Cannes, huitième jour : Et Dieu créa Ryan

Partager l'article
Vous lisez:
Cannes, huitième jour : Et Dieu créa Ryan
Ryan Gosling, à Cannes en 2011.
Ryan Gosling, à Cannes en 2011. © Abaca
Sauf surprise de dernière minute, le très attendu Ryan Gosling ne montera pas les marches ce soir pour accompagner "Only God Forgives".

Après Michael Douglas et Matt Damon hier, c'est au tour de Ryan Gosling d'enflammer la Croisette. Mais on ne sait pas encore si l'acteur canadien, de loin la star la plus attendue de cette édition 2013, a fait le déplacement à Cannes ou pas... Pour se forger une aura de star, il faut aussi savoir se faire désirer !

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

L'évènement :

Viendra, viendra pas ? Le suspense sur la présence à Cannes de Ryan Gosling a été savamment entretenu par les équipes de "Only God Forgives", le film de Nicolas Winding Refn qui est présenté ce soir en compétition. Il s'agit des retrouvailles entre le réalisateur danois de "Drive" avec l'acteur canadien qui l'a transformé en star. A l'heure qu'il est, on ne sait pas si le blondinet montera les marches, aux cotés de Kristin Scott Thomas et Tom Burke pour ce film qui promet d'être assez violent et qui sort en salles aujourd'hui. Mais il semblerait que Ryan Gosling soit toujours à Detroit où il prépare le tournage de son premier film comme réalisateur. Vous êtes déçus ? Autre film en compétition aujourd'hui, "Grigris" du tchadien Mahamat-Saleh Haroun.

L'invité surprise :

Si Ryan Gosling est absent,Jamel Debbouze a fait, hier, une apparition surprise au festival. Il est venu présenter hors compétition "Né quelque part", le premier long-métrage de Mohamed Hamidi, cofondateur du Bondy blog. Produit par Jamel, "Né quelque part" a été rajouté à la sélection une semaine avant l'ouverture du festival. Primé en 2006 pour son rôle dans "Indigènes" de Rachid Bouchareb, Jamel a fait le spectacle devant les photographes lors du photocall. Ce film raconte l'arrivée en Algérie d'un jeune étudiant français qui doit sauver la maison de son père.

Les larmes :

Celles versées par Michael Douglas lors de la conférence de presse qui a suivi la projection du très apprécié "Ma vie avec Liberace" de Steven Soderbergh. L'acteur qui a recemment dû affronter un cancer a remercié l'équipe du film, de l'avoir attendu pour le tournage. "Pour moi ce film.... oh pardon... C'était juste après mon cancer.... et Steven Soderbergh m'a fait un grand cadeau avec ce rôle. Je suis éternellement reconnaissant à Steven, Matt (Damon) et Jerry (Weintraub, le producteur) de m'avoir attendu", a déclaré l'acteur de "Basic Instinct" avec des sanglots dans la voix.

La polémique :

La petite phrase de François Ozon dans "The Hollywood Reporter" : "C'est le fantasme de beaucoup de femmes de se livrer à la prostitution."

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias