Christophe Alévêque insulte violemment Zinedine Zidane

Partager l'article
Vous lisez:
Christophe Alévêque insulte violemment Zinedine Zidane
Crédits : Abaca
Crédits : Abaca © L'humoriste Christophe Alévêque
Il lui reproche sa bêtise ou encore l'argent qu'il gagne dans des termes pour le moins injurieux.

L'humoriste Christophe Alévêque a-t-il changé de cible ? Habitué à taper sur Nicolas Sarkozy, c'est désormais contre Zinedine Zidane que le comique s'en prend de façon pour le moins violente. Dans un entretien accordé à Sportmag, dont des extraits sont relayés par Pure People ou encore Voici, l'humoriste insulte copieusement l'ancien footballeur qu'il juge « con comme une bite ».

« Des mecs comme Platini et Cantona prouvent qu'un footballeur peut avoir plus de deux neurones (...) L'exception c'est Zidane, qui est con comme une bite... », lâche-t-il.

« Qu'il crève dans le yaourt ! »



Mais Christophe Alévêque va bien plus loin que cette sortie et dérape complètement quand il s'agit de donner son avis sur le champion. « Si lui c'est une icône, moi je baisse les bras, je rends les armes, mon tablier et je vais sur une île déserte. Ce mec est un panneau publicitaire qui a trois neurones, qui nous a fait perdre la Coupe du monde 2006. Qui, maintenant, profite de son image à outrance. Pour moi, c'est une forme de prostitution. Ce mec est une pute ! Ecris le ! Je te jure, ce qu'il fait, c'est toujours en fonction de son nombril. C'est écoeurant. J'espère que les 11 millions qu'il a pris, il a les a donnés à une association, sinon c'est un scandale. Ce n'est pas son coup d'essai, il en a fait d'autres. Ambassadeur de Danone... Qu'il crève dans le yaourt !  » commente l'humoriste.

Il reproche au sportif de donner une mauvaise image aux jeunes : « Il avait des qualités de footballeur exceptionnelles, mais moi, ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus. L'image qu'il véhicule pour les jeunes de banlieue... Il ne fait rien, il prend du fric. Il n'a aucun avis sur rien, ne prend aucune position sur rien. C'est un mec totalement lisse qui ne veut se mettre personne à dos pour récupérer un maximum de pognon. C'est d'un ennui profond quand il parle... ».

Reste à savoir si Zinedine Zidane donnera une suite ou non à cette violente charge de l'humoriste. Un coup de boule resté dans l'histoire nous rappelle qu'il sait aussi se montrer pour le moins sanguin.

Intégralité de l'interview à découvrir dans Sportmag, en kiosques le 3 janvier 2011

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias