Audiences : Première semaine réussie pour "Quotidien" et "C à vous", "TPMP" et "L'info du vrai" en difficulté

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : Première semaine réussie pour "Quotidien" et "C à vous", "TPMP" et "L'info du vrai" en difficulté
Yann Barthès dans "Quotidien"
Yann Barthès dans "Quotidien" © Anthony Ghnassia/TF1
Les talk-shows de Canal+, France 5, C8 et TMC viennent de conclure leur première semaine de rentrée, avec des bilans contrastés.

Rentrée des talk-shows, bilan à chaud. Des rendez-vous bien installés dans les grilles de Canal+, France 5, C8 et TMC : 2e saison pour "L'info du vrai", 10e saison pour "C à vous", 10e également pour "Touche pas à mon poste" (la 7e sur C8) et 3e saison pour "Quotidien". Qui sont les gagnants et les perdants de cette première semaine ? puremedias.com fait le point.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Premier constat : a l'instar de la rentrée dernière, le talk-show le plus suivi par l'ensemble du public est sur TMC avec "Quotidien"*. Entre le 3 et le 7 septembre, l'émission mêlant information et divertissement, présentée par Yann Barthès a séduit en moyenne 1,24 million de fidèles, pour 5,7% de part de marché selon Médiamétrie. Ils étaient 1,31 million (5,8%) lors de la semaine de rentrée en 2017. Le virage éditorial pris par "Quotidien", consistant à proposer plus de reportages et de décryptage, semble séduire.

Autre rendez-vous qui aborde cette rentrée avec d'autant plus de sérénité qu'il est le seul à progresser en cette rentrée : "C à vous" sur France 5. Anne-Elisabeth Lemoine est pour la seconde saison consécutive aux commandes de l'émission qui reçoit ses invités à dîner. 865.000 téléspectateurs, soit 5,7% du public, étaient devant leur écran en moyenne cette semaine. Un score en hausse par rapport à la même semaine en 2017, qui avait fidélisé 825.000 personnes (4,9%) devant l'émission d'accueil du service public. L'année dernière, "C à vous" avait fait sa rentrée une semaine avant ses concurrents.

"J'en fais qu'à ma tête et après je vous écoute !"

Pour "Touche pas à mon poste"*, en revanche, la situation est plus préoccupante. Cette semaine, Cyril Hanouna a été suivi par 886.000 fidèles en moyenne, soit 4,2% du public. A noter que l'émission du vendredi était présentée par Benjamin Castaldi et a atteint à cette occasion son plus bas de la semaine. De fait, seule l'émission de rentrée, le 3 septembre dernier, s'est hissée au-dessus du million. En 2017, entre le 4 et le 8 septembre - avec le numéro du vendredi présenté par Julien Courbet - le talk avait pu compter sur 1,15 million de "fanzouzes" (4,9%). Contrairement à cette année, la saison dernière avait débuté après plusieurs mois de polémiques qui avaient entaché l'image de l'émission au cours du premier semestre 2017.

Dans une interview accordée à puremedias.com au mois de juin, Cyril Hanouna estimait sa base de fidèles à 1,1 million. Cette baisse peut s'expliquer en partie par le départ de deux piliers de l'émission : Camille Combal, parti sur TF1 et Jean-Luc Lemoine, qui n'interviendra plus que le vendredi dans un prime time intitulé "TPMP refait la semaine !". Après plus de deux ans d'absence, le retour de Bertrand Chameroy, à la tête désormais d'une météo humoristique dans laquelle il se met chaque soir dans la peau d'un personnage différent, n'a pas fait l'unanimité, tout comme l'arrivée d'Adrien Lemaitre ou un autre retour, celui de Nabilla. Conscient de cette première semaine délicate pour son émission, Cyril Hanouna a annoncé sur Twitter à son public des ajustements visibles dès lundi. "Chaque année, c'est la même chose ! J'en fais qu'à ma tête et après je vous écoute ! Quelle darka !", a-t-il tweeté vendredi en fin d'après-midi.

