Claude Perdriel (Nouvel Observateur) : "Niel, Pigasse et Bergé ont les mêmes idées politiques que les miennes"

Partager l'article
Vous lisez:
Claude Perdriel (Nouvel Observateur) : "Niel, Pigasse et Bergé ont les mêmes idées politiques que les miennes"
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Claude Perdriel dans "Médias le magazine", sur France 5. © Dailymotion
Invité exceptionnel de "Médias le magazine" ce week-end sur France 5, Claude Perdriel revient sur la vente du "Nouvel Observateur" au trio BNP, Bergé, Niel et Pigasse.

Début janvier, Claude Perdriel confirmait qu'il était entré en négociations exclusives avec Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse pour la revente de 65% du capital du Nouvel Observateur ainsi que du site Rue89 pour 13,4 millions d'euros. Un montant jugé faible par certains observateurs. Déjà actionnaire du quotidien "Le Monde", le trio va désormais être aux manettes de l'un des plus gros groupes de presse ("Télérama", "Courrier International", "La Vie", "Le HuffPo" etc.). Les trois nouveaux actionnaires espèrent mettre en place des synergies entre tous ces titres.

À lire aussi
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends stratégiques", des noms circulent déjà pour la remplacer
Presse
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends...
"Natacha Polony s'éloigne de Daniel Kretinsky intellectuellement" : CMI France réfléchit à céder "Marianne"
Presse
"Natacha Polony s'éloigne de Daniel Kretinsky intellectuellement" : CMI France...
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique pourquoi l'agence ne qualifie pas le Hamas de terroriste
Presse
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique...
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe Tortora (CMA CGM) justifie la mise à pied du directeur de la rédaction de "La Provence"
Presse
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe...

Ce week-end, Claude Perdriel, invité exceptionnel de "Médias, le magazine" sur France 5, s'est confié sur son choix. "Je ne vends pas 'Le Nouvel Observateur', a-t-il expliqué. Pour parler clair, ce qui est importait pour moi, quand j'ai été trouvé Xavier Niel, c'est que j'ai vu comment cela s'est passé au Monde pour l'indépendance rédactionnelle. Deuxièmement, ces trois actionnaires ont les mêmes idées politiques que les miennes. Avec Xavier Niel, on n'aime pas l'héritage, il y a beaucoup de choses qui me rapprochent de lui". Claude Perdriel estimait, en raison de son âge (87 ans), qu'il devait "trouver des actionnaires, des amis, des gens de gauche qui puissent défendre ce journal et assurer son avenir".

Sur le prix de la transaction, le patron de L'Obs a tenu à faire une clarification. "Cela m'a beaucoup choqué, tout le monde dit 'il vend, il vend'. Vendre, c'est gagner de l'argent. Moi, je ne voulais pas faire une opération financière, a-t-il assuré, ému. Ce journal, il ne m'appartient pas. Il appartient à Jean Daniel, qui l'a fondé ave moi, il appartient aux lecteurs, aux journalistes. Alors j'allais faire de l'argent avec tous ces gens qui pendant cinquante ans ont contribué à faire ce journal ? Ca aurait été abominable".

Claude Perdriel
Claude Perdriel
Claude Perdriel renfloue Challenges, mais sans Renault
Claude Perdriel sur la vente de "L'Obs" : "Je ne me sentais plus soutenu par la rédaction"
Claude Perdriel : Pour diriger l'Obs, "il faut quelqu'un de jeune ou une femme !"
Voir toute l'actualité sur Claude Perdriel
l'info en continu
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
Amazon Prime : Cette série numéro 1 dans 104 pays booste les ventes des jeux vidéo qui l'ont inspirée
SVOD
Amazon Prime : Cette série numéro 1 dans 104 pays booste les ventes des jeux vidéo...
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Séries
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
"Mauvais joueurs" : ALP ("Koh-Lanta") lance sur Netflix son nouveau jeu de survie présenté par Claude Dartois
SVOD
"Mauvais joueurs" : ALP ("Koh-Lanta") lance sur Netflix son nouveau jeu de survie...