Ayem Nour se défend d'avoir viré Martial : "On ne peut pas être bon partout"

Partager l'article
Vous lisez:
Ayem Nour se défend d'avoir viré Martial : "On ne peut pas être bon partout"
Ayem Nour se défend d'avoir viré Martial © DR
L'animatrice de NRJ 12 a affirmé être prête à recevoir son ancien acolyte.

NRJ 12 joue au chamboule-tout. Ce week-end, la chaîne a décidé de changer brutalement l'animation du "Mad Mag". Exit Martial, aux commandes depuis avril, place à Ayem Nour, de retour après son congé maternité. Mais ce changement de dernière minute ne s'est pas fait sans remous puisque Martial a été privé d'adieux et, dans la foulée, des rumeurs évoquaient des départs forcés de deux des chroniqueuses de l'émission : Emilie Picch et Aurélie Van Daelen.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"On ne peut pas être bon partout dans la vie"

Hier après-midi, au lendemain de sa crise lacrymale, Ayem Nour a tenu à réagir à ces critiques, après en avoir "lu des vertes et des pas mûres". "Alors j'ai viré Aurélie, j'ai viré Emilie Picch, j'ai viré Martial... Les amis, arrêtez, il n'y a pas de trucs comme ça", a lâché Ayem. "Martial, il est le bienvenu. Il fait toujours partie du groupe NRJ 12 (sic). Il a juste d'autres projets avec la chaîne", a-t-elle justifié... avant d'ajouter toutefois un petit commentaire sur son prédécesseur, qu'elle a plusieurs fois taclé sur les réseaux sociaux depuis.

"On ne peut pas être bon partout dans la vie. Il est bon sur certains trucs où moi je suis très, très naze. Et moi, je suis bonne sur certains trucs où lui est peut-être un peu plus naze. Mais on est bon tous les deux dans d'autres trucs, et il n'y a pas de souci là-dessus", a-t-elle déclaré, avant d'assurer qu'Emilie Picch - présente en plateau - et Aurélie Van Daelen étaient toujours les bienvenues, non sans confier une certaine tension avec l'ancienne candidate de "Secret Story".

"Elle a tenu des propos qui ne m'ont pas plu"

"On ne va pas faire les hypocrites : Aurélie et moi, on a eu des petites divergences. Elle a tenu des propos en plateau qui forcément ne m'ont pas trop plu mais ça ne veut pas dire que c'est la guerre. On peut très bien en parler, s'arranger, crever l'abcès et repartir sur de bonnes bases", a-t-elle expliqué, en réaction aux propos de la chroniqueuse. La saison dernière, celle-ci avait confié à l'antenne que "tout se passait beaucoup mieux" depuis le départ d'Ayem... puremedias.com vous propose de découvrir les explications de l'animatrice du "Mad Mag".

Sur le même thème
l'info en continu
"Mindhunter" : Pas de saison 3 pour la série de Netflix sur les tueurs en série
SVOD
"Mindhunter" : Pas de saison 3 pour la série de Netflix sur les tueurs en série
Thierry Ardisson lance sa chaîne Youtube en partenariat avec l'INA aujourd'hui
Internet
Thierry Ardisson lance sa chaîne Youtube en partenariat avec l'INA aujourd'hui
"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus être "l'invité de service"
Radio
"Quand on va à la télé, on ne gagne pas notre vie" : Michel Boujenah ne veut plus...
Audiences samedi : le "20 heures" de TF1 au plus haut, records pour Nagui, Samuel Etienne et Ali Baddou
TV
Audiences samedi : le "20 heures" de TF1 au plus haut, records pour Nagui, Samuel...
Audiences : "Mask Singer" large leader en hausse, le rugby devant France 3, Arte et France 5 au dessus du million
TV
Audiences : "Mask Singer" large leader en hausse, le rugby devant France 3, Arte...
"Mask Singer" : Une star internationale cachée sous un déguisement ce soir sur TF1
TV
"Mask Singer" : Une star internationale cachée sous un déguisement ce soir sur TF1
Vidéos Puremedias