Chant homophobe dans "J+1" : Canal+ mise en garde par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Chant homophobe dans "J+1" : Canal+ mise en garde par le CSA
Le CSA a adressé une mise en garde après une séquence diffusée dans "J+1" sur Canal+ avec Julien Cazarre. © Canal+
Dans la séquence mise en cause datant du 5 février 2017, Julien Cazarre s'amuse d'un chant homophobe de supporters de l'Olympique de Marseille.

Le groupe Canal+ de nouveau dans le viseur du CSA. Selon l'AFP, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a adressé une mise en garde à Canal+, après la diffusion d'un chant homophobe de supporters de football. L'association Rouge Direct avait alors saisi le gendarme de l'audiovisuel après une séquence de Julien Cazarre dans l'émission "J+1" le 5 février dernier.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

L'humoriste portait "un jugement à consonance positive sur une telle attitude"

Dans le courrier adressé à l'association, qui a été rendu public, le conseil présidé par Olivier Schrameck a relevé qu'un intervenant reprenait "un chant homophobe entonné par des supporters de l'Olympique de Marseille". De plus, il portait "un jugement à consonance positive sur une telle attitude". Toutefois, le CSA a relevé "le caractère qui se voulait humoristique de cette séquence visant à dénoncer des travers du monde du football."

Les Sages de l'audiovisuel ont "considéré que le caractère homophobe du chant des supporters était avéré et que sa diffusion, sans aucune distance, risquait de blesser des personnes". Ils ont poursuivi que la séquence pouvait être "perçue au premier degré" et qu'elle était "de nature à nourrir des préjugés homophobes dans le sport."

"C'est une décision très courageuse"

"Nous sommes très satisfaits de cette mise en garde. C'est une décision très courageuse", souligne Julien Pontes, du collectif Rouge Direct, à l'AFP, ajoutant : "La haute autorité reconnaît le caractère homophobe des chants de supporters, qu'on qualifie habituellement de folklorique". "Il est important que la ministre des Sports et les instances du foot en tirent des conséquences", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de visionner la séquence mise en cause.

Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias