Coup d'éclat : Coup de barre mortel

Partager l'article
Vous lisez:
Coup d'éclat : Coup de barre mortel
Malgré la présence de Catherine Frot, "Coup d’éclat" est une pseudo-aventure totalement vide et pesante qui ne délivre sans arrêt que d’énormes clichés.

Catherine Frot en capitaine de police à Sète, ça peut passer, mais ça ne saurait justifier tout un film sans aucune saveur ou énergie. Découragés d’emblée par la tristesse qui en émane, on suit à peine ce semblant d’enquête sur la mort d’une prostituée. José Alcala, le réalisateur, s’est planté complètement en voulant faire un film « réaliste » : si c’est ça la réalité, autant se flinguer.

Son scénario est sans aucun intérêt, sa recherche de style ne semble pas plus développée. Comme spectateur, on se sent à un moment comme la mère de ce capitaine de police, mourante et clouée au lit : on a envie d’en finir. Mais ce n’est pas fini car il nous faut encore supporter toute une galerie de personnages tous plus insipides les uns que les autres, sans relief, vite passés, rigides comme des balais.

Un nanar ? Non, pire.



Pas un seul sourire de tout le film, ni chez le personnage principal, ni chez les personnages secondaires, et à quoi bon une vie sans sourire ni rire, disait Charlie Chaplin. A voir cette femme flic (elle a besoin d’aller chez le coiffeur et faire une thérapie de groupe), on se demande comment un flic peut aider les autres s’il ne parvient pas à s’aider soi-même.

Pourtant, le sujet de Coup d'éclat pourrait être intéressant. Il n’est jamais inutile de présenter la vie dans ce qu’elle a de plus dur, si on montre aussi du courage, de la chaleur humaine, cette pointe d’humour qui permet aux êtres humains d’avancer. On pourrait montrer la vie, le caractère de ces gens : dans ce film, on ne les a même pas connus, ils parlent tout en restant muets et leurs visages n’expriment qu’une morne lassitude qui ne les rend pas du tout sympathiques. Aucune tension dramatique dans ce semblant d’enquête policière et l’assaut final reste si plat qu’on réalise à peine que c’est fini.

Coup d'éclat n’a que les mauvais côtés de tout, il essaie d’être réaliste et ne réussit qu’à être triste, il essaie d’être honnête et ne réussit qu’à être fade, il essaie d’être sérieux et ne réussit qu’à être sans vie. Il faudrait vraiment se trouver dans l’obscurité la plus totale pour trouver que ce film brille d’une petite lueur, infime, toujours bien loin d'un coup d’éclat. Les amateurs de certains films de Claire Denis pourraient apprécier, mais sinon, attendez-vous à un gaspillage de bobine pur et simple.

Catherine Frot
Catherine Frot
César 2016 : Le cinéma populaire boudé
Catherine Frot ne "comprend pas" les attaques de Pascal Thomas
Les caprices de star de Catherine Frot
Voir toute l'actualité sur Catherine Frot
Autour de Catherine Frot
  • Francis Huster
  • Barbara Schulz
  • Claire Nadeau
l'info en continu
"Saw" : Un dixième opus de la saga horrifique sortira au cinéma en 2023
Cinéma
"Saw" : Un dixième opus de la saga horrifique sortira au cinéma en 2023
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François Busnel le mercredi 7 septembre sur France 5
Programme TV
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François...
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir...
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les propos polémiques d'un auditeur
Radio
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les...
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5 septembre
Programme TV
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5...
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Exclusivité
Rachel Khan rejoint Radio Classique