Benjamin Biolay éreinte Franck Riester : "Dans le futur, le ministre de la Culture doit être un poids lourd politique"

Partager l'article
Vous lisez:
Benjamin Biolay éreinte Franck Riester : "Dans le futur, le ministre de la Culture doit être un poids lourd politique"
Benjamin Biolay
Benjamin Biolay © Abaca
Le chanteur s'est confié ce mardi à l'AFP.

Déçu de l'allocution du président de la République. Ce mardi, Benjamin Biolay a accordé un entretien à l'Agence France-Presse à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Grand Prix", prévue le 26 juin prochain. Au cours de cette interview, le chanteur est revenu sur la prise de parole d'Emmanuel Macron dimanche et a pointé du doigt le manque d'implication du gouvernement dans le domaine de la culture, visant notamment Franck Riester, le ministre dédié.

À lire aussi
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de Julien Courbet sur M6
TV
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de...
Accusé de plagiat sur RTL, Michel Cymès présente ses excuses
Radio
Accusé de plagiat sur RTL, Michel Cymès présente ses excuses

Un nouveau ministre de la Culture qui "aura plein de gens intéressants avec qui discuter"

"La culture crée tellement de richesses, avec les retombées pour l'hôtellerie, le tourisme, etc. Là, avec un été sans festival, moribond, il y a tant de terrasses et de commerces qui vont fermer", a déclaré Benjamin Biolay, déplorant que le monde du spectacle n'ait pas pu reprendre alors que la totalité de la France est en zone verte. "Dans le logiciel de pensée du gouvernement actuel, la culture avec des aides de l'Etat, c'est un hérésie. Il faudra dans le futur un ministre de la Culture qui soit un poids lourd politique. Il sera le bienvenu", a ajouté l'interprète de "Comment est ta peine ?", taclant au passage Franck Riester.

Ce nouveau membre du gouvernement "verra qu'il aura plein de gens intéressants avec qui discuter", "qui ne sont pas si véhéments" et "qui ont plein de choses à dire sur ce qu'ils connaissent", a souligné Benjamin Biolay. "Il y a sans doute un peu de populisme derrière le fait de ne plus parler de culture en récession, 'ce n'est pas le moment de parler des cultureux'. Mais dans 'les cultureux', il y a beaucoup de smicards, des gens qui ont des crédits et qui se demandent quel futur métier ils vont pouvoir faire", a-t-il poursuivi à ce sujet.

Sur le même thème
l'info en continu
Présence des femmes dans les médias : Le groupe TF1 lance son "Experte Academy"
TV
Présence des femmes dans les médias : Le groupe TF1 lance son "Experte Academy"
Nicolas Brimo ("Le canard enchaîné") : "La presse française sort plus d'infos qu'il y a 20 ans"
Presse
Nicolas Brimo ("Le canard enchaîné") : "La presse française sort plus d'infos...
Journalistes payés pour des "ménages" : David Pujadas fait une mise au point après une enquête de "Capital"
TV
Journalistes payés pour des "ménages" : David Pujadas fait une mise au point après...
Le danseur Patrick Dupond ("DALS", "Prodiges") est mort
Personnalités
Le danseur Patrick Dupond ("DALS", "Prodiges") est mort
Thierry Ardisson sur RFM pour une soirée spéciale le 11 mars
Radio
Thierry Ardisson sur RFM pour une soirée spéciale le 11 mars
"Les Enfoirés : A côté de vous" : Le concert 2021 retransmis ce soir sur TF1
Programme TV
"Les Enfoirés : A côté de vous" : Le concert 2021 retransmis ce soir sur TF1
Vidéos Puremedias