Claire Lajeunie présente son doc choc sur France 5 : "On peut tous être le pauvre de quelqu'un du jour au lendemain"

Partager l'article
Vous lisez:
Claire Lajeunie présente son doc choc sur France 5 : "On peut tous être le pauvre de quelqu'un du jour au lendemain"
"Pauvres de nous", sur France 5 mercredi 11 avril
"Pauvres de nous", sur France 5 mercredi 11 avril © France 5
La réalisatrice était l'invitée des "Dessous de l'écran" hier à 19h pour présenter son documentaire "Pauvres de nous", diffusé mercredi soir sur France 5.

Hier soir à 19h dans "Les Dessous de l'écran" sur RTL, Philippe Robuchon et Benjamin Meffre recevaient Claire Lajeunie, réalisatrice du doc choc "Pauvres de nous", qui sera diffusé mercredi en prime time sur France 5. Dans ce film d'un peu plus d'une heure - qui sera suivi d'un débat - Claire Lajeunie propose le portrait de cinq personnes de tous âges vivant sous le seuil de pauvreté.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...

"Le point commun est qu'ils vivent tous sous le seuil de pauvreté, soit 1.015 euros par mois", a expliqué la réalisatrice, rappelant que 9 millions de Français étaient dans cette situation, dont 3 millions d'enfants. "C'est le Français qu'on rencontre partout, que l'on connaît, avec qui on dîne", a-t-elle ajouté à propos de ses témoins. "C'est ça la question du documentaire : on peut tous être le pauvre de quelqu'un, du jour au lendemain". "Je me suis vue dans ces situations-là. Je me dis que cela peut m'arriver à moi ou mes proches", a-t-elle confié, parlant d'un film "engagé voire presque militant".

"Concret" sans être "voyeuriste"

Claire Lajeunie a expliqué ensuite vouloir faire un film "concret" sans être "voyeuriste". "J'avais une volonté de les respecter et de montrer qu'ils étaient dignes", a expliqué la réalisatrice. "Ils pleurent de temps en temps mais j'ai volontairement coupé plusieurs scènes que j'avais tournées car je n'avais pas envie de tomber là-dedans", a-t-elle précisé.

L'émission de dimanche a été suivie par un débat sur le succès toujours phénoménal des séries alors que s'ouvriront en avril deux festivals des séries en France.

Ecoutez l'intégralité des "Dessous de l'écran" du dimanche 8 avril 2018.

Sur le même thème
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias