BFMTV : Christophe Barbier présente ses excuses après ses propos sur "deux dames en surpoids"

Partager l'article
Vous lisez:
BFMTV : Christophe Barbier présente ses excuses après ses propos sur "deux dames en surpoids"
Les excuses de Christophe Barbier sur BFMTV © BFMTV
L'éditorialiste a voulu citer en exemple deux interprètes en langue des signes qui continuent de travailler malgré le contexte actuel.

Un exemple pour le moins délicat. Jeudi, en fin d'après-midi, sur le plateau de BFMTV, Olivier Truchot et ses invités ont commenté la stratégie de déconfinement du gouvernement en vue de la date fatidique du 11 mai. Alors que l'hypothèse d'un déconfinement par régions a été exclue, le journaliste s'est demandé s'il ne fallait pas se concentrer sur les personnes les plus fragiles, par lesquelles il a placé "les personnes âgées, les personnes plutôt obèses, les hommes plutôt que les femmes". "Est-ce-qu'on ne peut pas donner des recommandations à cette partie de la population ?" a demandé Olivier Truchot.

À lire aussi
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet et un déménageur sur M6
TV
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet...

"Deux dames qui sont d'évidence en surpoids"

Une question à laquelle a voulu répondre Christophe Barbier, présent en plateau. "C'est très fragile de dire à quelqu'un : 'Toi, tu resteras un mois de plus, deux mois de plus...'. De quel droit ? Cette personne a peut-être aussi un emploi à sauver". Après quelques explications annexes, l'éditorialiste a cité un exemple qui lui tenait visiblement à coeur. "Il y a quelque chose qui m'a frappé, c'est que quand le professeur Salomon (Jérôme Salomon, directeur général de la santé, ndlr) tous les soirs fait son point, il y a des interprètes en langue des signes à côté. Et il y a deux dames, qui sont d'évidence en surpoids. Elles viennent travailler. Tous les soirs, à côté du DGS, elles sont là, en première ou en deuxième ligne comme dirait le président. Ces personnes ont le droit de travailler, aujourd'hui et demain".

Sauf qu'en voulant prendre le parti des "deux dames" citées, Christophe Barbier n'a semble-t-il pas réalisé que la description qu'il en a fait était peu à leur avantage. Et alors que certains internautes se sont émus de cette séquence sur les réseaux sociaux, le journaliste a présenté ses excuses sur BFMTV ce matin face à des propos que Christophe Delay a qualifié de "maladroits".

"Je suis leur obligé"

"J'ai cité comme personnes fragiles, en surpoids, deux personnes continuant à travailler, deux interprètes en langue des signes de la direction générale de la santé. Je voulais indiquer qu'elles étaient exemplaires, mais je n'aurais pas dû les désigner ainsi et je leur présente volontiers mes plus plates excuses et je suis leur obligé", a conclu l'homme à l'éternelle écharpe rouge. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

BFMTV
BFMTV
Audiences : Bon bilan pour "Daval, la série" sur BFMTV
Audiences : Succès pour les premiers épisodes de "Daval, la série" sur BFMTV
Affaire Daval : BFMTV lance ce soir une série documentaire consacrée au fait divers
Attaque à Nice : Un correspondant de BFMTV bouleversé par la description du drame
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Olivier Mazerolle
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
Sur le même thème
l'info en continu
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc 'Hold Up'"
Radio
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc...
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald Darmanin
Audiences
Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald...
"Affaire conclue" : Une vendeuse interdite de salle des ventes
TV
"Affaire conclue" : Une vendeuse interdite de salle des ventes
"J'espère que vous allez bien vous faire chier !" : Econduite, une prétendante de "L'amour est dans le pré" enrage
TV
"J'espère que vous allez bien vous faire chier !" : Econduite, une prétendante de...
Convalescent, Michel Drucker sort du silence sur RTL : "J'ai eu quelques doutes sur la fin de ma carrière"
Radio
Convalescent, Michel Drucker sort du silence sur RTL : "J'ai eu quelques doutes...
Vidéos Puremedias