Sur Canal+ enfin, la chaîne réussira peut-être bientôt à connaître le prénom de chacun de ses téléspectateurs. Le talk-show d'actualité d'Yves Calvi, "L'info du vrai"* entame une deuxième saison en légère progression en part de marché, mais toujours avec une timide moyenne, de l'ordre de 136.000 passionnés d'actu (0,9% de part de marché) devant leur poste durant cette semaine du 3 septembre. A titre de comparaison, la moyenne s'établissait à 141.000 téléspectateurs et une PDA de 0,6% auprès de l'ensemble du public pour la semaine de rentrée 2017. Yves Calvi présente désormais du lundi au vendredi l'émission et ne peut plus compter sur son joker du vendredi, Laurence Ferrari, qui officie sur CNews. En compensation, la partie culture de "L'info du vrai", "Le mag" est désormais présentée par Isabelle Moreau. La journaliste peine elle aussi à convaincre, avec une moyenne de 67.000 personnes (0,3%) pour la première partie de l'émission.

Une concurrence plus forte sur les autres chaînes

Les talk-shows dans leur ensemble doivent également faire face à une concurrence accrue sur les autres chaînes. A commencer par celle de France 2, qui a lancé le 27 août dernier son nouveau feuilleton quotidien, "Un si grand soleil", dans le carrefour stratégique du 20h45-21h05. Alors que la case culminait en moyenne la saison dernière à 2,51 millions de personnes en moyenne (11,5% de PDA) en audience veille, le feuilleton a réuni durant la semaine du 3 septembre 2018 3,72 millions de téléspectateurs, soit 17,0% du public.

Sur M6, la saison 10 de "Scènes de ménages" a réalisé son meilleur lancement historique le 27 août devant 4,24 millions de téléspectateurs (20,3% de PDA) et les audiences des jours suivants se sont maintenues à un niveau très satisfaisant. Sur la semaine du 3 septembre, la série a rassemblé en moyenne 3,68 millions de fidèles (16,9% de PDA) contre 3,83 millions et 16,0% de part de marché sur la même semaine en 2017.

* Deuxième partie

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
FPth

Mais peut-être qu'Hanouna s'en " balec " comme le reste de ses mauvaises audiences non ? ...
Quel bel exemple.



Backpacker

On dirait qu'il y a un un retour qualitatif et plus de fond dans "Q" et ce n'est pas pour me déplaire.



Backpacker

A voir sur le long terme, mais Ernotte et Candilis ont eu un coup de génie en programmant le fameux feuilleton à 20h40 car il peut être considéré ou non comme partie intégrante du prime, et surtout une semaine avant la rentrée des talks! Franchement, le pari est déjà plus que gagné. Je vois mal comment les fidèles de USGS pourraient désormais le lâcher en cours de route...



Drsavane

Ce n'es que partie remise, on essayera juste de faire attention à la longueur de nos pavés la prochaine fois !



Michel Merlin

"Drsavane" Sat 08 sep 21:06 « il semble hélas que la modération soit passée par là et ait supprimé votre dernier message »
Mon message du Sat 08 Sep 19:37:25 apparaît comme "Detected as spam Thanks, we'll work on getting this corrected"
C'est donc apparemment un filtrage automatique dû à ce que je n'avais pas "pris le temps de faire court", j'étais trop long (3979 car sans le formatage).
À un moment quelqu'un s'est permis d'en reposter une copie (exacte ou non je n'ai pas vérifié), qui a sauf erreur de ma part disparu à son tour. De toute façon je récuse par avance toute reformulation de mes posts, y compris les éventuelles soi-disant copies.
Désolé pour la discussion interrompue, qu'il est difficile de reprendre dans ces conditions inefficaces.
Versailles, Mon 10 Sep 2018 01:05:55 +0200



tout_le_toutim

Baba a toujours le même problème. Il n'en fait qu'à sa tête.



NanaSoso

Tout-à-fait d'accord. C'était une émission plutôt cool au début qui est devenue inepte. Rien de pire je crois en ce moment (même si je n'ai pas regardé depuis longtemps,même au second degré,ça me met trop mal à l'aise).



NanaSoso

Don't feed the troll !



Sanmibor

Il y Arte qui fait un boulot génial sur le numérique. Ils sont largement en avance sur tous les autres.
Au niveau de la BBC et de son excellent iPlayer selon moi



A French

En tant qu'émission à part entière on en est pas plutôt à 7?



