Christopher Baldelli (RTL) : "Rien n'indique que nous ayons atteint un plafond l'année dernière"

Partager l'article
Vous lisez:
Christopher Baldelli (RTL) : "Rien n'indique que nous ayons atteint un plafond l'année dernière"
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli © Abaca
puremedias.com s'est entretenu avec le patron de la première radio de France.

RTL reste en pôle. En cette rentrée, la station généraliste du groupe M6 s'est à nouveau imposée en tête de la vague d'audiences radio pour la période septembre/octobre 2018, selon Médiamétrie. Avec une moyenne de 6,42 millions d'auditeurs au compteur, RTL conserve son avance sur France Inter mais celle-ci se réduit drastiquement. Pour ne rien arranger, la matinale de la station publique devance un peu plus largement celle de RTL. Le signe d'une bataille serrée à venir cette saison entre les deux stations ? puremedias.com s'est entretenu avec Christopher Baldelli, patron du groupe RTL, pour commenter les résultats de sa station-mère et de ses petites soeurs musicales.

À lire aussi
Franck Gastambide ("Validé") : "La série est devenue un propulseur de talents"
Interview
Franck Gastambide ("Validé") : "La série est devenue un propulseur de talents"
Jean-Michel Aphatie : "Emmanuel Macron a peu réfléchi à ce que devait être la communication d'un président"
Interview
Jean-Michel Aphatie : "Emmanuel Macron a peu réfléchi à ce que devait être la...
Pierre Ménès : "Je n'ai aucune rancoeur contre Canal+"
Interview
Pierre Ménès : "Je n'ai aucune rancoeur contre Canal+"
Stéphane Sitbon-Gomez (France Télévisions) : "Nous aurions aimé faire plus d'audience avec 'The Artist'"
Interview
Stéphane Sitbon-Gomez (France Télévisions) : "Nous aurions aimé faire plus...

Propos recueillis par Pierre Dezeraud.

puremedias.com : Les audiences de la rentrée donnent le tempo de la saison à venir. Avec France Inter qui fait une rentrée record, vous vous inquiétez que RTL puisse perdre son leadership dans les mois qui arrivent ?
Christopher Baldelli : Nous nous comparons à une saison record, mais également à une rentrée record, l'année dernière. Cette année, c'est France Inter qui fait une rentrée record mais RTL reste clairement le leader sur tous les critères. Les challengers changent. Aujourd'hui, c'est France Inter. Il y a quelques temps, c'était NRJ. Ce qui ne change pas, c'est que RTL reste la première radio de France. Quand je regarde la concurrence privée et commerciale, nous accentuons même l'écart. C'est donc une bonne rentrée pour RTL.

La saison dernière a été excellente, en effet. On observe une baisse très ténue en cette rentrée. La station n'a-t-elle pas atteint un plafond ?
Je ne crois pas. Effectivement, la baisse est extrêmement limitée avec à peine 77.000 auditeurs en moins, soit l'épaisseur d'un trait de crayon. On continue à battre des records. RTL fait sa meilleure rentrée depuis quinze ans sur les CSP+, cible sur laquelle nous sommes large leader. Par ailleurs, quand on regarde les nouveautés installées en cette rentrée, elles sont toutes en progression, certaines l'étant même fortement. Je reste confiant. La dynamique est bonne. Nous sortons d'une saison record mais rien n'indique que nous ayons atteint un plafond.

