Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ intègre Netflix dans ses offres en France
Netflix
Netflix © Abaca
A partir du 15 octobre prochain, Canal+ proposera le service de vidéos en streaming dans son pack Ciné/Séries.

L'accord est signé. Dans un communiqué commun, Canal+ et Netflix annoncent ce lundi un partenariat qui prévoit d'associer la plateforme de vidéos aux offres du groupe de Maxime Saada. A partir du 15 octobre prochain, le service de streaming de Reed Hastings intégrera le pack Ciné/Séries de Canal+, qui aura comme prix de lancement 35 euros par mois. Dans cette offre, les abonnés auront accès aux contenus de Netflix, via son offre "Standard", c'est-à-dire deux écrans disponibles en simultané et en HD, aux programmes des chaînes OCS et des chaînes Ciné+, et du service SVOD du groupe intitulé Canal+ Séries lancé en mars dernier.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

"L'important est de faciliter l'accès à nos contenus pour tous les utilisateurs"

"Notre objectif est de fournir les meilleurs contenus à nos abonnés et beaucoup nous demandaient : 'Pourquoi il n'y a pas 'Stranger Things', ou 'La Casa de Papel' au sein de vos offres ?", a expliqué Maxime Saada, aux côtés de Reed Hastings, selon des propos rapportés par "Les Echos", lors d'un déjeuner ce lundi midi à Paris. "Il y a 10 mois, nous avons passé un partenariat semblable en Grande-Bretagne avec la chaîne Sky et c'est un succès", a déclaré Reed Hastings lors du déjeuner. Via la box de Canal+, les clients auront également accès à Netflix, aux prix habituels de la plateforme. Auparavant, seules les box de SFR, Free, Orange et Bouygues le permettaient.

Le patron de Netflix a précisé au quotidien économique les raisons pour lesquelles un tel accord n'avait pas été signé auparavant. "Quand vous êtes encore une petite société, vous êtes inquiets à l'idée d'héberger vos contenus sur une autre plateforme. Mais quand votre croissance est forte, vous gagnez en confiance et comprenez qu'il y a moins de risque pour votre marque. Aujourd'hui, l'important pour nous est de faciliter l'accès à nos contenus pour tous les utilisateurs", a-t-il précisé. Par ailleurs, il s'agit aussi d'un moyen pour consolider ses positions en France, avant l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché du streaming. En effet, si Netflix revendique ce lundi 6 millions d'abonnés en France, il doit se préparer aux arrivées de l'offre d'Apple le 1er novembre et de Disney+ en 2020.

Sur le même thème
l'info en continu
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
SVOD
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de 'Valeurs Actuelles'"
Presse
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de...
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Vidéos Puremedias