Bruno Guillon condamné pour "injure publique"

Partager l'article
Vous lisez:
Bruno Guillon condamné pour "injure publique"
Bruno Guillon
Bruno Guillon © Abaca
En 2015, l'animateur avait traité une femme de "connasse" sur l'antenne de Fun Radio.

Décidément, les animateurs des "Z'amours" ont la poisse. Quatre mois après l'éviction de Tex, animateur emblématique de l'émission, suite à une blague sexiste, c'est au tour de Bruno Guillon, son successeur, de faire mauvaise presse. Selon une information rapportée par "La Dépêche du Midi", l'animateur de France 2 et Fun Radio vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Toulouse à 500 euros d'amende avec sursis, 1.500 euros de dommages et intérêts ainsi que 800 euros au titre des frais de justice pour "injure publique".

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

C'est en fait une vieille affaire qui rattrape l'animateur. Le 19 janvier 2015, sur l'antenne de Fun Radio, où il animait comme chaque matin "Bruno dans la radio", il avait tenté de joindre une ancienne responsable de Grégory Vacher, l'un des co-animateurs de l'émission, qui n'avait pas laissé un très bon souvenir à ce dernier. En discutant avec un des employés de cette femme par téléphone, Bruno Guillon avait qualifié cette dernière de "super connasse" et de "connasse". Alertée par des proches, celle-ci, soutenue par sa direction, avait alors décidé de porter plainte.

Une insulte mise sur le compte de "l'euphorie du direct"

Comme le rapporte "La Dépêche du Midi", l'animateur avait ensuite été entendu par les policiers sur demande de la juge d'instruction. Selon le journal, l'animateur aurait déclaré se souvenir "plus ou moins" de cette émission avant de s'excuser pour les insultes proférées, mises sur le compte de "l'euphorie du direct". À noter que RTL Net, propriétaire du site qui permet d'écouter les émissions de Fun Radio en podcast, a en revanche été relaxé. De son côté, Bruno Guillon pourrait désormais faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Toulouse.

Bruno Guillon
Bruno Guillon
Bruno Guillon remplace Stéphane Bern sur RTL
Bruno Guillon arrive sur RTL à la rentrée et est prêt à quitter Fun Radio en 2020
"Bruno dans la radio" : La matinale de Bruno Guillon sur Fun Radio sera diffusée sur W9 le 28 juin
Voir toute l'actualité sur Bruno Guillon
Autour de Bruno Guillon
  • Virgin Radio
  • Camille Combal
  • Florian Gazan
  • Manu Payet
Sur le même thème
l'info en continu
Mort d'Ennio Morricone : France 3 bouleverse sa programmation
Cinéma
Mort d'Ennio Morricone : France 3 bouleverse sa programmation
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée
TV
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée
LCI : Christophe Beaugrand à la tête de la matinale cet été
TV
LCI : Christophe Beaugrand à la tête de la matinale cet été
Audiences : Bon lancement pour "Familles nombreuses" sur TF1
Audiences
Audiences : Bon lancement pour "Familles nombreuses" sur TF1
Audiences access 20h : L'information de TF1 et France 2 en grande forme, "Un si grand soleil" en baisse
Audiences
Audiences access 20h : L'information de TF1 et France 2 en grande forme, "Un si...
Audiences access 19h : "DNA" leader, le remaniement perturbe Nagui mais booste Carole Gaessler, Stéphane Plaza faible
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, le remaniement perturbe Nagui mais booste...
Vidéos Puremedias