Ils ont dit
"Le match continue avec la matinale d'Inter"
Christopher Baldelli

Vous l'avez dit, les nouveautés démarrent très bien. Christelle Rebière ("RTL Midi"), Pascal Praud ("Les auditeurs ont la parole") et Caroline Dublanche ("Parlons-nous") signent les plus fortes progressions de la grille, sur un an comme sur une vague. N'est-ce pas le signe qu'il y avait besoin d'un renouvellement ?
Depuis dix ans, on a renouvelé quasiment 100% de la grille, avec les arrivées notamment d'Yves Calvi, de Marc-Olivier Fogiel et de Laurent Ruquier. Ces trois dernières années, nous avons été systématiquement en progression. Nous avons continué à innover et à porter des nouveautés. Ça a été le cas en cette rentrée et j'observe que c'est salué avec une progression en part d'audience de près de 5% pour "Les auditeurs ont la parole" de Pascal Praud. Avec Caroline Dublanche, en soirée, nous avons opéré un changement très fort puisque la case était occupée depuis des années par George Lang. D'entrée de jeu, on a une progression de presque 50% en part d'audience. On a désormais plus de 300.000 auditeurs cumulés à cet horaire, ce qui indique une vraie réussite. Nous sommes également en progression sur les nouveautés installées le week-end autour de Michel Cymès, Stéphane Carpentier et Flavie Flament.

La matinale de France Inter qui accentue son leadership sur celle de RTL, qui baisse, c'est le signe qu'il faut faire d'autres ajustements ?
Nous avons fait tous nos ajustements en juin dernier avec un certain nombre de nouveautés. Aujourd'hui, ce n'est que le début de la saison. Le match va continuer dans les mois qui viennent.

Du côté des musicales, les nouvelles sont plutôt bonnes pour RTL2 qui reste globalement stable...
RTL2 fait une bonne rentrée avec de belles performances du "Drive" et un carton du "Double Expresso", notre matinale, qui progresse de 9% en part d'audience. Sur cette vague, nous observons que beaucoup de musicales sont en souffrance, ce qui n'est pas le cas de RTL2. Au contraire, les voyants sont au vert. La station retrouve son statut de leader des musicales sur les jeunes adultes, ce qui n'était pas arrivé depuis 2015.

Ils ont dit
"Le tableau n'est pas si négatif pour Fun Radio"
Christopher Baldelli

... Mais Fun Radio dégringole et enregistre sa pire rentrée, en nombre d'auditeurs, depuis 2005.
Il y a un tassement certain des musicales alors que la saison dernière avait été, dans l'ensemble plutôt bonne pour elles. En cette rentrée, il n'y a pas beaucoup de musicales qui progressent. Fun Radio n'est pas la seule concernée par ce coup de mou. Mais le tableau n'est pas si négatif. Les trois rendez-vous incarnés de Fun Radio, "Bruno dans la radio", "Lovin'Fun", que nous avons renouvelé avec un nouveau Doc, et "Marion et Anne-So : Le Night Show" sont à la hausse. La matinale de Bruno Guillon décroche un record en PDA sur les cibles commerciales. En soirée, nous avons aussi une progression de 9% sur le 20h/minuit.

Christopher Baldelli
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli nouveau patron de Public Sénat, Bertrand Delais reconduit à la tête de LCP
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Christopher Baldelli (Radio Notes 2018) : "Face à des scores records, nous continuons à innover"
Voir toute l'actualité sur Christopher Baldelli
Autour de Christopher Baldelli
l'info en continu
L'éviction de Nicolas Canteloup aurait coûté 1 million d'euros à Europe 1
Radio
L'éviction de Nicolas Canteloup aurait coûté 1 million d'euros à Europe 1
"Munch" : Isabelle Nanty revient pour une saison 4 sur TF1 à partir de ce soir
Programme TV
"Munch" : Isabelle Nanty revient pour une saison 4 sur TF1 à partir de ce soir
Dominique Tenza de RTL nouveau joker des JT de M6
TV
Dominique Tenza de RTL nouveau joker des JT de M6
"Vous trouvez que c'est une photo objective ? : Accrochage entre Alexis Corbière et Maxime Switek sur BFMTV
TV
"Vous trouvez que c'est une photo objective ? : Accrochage entre Alexis Corbière...
Pourquoi Dominique Lagrou-Sempere n'est plus au "13 Heures" de TF1 ?
TV
Pourquoi Dominique Lagrou-Sempere n'est plus au "13 Heures" de TF1 ?
Box-office France : "Mourir peut attendre" toujours leader devant "Eiffel", "Boîte noire" et Pierre Niney au million
Box-office
Box-office France : "Mourir peut attendre" toujours leader devant "Eiffel", "Boîte...