Audiences mai : M6 s'effondre, TF1 remonte, TMC distance un peu plus W9

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences mai : M6 s'effondre, TF1 remonte, TMC distance un peu plus W9
Les logos des chaines de la TNT.
Les logos des chaines de la TNT. © DR
En mai, les nouvelles entrantes étaient une nouvelle fois à un très haut niveau, propulsées, ce mois-ci, par les chaînes info. Parmi les grandes chaînes, on notera surtout le décrochage de M6.

Comme chaque mois, puremedias.com vous révèle en avant-première l'audience de la télévision française pour le mois écoulé. En mai, les nouvelles entrantes étaient une nouvelle fois à un très haut niveau, propulsées, ce mois-ci, par les performances des chaînes info qui ont su tirer leur épingle du jeu face à la très forte actualité. Parmi les grandes chaînes, on notera surtout le décrochage de M6...

TF1 regagne du terrain



Après avoir atteint son plus bas en avril, TF1 a retrouvé quelques couleurs en mai, sans toutefois redépasser la barre des 24% de parts de marché. Avec 23,6% (+0,4 point sur un mois), la Une réalise sa deuxième plus faible performance mensuelle. L'access ne convainc toujours : ce carrefour d'audience ne s'est toujours pas relevé de l'échec de Carré ViiiP. Les retours d'Une famille en or et du Juste prix lundi prochain devraient permettre à la chaîne de relever la tête dans ce carrefour stratégique.

Les autres difficultés se situent en deuxième partie de soirée, le matin ou encore le week-end. Le JT de 20 Heures, lui, a retrouvé quelques couleurs grâce à la forte actualité puis, en fin de mois, par le décalage de Plus belle la vie vers 20h30 (en raison de Roland Garros). Enfin, en prime time, la Une a réuni en moyenne plus de 7 millions de téléspectateurs, une performance en progression de 400..000 téléspectateurs sur un mois. Dr House, Esprits criminels ou encore le film Die Hard 4 - Retour en enfer ont contribué à ce bon chiffre.

France 2 en hausse, France 3 stable



France 2, elle aussi, est orientée à la hausse, avec 15,3% de parts de marché (+0,3 point sur un mois). Comme en avril, la chaîne publique a connu bon nombre de difficultés en prime et dans tous les domaines, de la fiction française (Longue Peine) aux magazines (spéciale de Toute une histoire) en passant par les divertissements (Chère maman). En revanche, la série américaine The Closer, le cinéma et les émissions de Patrick Sébastien ont confirmé leur popularité. Du côté de l'info, on notera le très bon score de la spéciale DSK en prime time (4,7 millions).

Même chose du côté du France 3 qui a su, elle aussi, tirer son épingle du jeu pendant l'affaire DSK : son 19/20 est revenu à son meilleur niveau. Malgré tout, la chaîne publique affiche 9,8% de parts d'audience en mai, un score stable sur un mois. C'est le quatrième mois consécutif où le niveau de France 3 s'inscrit sous la barre des 10%... Les jeux, Plus belle la vie, le 12/13 et le 19/20 tirent toutefois la chaîne vers le haut, tout comme l'Eurovision qui a, une nouvelle fois, prouvé sa popularité cette année (4,9 millions).

M6 s'effondre



La contre-performance du mois est à mettre au crédit de M6 qui, en l'espace d'un mois, s'est écroulée de 1 point. Ainsi, en avril, M6 était à 10,8% de parts de marché, une belle performance. Un mois plus tard, la chaîne affiche seulement 9,8%, sa deuxième plus faible performance en dix ans... Sur 28 jours, 20 étaient sous la barre des 10%. Cette contre-performance s'explique par une fragilisation de la Six en avant soirée et en soirée.

A l'instar de TF1, France 2 et même Canal+, l'access de la chaîne a chuté pendant l'affaire DSK ; ce sont France 3 et les chaînes info qui ont alors fait le plein. En prime aussi, M6 était à la baisse, avec seulement 2,9 millions de téléspectateurs en moyenne, en baisse de 400..000 téléspectateurs sur un mois. Parmi les contre-performances, X-Factor mais aussi Pékin Express et certains films du lundi. Enfin, la tranche 6h/14h et les week-ends restent très faibles.

TMC et NT1, les deux filiales de TF1, très en forme



Du côté de la TNT, TMC reste leader, stable sur un mois. Mais, sur la fameuse cible des ménagères de moins de cinquante ans, la filiale de TF1 "chipe" aussi le leadership à W9. La filiale de M6 est en légère baisse mais reste sur la deuxième marche du podium tandis que NRJ 12 et Direct 8 sont ex-aequo sur la troisième marche. Suivent France 4, NT1 et Gulli, ex-aequo elles aussi. La première a réalisé une très belle fin de mois grâce à Roland Garros tandis que la seconde confirme sa progression depuis son accession au catalogue de TF1. Quant à Gulli, elle confirme sa descente dans le palmarès observée depuis l'été dernier... Enfin, les chaînes info sont à des niveaux record grâce à l'affaire DSK. Certains soirs, elles devançaient des chaînes comme TMC, W9 et même Canal+ !

Source : audiences veille du mois de mai 2011 - médiamétrie

Carré VIIIP
Carré VIIIP
Endemol : "Secret Story sera loin du trash"
TF1 : "Carré ViiiP, c'était le vide sidéral"
Un pasteur au comité de déontologie d'Endemol
V. Calmels (Endemol) : "Les candidats de Carré ViiiP n'étaient pas suffisamment attachants"
Voir toute l'actualité sur Carré VIIIP
l'info en continu
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire conclue")
TV
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire...
Vidéos Puremedias