"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival de Cannes

Partager l'article
Vous lisez:
"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival de Cannes
Bande-annonce de "120 battements par minute" © Céline Nieszawer
Le film de Robin Campillo fait désormais partie des favoris pour la Palme d'or.

C'est LE film qui fait bruisser la Croisette depuis ce week-end. Samedi, "120 battements par minute", signé du réalisateur Robin Campillo ("Les Revenants", "Eastern Boys") était le premier long métrage français à entrer en compétition officielle. Sur son passage, ce film attendu le 23 août prochain dans les salles obscures a entraîné une montée d'enthousiasme auprès de la presse - vingt minutes d'applaudissements dans le Grand Théâtre Lumière du Palais des Festivals ! -, le plaçant même parmi les favoris pour la précieuse Palme d'or.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

"Aujourd'hui, on a vu une Palme d'or"

"On se dit qu'aujourd'hui, on a vu une Palme d'or" a même été jusqu'à entonner "Le JDD" ce week-end tandis que "L'Obs" prévient que si le film vient à manquer au palmarès, "ce serait à désespérer de Cannes". Il faut dire qu'après des premiers jours essentiellement agités par la polémique autour de la présence en compétition officielle de deux films distribués par Netflix, la 70e édition du festival de Cannes débutait de manière quelque peu ronronnante, alimentant la frustration de journalistes qui ne demandent qu'à recevoir le genre de claque émotionnelle dont seule Cannes a le secret.

Première sensation du festival, "120 battements par minute" est implanté dans le tristement célèbre décor des "années sida". L'intrigue se déroule au début des années 1990 alors que le virus fait des ravages depuis une dizaine d'années. Le film se concentre sur le destin de quelques militants d'Act-Up Paris, une association qui vient tout juste d'être créée et qui multiplie les premières actions coup de poing pour lutter contre la maladie et l'homophobie. Nouveau venu dans le groupe, le jeune Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Aux origines d'Act-Up

Pour incarner ces jeunes militants, Robin Campillo - qui a été lui-même militant d'Act-Up au début des années 1990 -, a confié les trois rôles principaux du film à Adèle Haenel ("Les Combattants") et deux jeunes acteurs inconnus du grand public, à savoir Nahuel Perez Biscayart et Arnaud Valois. Ces deux derniers forment d'ailleurs un couple à l'amour naissant, passionné et pourtant condamné. puremedias.com vous propose de découvrir la bande-annonce de "120 battements par minute".

Robin Campillo
Robin Campillo
Sur le même thème
l'info en continu
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Exclusivité
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Marianne James se paie Cyril Hanouna et le qualifie d'"ignorant"
TV
Marianne James se paie Cyril Hanouna et le qualifie d'"ignorant"
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre ce soir sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre ce soir sur M6
Audiences : CNews signe un record de saison sur une journée
Audiences
Audiences : CNews signe un record de saison sur une journée
"Six à la maison" : Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen arrivent en quotidienne sur France 2
TV
"Six à la maison" : Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen arrivent en...
"J'ai pu dire des bêtises" : Cyril Hanouna fait son mea culpa après ses propos sur les dessins de "Charlie Hebdo"
TV
"J'ai pu dire des bêtises" : Cyril Hanouna fait son mea culpa après ses propos sur...
Vidéos Puremedias