Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en pleurant"

Partager l'article
Vous lisez:
Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en pleurant"
Clémentine Sarlat
Clémentine Sarlat © CHRISTOPHE CHEVALIN-TF1
La journaliste est revenu ce samedi dans les colonnes de "L'Equipe" sur sa décision de quitter le groupe du service public.

Elle a vécu une très mauvaise expérience. En septembre 2017, la journaliste Clémentine Sarlat est désignée pour co-présenter aux côtés de Matthieu Lartot le magazine sportif "Stade 2" sur France 2. Après son congé maternité, elle démarre la co-animation de l'émission en janvier 2018. Mais au bout de quelques mois, la spécialiste du rugby et du tennis arrête "Stade 2" et rejoint "Tout le sport" le week-end sur France 3. Puis, en août 2018, elle décide finalement de quitter France Télévisions. Quelques semaines plus tard, elle intervient sur beIN Sports, puis en novembre 2019, elle participe au dispositif de TF1 pour la couverture de la Coupe du monde de rugby. Elle se consacre désormais à la production de podcasts.

À lire aussi
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de Julien Courbet sur M6
TV
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de...
Accusé de plagiat sur RTL, Michel Cymès présente ses excuses
Radio
Accusé de plagiat sur RTL, Michel Cymès présente ses excuses

"J'avais l'impression d'un coup de poignard dans le dos"

Ce samedi, dans les colonnes de "L'Equipe", Clémentine Sarlat revient sur sa douloureuse expérience au sein de France Télévisions. "En mai 2017, avant mon congé maternité, la direction des sports m'annonce que je vais co-présenter 'Stade 2' avec Matthieu Lartot. En réalité, c'était de la com. Il fallait juste annoncer une présentatrice", commence-t-elle. Et de poursuivre : "Lorsque je reviens, en janvier 2018, on me dit : 'A cause des lumières et des caméras, tu ne pourras pas être à côté de Matthieu'. Je n'étais plus co-présentatrice. Quand j'ai demandé une augmentation, on m'a répondu : 'Rends toi indispensable !'. Matthieu l'a eue, normal ! Mais pourquoi pas moi ?". Elle précise que "la goutte d'eau" a été lorsqu'elle a été "mise en RTT sur (ses) jours de télétravail demandés pour s'occuper de (son) bébé" : "J'ai décidé de partir".

Par ailleurs, la journaliste de sports explique avoir subi du harcèlement moral au sein du magazine sportif, anciennement sur France 2. "J'allais à 'Stade 2' en pleurant. Pour la préparation de l'émission, personne ne me parlait. Ils m'avaient mise dans un bureau à part, loin des rédacteurs en chef. Je devais prendre mon ordi portable pour me rapprocher et comprendre de quoi on allait parler", raconte-t-elle, confiant, de ce fait, "ne pas être impliquée" : "J'avais l'impression d'un coup de poignard dans le dos. Surtout que le retour d'un congé maternité est une période fragile pour les femmes..."

"Dès que je mettais une jupe, j'avais forcément le droit à une réflexion"

Clémentine Sarlat évoque par la suite les nombreuses remarques sexistes auxquelles elle a dû faire face au cours de sa carrière à France Télévisions. "Au service des sports, on côtoie des gens géniaux mais aussi des gros cons. Avec les vieux, dès que je mettais une jupe, j'avais forcément le droit à une réflexion. J'ai travaillé pour TF1 pendant la dernière Coupe du monde de rugby. Ça m'a fait bizarre, tout le monde était normal". Contactée par puremedias.com, France Télévisions ne souhaite pas faire de commentaires pour le moment.

Stade 2
Stade 2
"Stade 2" bascule sur France 3 le 1er septembre
"Stade 2" fait ses adieux à France 2
"Stade 2" sur France 3 : Laurent Luyat remplacera régulièrement Matthieu Lartot
Voir toute l'actualité sur Stade 2
Sur le même thème
l'info en continu
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Justice
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Eric Dupond-Moretti :  "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça me fascine"
TV
Eric Dupond-Moretti : "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça...
Audiences Youtube : Qui de Michou, Tibo InShape, Dr Nozman ou Joyca arrive en tête ?
Audiences
Audiences Youtube : Qui de Michou, Tibo InShape, Dr Nozman ou Joyca arrive en tête ?
Audiences access 20h : "C Canteloup" en forme, "Les Marseillais..." au plus bas, "Quotidien" leader talks
Audiences
Audiences access 20h : "C Canteloup" en forme, "Les Marseillais..." au plus bas,...
Audiences access 19h : Record pour "La meilleure boulangerie", "C à vous" en forme, "Quotidien" sous le million
Audiences
Audiences access 19h : Record pour "La meilleure boulangerie", "C à vous" en...
Audiences : Le concert des Enfoirés large leader en baisse devant "Tropiques criminels" et "NCIS", le doc de F3 résiste
Audiences
Audiences : Le concert des Enfoirés large leader en baisse devant "Tropiques...
Vidéos Puremedias