depuis 2015. Mécaniquement, l'écart avec TF1 se réduit à un niveau inédit, à 5,1 points. En 2020, la Deux a une nouvelle fois pu compter sur son fond de grille boosté par les bons après-midis de la chaîne et des scores solides en access grâce à Nagui. Plus à la peine en prime time cette année, l'information de la Deux apporte elle aussi sa pierre à l'édifice en cette année de grande incertitude. On notera ainsi les bonnes performances des éditions quotidiennes, du "13 Heures" de Marie-Sophie Lacarrau et du "20 Heures" présenté par Anne-Sophie Lapix.

En prime time, France 2 a aussi pu profiter de la puissance de ses fictions françaises, avec les succès confirmés de marques installées comme "Alex Hugo" ou de nouvelles fictions comme "Le mensonge" avec Daniel Auteuil.

France 3 et M6 progressent

En troisième position, France 3 confirme sa médaille de bronze. Comme France 2, la Trois a connu une bonne année, affichant une part d'audience moyenne de 9,4%, en légère hausse sur un an. En journée, France 3 a pu compter de nouveau sur le bon maintien de son bloc jeux l'après-midi et sur la bonne santé de son offre d'information, nationale et surtout régionale. En prime, France 3 a encore particulièrement séduit avec son offre de fictions françaises, plébiscitée notamment par les téléspectateurs de plus de 50 ans.

Au pied du podium, M6 est en embuscade à 9,0% de part d'audience, en hausse de 0,1 point sur un an, et ce malgré la crise. Sur les FRDA-50, coeur de cible de la chaîne, le recul de la Six s'élève en revanche à 0,3 point, à 14,4%. Grâce au bon comportement sur la cible commerciale de W9, Gulli et 6ter, le groupe de Nicolas de Tavernost présente une part de marché FRDA-50 globale solide et à 22,7% (-0,1 point), malgré une centaine d'euros d'économies sur ses grilles.

Comme les autres chaînes historiques, M6 a pu profiter une nouvelle fois de la bonne santé de ses marques historiques, à commencer par l'offre d'information quotidienne ("Le 12.45" et "Le 19.45") qui a signé une excellente année. L'access de la Six a également brillé en 2020 avec le bon lancement de "Tous en cuisine" de Cyril Lignac, et le bon retour d'"Objectif Top Chef" en fin d'année. Toujours en journée, "Scènes de ménages" s'est affirmée comme la fiction française quotidienne la plus suivie de la télévision. En soirée, les programmes historiques ont eux aussi particulièrement tenu leur rang, à l'image de "Top Chef", "Capital", "La France a un incroyable talent", "Le meilleur pâtissier" ou "Pékin Express". En fin d'année, "Lego Masters" a connu un lancement particulièrement réussi.

TMC leader TNT, record historique pour Arte, BFMTV au top

Toujours portée par la solidité de son avant-soirée ("C dans l'air" et "C à vous"), par la bonne santé de son offre de magazines ("Echappées belles", "La maison France 5"), France 5 demeure cinquième chaîne de France, en légère baisse par rapport à l'année dernière, à 3,5%. Elle devance ainsi TMC et ses 3,0% de part d'audience. La Dix peut notamment dire merci à "Quotidien" en access, toujours en très grande forme en 2020. En soirée, TMC continue également de profiter du généreux catalogue cinéma de TF1, avec la diffusion de nombreux blockbusters porteurs. Sur les FRDA-50, TMC affiche une costaude part de marché de 4,2%, la plus haute des chaînes de la TNT, en baisse cependant de 0,2 point sur un an.

Arte suit, toujours au top. La chaîne franco-allemande signe sa meilleure audience annuelle historique, à 2,9%, boostée par sa quotidienne "28 minutes", sa programmation ciné-club et certains documentaires et séries, à l'image de "Dérapages" avec Eric Cantona. A l'issue d'une année très dense en actualité, BFMTV affiche quant à elle une part d'audience particulièrement haute, à 2,9%. La chaîne info d'Altice gagne 0,6 point de part d'audience par rapport à 2019, signant la plus forte progression du PAF, à égalité avec CNews. Sur la cible commerciale, BFMTV peut également se targuer de la plus importante progression, à 2,8% de part de marché (+1,1 point).

C8 dévisse, RMC Découverte au top, CNews au top, record historique pour RMC Story

La chaîne info prend ainsi le meilleur sur C8 et W9, toutes deux à 2,6% de part d'audience en 2020, mais avec des dynamiques différentes. Si la Neuf est quasi stable cette année en 4+ comme sur les FRDA-50, C8 dévisse sur les deux indicateurs, avec une perte de 0,3 point sur l'ensemble du public et de 0,4 point sur la cible commerciale. La faute notamment au décrochage de "Touche pas à mon poste" en version confinement, et à un access plus faible depuis la rentrée.

RMC Découverte égale pour sa part sa meilleure année historique, à 2,3% de part d'audience, devançant TF1 Séries Films et 6ter, stables. Repositionnée sur le fait divers, RMC Story progresse, à 1,5% (+0,2 point), signant son record historique d'audience. CNews bondit quant à elle à 1,4%, s'appréciant de 0,6 point sur un an. Doublant pratiquement son audience par rapport à 2019, la chaîne info sulfureuse du groupe Canal+ s'installe en 2020 comme la deuxième chaîne info de France devant LCI, qui progresse également, à 1,2% de part d'audience. La chaîne info du groupe TF1 enregistre ainsi sa meilleure audience historique. France 4 dévisse pour sa part à 1,2%, en repli de 0,4 point sur un an, tandis que sa petite soeur franceinfo: progresse, signant sa meilleure audience annuelle historique, à 0,7%.

Mon image

l'info en continu
Audiences radio, le match des soirées : Sintès large leader en repli, Sotto chute, Bugier en légère hausse
Audiences
Audiences radio, le match des soirées : Sintès large leader en repli, Sotto chute,...
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un "irrespect"
TV
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un...
Remarque sexiste sur LCI : "Une petite blague populaire", assume Julien Odoul
TV
Remarque sexiste sur LCI : "Une petite blague populaire", assume Julien Odoul
Audiences radio, le match des humoristes : Les comiques de France Inter régressent, Canteloup repasse devant Rovelli
Audiences
Audiences radio, le match des humoristes : Les comiques de France Inter...
Audiences chaînes info : LCI et BFMTV au coude-à-coude mercredi soir
Audiences
Audiences chaînes info : LCI et BFMTV au coude-à-coude mercredi soir
Christopher Baldelli nouveau patron de Public Sénat, Bertrand Delais reconduit à la tête de LCP
TV
Christopher Baldelli nouveau patron de Public Sénat, Bertrand Delais reconduit à...
Vidéos Puremedias