Commission d'enquête TNT : Yann Barthès et l'équipe de "Quotidien" vont également être auditionnés

Partager l'article
Vous lisez:
Commission d'enquête TNT : Yann Barthès et l'équipe de "Quotidien" vont également être auditionnés
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
Yann Barthès dans "Quotidien" le lundi 18 décembre 2023.
Yann Barthès dans "Quotidien" le lundi 18 décembre 2023. © TMC
Après Vincent Bolloré et Cyril Hanouna du côté du groupe Canal+, Yann Barthès, Julien Bellver et des représentants de la société de production Bangumi vont également passer devant les députés, après une demande du Rassemblement national.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Ce jeudi 21 mars, le député du Rassemblement national Thomas Ménagé a publié un courrier sur X (Twitter), demandant à ce que la Commission d'enquête sur l'attribution des fréquences TNT auditionne également le présentateur de "Quotidien" Yann Barthès et son chroniqueur médias Julien Bellver. "Le pluralisme vaut pour CNEWS comme pour TMC, qui refuse d'inviter certains partis politiques" écrit l'élu sur le réseau social, qui dénonce le choix affiché du programme de ne pas inviter des personnalités d'extrême droite sur le plateau, ce qui comprend les membres du parti lepéniste. "Il n'y a pas de journalistes chez "Quotidien'" avait pourtant déclaré Marine Le Pen en avril 2022, pour justifier son refus d'accréditer les équipes du talk-show, désigné comme "une émission de divertissement".

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un éliminé surprise
TV
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un...
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic
TV
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic
"J'espère que personne à TF1 ne regarde ce live" : Anthony Colette persuadé qu'il ne "gagnera jamais" "Danse avec les stars" avec Natasha St-Pier cette saison
TV
"J'espère que personne à TF1 ne regarde ce live" : Anthony Colette persuadé qu'il...
"Je rêve d'animer ce jeu" : Willy Rovelli candidat à la succession de Jarry à la présentation de "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"Je rêve d'animer ce jeu" : Willy Rovelli candidat à la succession de Jarry à la...

À LIRE AUSSI : "Qu'est-ce qu'on va perdre du temps pour se prendre une baffe ?" : Xavier Niel réticent à candidater pour le renouvellement des fréquences TNT

"Le pluralisme est au coeur des travaux de notre commission"

Une demande rapidement acceptée par le député Renaissance Quentin Bataillon, président de la Commission d'enquête. "Le pluralisme est au coeur des travaux de notre commission d'enquête TNT. Tout ce qui participe à la compréhension de ses règles et à son respect est utile" a-t-il assuré. "Nous auditionnerons donc Yann Barthès, Julien Bellver, et la société de production Bangumi" qui produit l'émission, a-t-il annoncé.

Comme le rappelle le "HuffPost", la liste des invités du programme avait déjà été remise en question par Nicolas Dupont-Aignan, qui avait saisi l'Arcom, l'autorité de régulation de l'audiovisuel, en juin 2023. "Le choix des personnalités politiques invitées à s'exprimer à l'antenne relève de la responsabilité exclusive des éditeurs" avait répondu l'instance. Dans l'ensemble, "Quotidien" n'a jamais fait l'objet d'une mise en garde ou d'une condamnation de l'Arcom concernant son manque de pluralisme.

À LIRE AUSSI : Les auditions de Vincent Bolloré et Cyril Hanouna sont un scandale" : Benjamin Castaldi excédé par la "chasse aux sorcières" contre le groupe Canal+

Chez la concurrence, du côté de "Touche pas à mon poste", c'est une autre affaire. Plusieurs fois épinglé par le gendarme de l'audiovisuel, le programme a été mis en demeure par l'Arcom ce 19 mars en raison d'une interview considérée comme allant à l'encontre du "respect de la dignité" de l'ancienne star de télé-réalité Loana, diffusée le 5 février dernier. Au total, C8 et CNews ont reçu au moins quarante-deux mises en garde, mises en demeure et amendes depuis 2012, dont six en 2024, rapporte "Le Monde" . Entendu le jeudi 14 mars dernier par les députés à l'Assemblée nationale, Cyril Hanouna a dénoncé "un acharnement" contre ses émissions.

l'info en continu
"La recrue", l'arrivée de la flamme olympique en France, Marie Portolano... Les temps forts de la télévision du 4 au 10 mai 2024
Programme TV
"La recrue", l'arrivée de la flamme olympique en France, Marie Portolano... Les...
Audiences access 20h : 1,2 million de téléspectateurs d'écart entre Gilles Bouleau et Karine Baste, "TPMP" en repli sur C8
Audiences
Audiences access 20h : 1,2 million de téléspectateurs d'écart entre Gilles Bouleau...
Audiences pré-access : Nagui puissant à son plus haut depuis fin décembre sur France 2, "The song" en nette baisse sur NRJ 12
Audiences
Audiences pré-access : Nagui puissant à son plus haut depuis fin décembre sur...
Audiences : France 3 en tête, "Koh-Lanta", à son plus bas, plonge sous les 3 millions de téléspectateurs sur TF1, flop pour France 2
Audiences
Audiences : France 3 en tête, "Koh-Lanta", à son plus bas, plonge sous les 3...
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un éliminé surprise
TV
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un...
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic
TV
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic