Audiences : Le lancement de "Qui veut épouser mon fils ?" fortement pénalisé par le foot féminin

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : Le lancement de "Qui veut épouser mon fils ?" fortement pénalisé par le foot féminin
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
BA "Qui veut épouser mon fils ?" © TF1
TF1 a lancé hier soir la quatrième saison de "Qui veut épouser mon fils ?".

"Qui veut épouser mon fils ?" est de retour. Hier soir, TF1 diffusait le premier épisode de la quatrième saison de sa télé-réalité présentée par Elsa Fayer. Pour son come-back, le programme produit par Starling a été fortement pénalisé par le quart de finale de la Coupe du monde de football féminin diffusé sur W9. Ce dernier a en effet réalisé une audience historique pour une chaîne de la TNT ! Entre 22h et 0h40, la défaite des Bleues a ainsi été suivie par 4,1 millions de téléspectateurs, soit 26,2% du public !

À lire aussi
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme en seulement 5 jours
Audiences
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la...
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCI
Audiences
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui...
Audiences : "Le Late avec Alain Chabat" à son plus bas sur TF1
Audiences
Audiences : "Le Late avec Alain Chabat" à son plus bas sur TF1
Audiences access 20h : La P2 de "Quotidien" sous le million
Audiences
Audiences access 20h : La P2 de "Quotidien" sous le million

Conséquence : "Qui veut épouser mon fils ?" a souffert sur TF1. Pour son premier numéro diffusé entre 23h12 et 00h45, le programme n'a ainsi réuni que 1,4 million de curieux et 12,1% des individus de quatre ans et plus selon Médiamétrie. Le deuxième numéro diffusé dans la foulée jusqu'à 1h52 a pour sa part attiré 964.000 téléspectateurs et 22,2% de l'ensemble du public. Difficile donc de tirer des conclusions de ce lancement réalisé dans un contexte de concurrence exceptionnel. A titre indicatif, la première de la saison 3 de "Qui veut épouser mon fils ?" avait pour sa part été suivie par 1,7 million de curieux et 19% des quatre ans et plus en avril 2014.

Erosion de l'audience l'année dernière

Après deux premières saisons solides, qui ont réuni en moyenne 27% du public en 2010 et 24% en 2013, "Qui veut épouser mon fils ?" a dû faire face à une véritable érosion de son audience l'année dernière.

Handicapée par le lead-in trop faible de "The Best 2" en première partie de soirée, cette saison 3 avait dû se contenter de scores décevants, affichant une moyenne de 1,7 million de téléspectateurs et 20,1% de part d'audience. Seule la finale avait fait remonter la courbe, en comptabilisant timidement 2,2 millions de fidèles (21,4% de PDA). Des performances néanmoins visiblement assez satisfaisantes pour que TF1 renouvelle le programme pour une quatrième saison.

l'info en continu
Netflix : Ce téléfilm français d'Arte cartonne partout dans le monde
SVOD
Netflix : Ce téléfilm français d'Arte cartonne partout dans le monde
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la pub avant la fin du match des Bleus
Sport
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la...
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de finale ?
TV
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de...
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel Drucker le mercredi 21 décembre
Programme TV
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel...
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur TMC le mercredi 21 décembre
Programme TV
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur...
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne
Internet
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son...