Conflit avec les FAI : Martin Bouygues tranche en faveur de TF1

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit avec les FAI : Martin Bouygues tranche en faveur de TF1
La Tour TF1 (Boulogne-Billancourt) en 2015
La Tour TF1 (Boulogne-Billancourt) en 2015 © DR TF1
Le patron du groupe industriel s'est dit "optimiste" sur l'hypothèse qu'un accord soit trouvé entre TF1 et les opérateurs téléphoniques.

Drôle de numéro d'équilibriste pour Martin Bouygues. Hier après-midi, à Challenger - siège social de la filiale Bouygues Construction -, se tenait l'assemblée générale des actionnaires du groupe industriel. Au cours de l'événement, Martin Bouygues, qui est à la fois propriétaire de TF1 et de Bouygues Telecom, a pris position pour la première fois dans le conflit qui oppose la Une aux FAI. Depuis plusieurs mois, le groupe audiovisuel dirigé par Gilles Pélisson fait pression sur les opérateurs téléphoniques pour que ceux-ci paient la reprise de son signal.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

| À LIRE : Redevance des FAI : TF1 maintient la pression

Interrogé par un actionnaire qui se demandait s'il entendait favoriser Bouygues Telecom ou TF1 dans les négociations, l'homme d'affaires a indiqué qu'il n'y aurait aucun "régime de faveur" car "c'est contraire à la loi et à la morale". "En tant que président, je ne juge pas l'une au détriment de l'autre, j'aurai le jugement le plus équitable pour les deux" a précisé Martin Bouygues avant de pourtant prendre position en faveur des doléances du groupe audiovisuel privé.

"La demande de TF1 est parfaitement légitime"

L'homme d'affaires a ainsi déclaré qu'il considère que la demande de TF1 est "parfaitement légitime", jugeant qu'il n'est "pas anormal" que le groupe audiovisuel "demande un effort à Goliath Telecom !". Un discours sensiblement différent de celui tenu par Stéphane Richard, PDG d'Orange, qui dénonce un "impôt privé" et qui peut compter sur l'appui de SFR et Free pour tenir tête à la première chaîne privée.

Concernant la frilosité des concurrents de Bouygues Telecom à verser un revenu supplémentaire à TF1, Martin Bouygues s'est dit "optimiste" auprès des "Échos" sur l'issue des négociations entre la Une et les opérateurs télécoms. "Je comprends que les opérateurs qui ne payent pas trouvent la situation confortable mais il faut que tout le monde soit raisonnable. La situation française est atypique par rapport au reste du monde, il est normal de revenir dans la normalité" a asséné l'homme d'affaires auprès de nos confrères, reprenant ainsi les arguments défendus par la direction de TF1.

Un ultimatum qui arrive à échéance mais toujours pas d'accord

Cette prise de position de Martin Bouygues en faveur de l'argumentaire défendu par sa filiale audiovisuelle intervient alors que TF1 menace les opérateurs de procéder à une première demande de coupure de signal dès ce lundi. Une perspective loin d'effrayer Stéphane Richard qui ironisait la semaine dernière en se demandant si TF1 voulait vraiment "se passer des 25% d'audience" que la chaîne réalise "grâce à Orange". Interrogé sur la question de savoir s'il prendrait vraiment le risque de couper le signal de ses chaînes aux opérateurs, Martin Bouygues s'est contenté de répondre : "Vous verrez bien !". Réponse dans quelques jours.

Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Vidéos Puremedias