Il n'y en a qu'une

Au tout début de la radiodiffusion, dans les années 20, l'émission était relativement libre et la réglementation en matière d'émetteurs était minimale faute d'avoir défini le statut de ce mode d'émission. Pour lancer sa radio, il fallait certes une autorisation des PTT mais elle était accordée facilement après une simple étude des fréquences et la signature d'une convention avec l'État. Cependant, quand les radios privés ont commencé à pulluler autour de Paris puis en province à l'initiative de la presse et des fabricants de postes de TSF, il arrivait souvent qu'elles se brouillèrent entre elles à force de croître leurs puissances respectives. Cette guerre des fréquences était par ailleurs un des arguments de la gauche pour consacrer le monopole public qui, instauré dans l'idée avec le décret-loi Bokanowski de 1926, n'entrait réellement en vigueur qu'en 1944 avec la confiscation à la Libération des dernières radios privés dont celle de Pierre Laval, Radio Lyon.

Pour l'anecdote, la première émission d'Europe N°1 le 1er janvier 1955 n'a duré que 30 minutes; les tours de contrôle des aéroports s'étant plaint en chaîne du brouillage des fréquences par la périphérique sarroise. Après moult concertations et révision du matos, «la plus grande station d'Europe» a pu démarrer pour de bon quatre mois plus tard. Il faut rappeler que Michelson calait à dessein la fréquence près de la limite maximale accordée aux radios afin de couvrir un max d'auditeurs potentiels.

De toute façon, une émission parfaitement libre sur une plage de fréquence limitée ne peut être qu'utopique. C'est bien pour ça que la Haute Autorité a vite durci les conditions d'émission en FM peu de temps après l'ouverture de la bande aux associations en plus des problèmes liés au pouvoir.

Mais depuis un peu plus de quinze ans, Internet a remis les cartes sur table et a permis l'éclosion de nouveaux acteurs par centaines pour plus d'un millier de web-radios ne serait-ce en France. Mieux encore : grâce aux playlists en ligne et aux podcasts, chacun peut composer sa propre radio en quelques clics et l'écouter à sa guise avec un baladeur, un smartphone ou encore une enceinte connectée. L'auditeur du XXIe siècle peut donc choisir et même créer et disposer son contenu sans autre contrainte qu'un accès à Internet.



Drsavane

J'avais préparé une petite réponse à votre dernier post, il semble hélas que la modération soit passée par là et ait supprimé votre dernier message.
J'avoue ne pas avoir trop compris pourquoi et c'est bien dommage car l'échange était interessant.



Laliberté

Ah bah non, c'est ce que Yann Barthès dit dans toutes ses interviews ... Je te laisse découvrir le monde de internet et des recherches ;)



NorbertGabriel

Et Klobo est une fille ..



Karima Atlaoui

C'est très juste.



Damien33

je ne trouve pas du tout que sa chronique sur TMC soit du même type que les debriefs qu'il faisait sur C à vous.
sur la 5 il debriefait les émissions de la veille, et passait d'un chroniqueur à un autre. Sur TMC il parle d un seul sujet...



poupinae

Je ne sais pas :)



Virtuel

Et les plus de 40 ans aussi...

C'est vrai que ce serait bien d'avoir des chiffres concrets.



NorbertGabriel

Klobo est arrivée bien avant ....



NorbertGabriel

Je suis sûr que non... J'ai bloqué Klobouzze depuis longtemps mais je suis sûr que non.



Drsavane

Tiens Michel, ça faisait un moment que vous n'étiez pas revenu nous voir ici bas !
Il est effectivement nécessaire d'apporter un minimum de précisions à mon propos.
La télévision reste une source plus fiable, en général, du fait qu'elle est encadrée et que les acteurs qui y agissent sont clairement identifiés et identifiables et il est possible de réagir (à), répondre (à), voir sanctionner certaines idéologies ou prises de positions.
Cela ne veut pas dire qu'elle est parfaite, exempte de défaut ou de critique, ni qu'elle ne raconte pas un paquet de conneries.

Internet est effectivement un espace de liberté, ou l'information est beaucoup plus libre, parce que difficilement controlable. C'est à double tranchant, on a certes accès à la connaissance et à l'information relativement infini mais la fiabilité de cette information doit sans cesse être questionnée et peut surtout être beaucoup plus facilement manipulé. (sans parler de l’anonymat omniprésent qui rend difficile toute application du droit).

Il faut également prendre en compte que cette espace de liberté n'est pas accessible à tous et que la partie d'internet la plus fréquenté et la plus utilisée est de plus en plus contrôlé par des mastodontes technologiques (GAFA et autres) qui appliquent, leurs propres filtres et censures (sujets religieux sensible, censure gouvernemental contre accès au marché chinois, démonétisation ou retrait car défavorable aux annonceurs etc).

Enfin, cette liberté nécessite une capacité d'analyse, de recul et de traitement de l'information qu'hélas nombre de personnes n'ont pas.
Donc pour paraphraser ce qu'un grand vidéaste amateur disait, la phrase "tout ce qui est sur internet est vrai" est complétement fausse , et l’intérêt de maintenir une pluralité de médias et de sources d'informations est réel.



Michel Merlin

"Drsavane" 11:36 « la télévision reste une source plus fiable » (que "Youtube et internet").
La télévision assène tout autant d'idioties et contrevérités, et pas seulement dans les domaines techniques ou scientifiques ; la différence c'est que sur "Youtube et internet", où la liberté est moins bridée, ces idioties et contrevérités sont davantage exposées et soumises aux critiques donc aux corrections. C'est pourquoi la fiabilité y est à mon avis meilleure que sur les grands, tous en fait étroitement contrôlés par le pouvoir.
La culture et le progrès préfèrent toujours une rue libre à une rue trop nettoyée, une démocratie à un régime concentré ou totalitaire.
Versailles, Sat 08 Sep 2018 18:07:50 +0200



Toléradié

Il faut dire qu'il y a de quoi être gêné.
C'est Malaise TV tous les soirs en direct.



Nina Ritchie

Et que de pubs ...C'est insupportable ...



Michel Merlin

"ElRom16" 11:26 « ...trop de chaines. On aurait du rester à 14 voir 18 au grand maximum »
Je serais au contraire pour qu'on rende aux citoyens la liberté de créer, acheter, vendre, les chaines qu'ils veulent, et qu'on cesse les entraves mises de fait à ce que la TV soit payante.
On est tellement habitués en France au centralisme et à l'étatisme qu'on oublie qu'une chaîne n'est pas obligatoirement un mastodonte d'État comme TF1 (qui n'est pas plus "privée" que les autres : si le pouvoir ne veut plus de tel ou tel journaliste ou dirigeant, il saute en fait dans la semaine), France Televisions, etc ; pour créer une chaîne il suffit d'un petit local et de quelques personnes, ça grandira plus tard si utile.
Pour cela il faudrait que les petites chaînes débutantes puissent se financer. La pub de la brasserie du coin (comme autrefois au cinéma) devrait suffire au début, mais ensuite il faudrait pouvoir faire une TV payante, beaucoup le voulaient vers 1980, mais avec notamment CANAL+ on a propagé et plus ou moins imposé la formule de la vente par lot bien trop gros (abonnement annuel) afin de tuer le mouvement du Pay per view qui, comme pour les journaux vendus au jour le jour, permet une vraie liberté du consommateur. Sous prétexte que ce serait difficile techniquement... mais si le pouvoir politique n'avait pas décidé que ce serait "difficile", il ne manquerait pas de petites entreprises pour trouver des solutions efficaces.
(Mes excuses pour la longueur, mais dès qu'on sort des sentiers battus on doit tout expliquer dès l'abord sinon lynchage par les Fast Posters politisés à tête plate avant toute question)
Versailles, Sat 08 Sep 2018 17:46:45 +0200



comments powered by Disqus
l'info en continu
Audiences : "Affaire conclue" s'offre un double record historique, lancement très faible pour "Chérie s'occupe de vous"
Audiences
Audiences : "Affaire conclue" s'offre un double record historique, lancement très...
Audiences access 20h : Record pour Bouleau, Lapix et Moulins, "Clique" (P1) et "Scènes de ménages" au plus haut
Audiences
Audiences access 20h : Record pour Bouleau, Lapix et Moulins, "Clique" (P1) et...
Audiences access 19h : Nagui devant "DNA", records pour "Objectif Top Chef", "TPMP Darka" et la P1 de "Quotidien"
Audiences
Audiences access 19h : Nagui devant "DNA", records pour "Objectif Top Chef", "TPMP...
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9 au million
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9...
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à programmer en télévision"
Interview
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à...
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de Rose-Anne Vicari"
TV
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de...
Vidéos Puremedias