Canal+ Sport : "Excellents scores d'audience pour la H Cup"

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ Sport : "Excellents scores d'audience pour la H Cup"
Le logo de Canal+
Le logo de Canal+ © DR
PERPIGNAN/LEICESTER a réuni près de 630.000 abonnés.

La H CUP enregistre d’excellents scores en ce début de saison.

A l’issue de cette 3ème journée de phase de poules disputée ce week-end, la rencontre PERPIGNAN/LEICESTER diffusée en direct sur CANAL+ samedi à 14h30, a rassemblé 626..000 abonnés.

Ce vendredi 10 décembre 2010, la rencontre GLASGOW/TOULOUSE (diffusée en direct à 20h45 sur CANAL+ SPORT) a réuni 641..000 abonnés et obtient ainsi la 2ème meilleure audience de CANAL+ SPORT et le record du rugby sur la chaîne pour cette saison.

L’ensemble de la compétition connait une progression de 35% sur le match du samedi après midi et de 42% sur le match de prime sur CANAL+ et sur CANAL+ SPORT.

La H CUP bat son plein et confirme ainsi la passion des abonnés pour cette compétition.

l'info en continu
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Déprogrammation
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste !" et C8
TV
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste...
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix : L'empire du milieu" sur RTL
Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix :...
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait sponsoriser son émission sur Twitch
Plateforme
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait...
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme...
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable face à un projet étonnant
TV
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable...