Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"

Partager l'article
Vous lisez:
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
La bande annonce de "100% logique" sur France 2 © Cyrilprod
Ce samedi soir en prime time, France 2 lance un nouveau jeu présenté par Cyril Féraud, "100% logique : La réponse est sous vos yeux". Pilier du service public, l'animateur a accepté de répondre aux questions de puremedias.com sur cette nouveauté et sur ses nombreux projets en cours.

C'est un jeu qui ne fera pas appel à la culture générale des téléspectateurs mais à leur sens de l'observation. France 2 lance ce soir à partir de 21h10 "100% logique : La réponse est sous vos yeux", un programme adapté d'un format britannique et produit par BBC Studios France, sous la conduite de Cyril Féraud. L'animateur se confie pour l'occasion à puremedias.com sur ce jeu, mais aussi sur sa nouvelle quotidienne "Duels en familles", qui va connaître quelques aménagements dans les semaines à venir sur France 3 ou encore sur l'avenir de "La carte aux trésors".

À lire aussi
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
Interview
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était même honteux"
Interview
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était...
Vincent Lagaf' ("SOS garage") : "J'ai l'impression de faire de la vraie télé-réalité sur RMC Découverte"
Interview
Vincent Lagaf' ("SOS garage") : "J'ai l'impression de faire de la vraie...

Propos recueillis par Christophe Gazzano

Qu'est-ce-qui vous a plu dans ce nouveau jeu baptisé "100% logique : La réponse est sous vos yeux ?"
Quand j'ai vu le pilote britannique de la BBC, j'ai tout de suite adoré parce que c'est le premier jeu où quel que soit votre niveau d'étude, votre âge ou votre niveau de culture générale, vous allez pouvoir jouer en famille. Ici, on ne joue qu'avec la logique, l'observation et le bon sens.

Ils ont dit
"La logique est un truc personnel"
Cyril Féraud

Le titre est moins solennel que celui de la version britannique, "The 1% Club" ("Le club des 1%", ndlr).
Pour être honnête, on ne comprenait rien au titre britannique. Ca s'appelle comme ça là-bas parce que dans cette émission, la première question est une question à laquelle 95% des Français ont été capables de répondre. Jusqu'à la question finale, où seul 1% des Français est capable de répondre correctement. J'ai vraiment milité pour qu'on mette le mot "logique" en titre pour qu'on comprenne ce qu'on allait regarder car c'est un jeu vraiment différent de tous les autres quiz qu'on peut voir à la télé. C'est comme ça qu'on a trouvé "100% logique : La réponse est sous vos yeux". Parce que c'est vrai, pour toutes les questions, la réponse sera là. Encore faudra-t-il la voir.

Y a-t-il des différences par rapport à la version britannique ?
Oui. La version britannique dure 45 minutes. Il y a 100 candidats et 100.000 euros à gagner, comme chez nous, mais il fallait trouver la mécanique pour étirer un épisode de 45 minutes sur deux heures. Nous avons donc intégré des mécaniques différentes selon les manches avec par exemple une manche où le candidat peut bénéficier d'un joker pour trouver la bonne réponse, une manche avec un repêchage en cas d'erreur, une autre où on peut passer une question... Il y a aussi beaucoup de moments où je vais voir le public pour que chacun nous explique sa logique. Ceux qui ont la bonne réponse et ceux qui pensent l'avoir ont très souvent des explications à mourir de rire. La logique est un truc personnel ! Dans cette émission, nous allons tester toutes les formes de logiques.

Ils ont dit
"J'aimerais qu'on fasse plus de 10% de part de marché"
Cyril Féraud

Avez-vous des objectifs d'audience pour cette première ?
J'aimerais qu'on fasse plus de 10% de part de marché dans une case du samedi soir qui est difficile avec la fiction de France 3 surpuissante depuis la rentrée, avec "The Voice Kids" qui est à un très haut niveau sur TF1... Mais je crois à la contre-programmation du jeu. Nous avons prouvé avec "Le quiz des champions" qu'on pouvait rassembler jusqu'à 3 millions de téléspectateurs le samedi soir. J'espère pouvoir rassembler toute la famille avec "100% logique", y compris les enfants et les ados. Je ne vois pas d'autre émission de quiz en prime qui puisse s'adresser à un public aussi large. Ce qui m'a donné envie de faire de la télévision, c'est de la regarder le samedi soir sur le canapé avec mes parents et mes grands-parents. Même s'il faut s'adapter à la nouvelle façon de consommer les programmes à l'ère des plateformes, je reste persuadé qu'on peut encore bien fonctionner le samedi soir.

"Duels en familles, le match des régions" est votre autre nouveau jeu cette saison, lancé en quotidienne à la rentrée sur France 3. Quel premier bilan tirez-vous ?
Je suis très ému d'avoir réussi à mettre à l'antenne un jeu de création française, pensé pour les téléspectateurs de France 3. Je coproduis cette émission via ma société CyrilProd avec Dominique Ambiel (A Prime Group). Un jeu qui est vraiment là pour mettre en avant les régions avec deux familles. J'ai la chance en parallèle de présenter "Slam" depuis 14 ans, un jeu de création française également, qui s'est installé petit à petit et qu'on a ajusté au fur et à mesure des sessions de tournages en fonction des réactions des téléspectateurs. C'est exactement ce que nous sommes en train de faire pour la prochaine session de tournage de "Duels en familles" à la suite des premiers retours que nous avons eus.

Ils ont dit
"J'ai passé des nuits entières à lire tous les commentaires des téléspectateurs sur les réseaux sociaux"
Cyril Féraud

A quels ajustements faut-il s'attendre ?
Les retours des téléspectateurs sont bons, sachant qu'on succède à un programme patrimonial historique de France Télé, qui est "Des chiffres et des lettres". Notre arrivée n'est donc pas passée inaperçue... C'est une émission qu'on a créée sans case horaire déterminée. C'est la vérité. Nous avons appris quelques jours avant les premiers tournages que nous allions récupérer la case horaire des "Chiffres et des lettres". Nous allons donc faire davantage de questions liées aux mots, à la langue française. Nous allons supprimer certaines typologies d'épreuves, faute de retours positifs des téléspectateurs. Nous avons par exemple fait des chansons au casque à reconnaître, du mime, etc. Il y a des questions qui étaient trop faciles ou d'autres, au contraire, jugées trop difficiles ou pas assez élevées pour France 3. J'ai passé des nuits entières à lire tous les commentaires des téléspectateurs sur les réseaux sociaux parce que, quand ils sont argumentés, ils sont forcément intéressants. On travaille donc sur ces ajustements pour la prochaine session d'enregistrement, prévue dans une dizaine de jours.
Au niveau des scores, on est globalement dans la lignée des audiences des "Chiffres et des lettres", à un an de décalage. Les téléspectateurs ont répondu présent dès le lancement de l'émission. Désormais, il faut en séduire de nouveaux. Il faut convaincre les habitués de la case des "Chiffres et des lettres" de venir regarder "Duels en familles". C'est un travail qui s'étalera sur les mois qui arrivent.

Combien de numéros sont enregistrés par session ?
Nous en enregistrons dix par jour, soit une cinquantaine par session. On est obligés parce que, à l'antenne, les familles restent toute une semaine dans le jeu. On ne peut pas demander à huit candidats de revenir le lendemain. Avec leurs impératifs personnels, ce serait trop compliqué.

Ils ont dit
"'Duels en famille', c'est un peu un 'Intervilles' de la culture générale"
Cyril Féraud

"Duels en famille" restera-t-il à l'antenne toute cette saison quoi qu'il arrive ?
Nous n'avons pas parlé de cela. Notre deuxième session d'enregistrement est prévue. On travaille déjà sur la troisième. Il y a eu un vrai coup de coeur de France Télévisions dès le pilote de cette émission parce qu'il entre dans l'ADN de ce que fait France 3 aujourd'hui. Nous mettons en avant les régions dans un jeu, mais pas de façon gratuite. Les familles défendent leurs régions, elles viennent avec leurs spécialités locales. J'ai tendance à dire que "Duels en famille", c'est un peu un "Intervilles" de la culture générale.

"Slam" est diffusé à la suite de "Duels en famille" chaque jour. Ne craignez-vous pas la surexposition ?
Non, parce que "Duels en famille" et "Slam", ce sont deux émissions différentes, mais cela représente une heure d'antenne par jour. Exactement comme Laurence Boccolini avec "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2, comme Jean-Luc Reichmann avec "Les 12 coups", comme Nagui avec "N'oubliez pas les paroles". Je ne vois donc pas pourquoi ce serait de la surexposition en ce qui me concerne alors que mes autres camarades sont quasiment tous à l'antenne une heure par jour ! Mon originalité, ce sont deux jeux d'affilée, certes, mais cela a déjà été le cas pendant trois ans lorsque je présentais "Personne n'y avait pensé" et "Slam" d'affilée et personne n'a dit "au secours, on voit trop Cyril Féraud !".

Le troisième numéro du "Quiz des champions", diffusé début septembre, a enregistré une performance décevante par rapport aux deux précédents numéros, avec une moyenne de 1,94 million de téléspectateurs (11,8% du public) selon Médiamétrie. Comment l'expliquez-vous ?
Je n'étais pas déçu par ce score, au contraire. Encore une fois, la case du samedi soir est devenue très difficile. Mais j'interprète très facilement ce score : il y a eu un raz-de-marée ce soir-là avec un "Meurtres à" inédit sur France 3, qui a fait 27% de part de marché. Et puis pour être honnête, en face, la saison de "The Voice Kids" sur TF1 marche très fort.
Les deux premiers numéros avaient fait exactement la même audience : 3 millions de téléspectateurs et 16% de part de marché. Donc quand on fait 12%, on est un peu déçus par le chiffre, mais faire 12% le samedi soir sur France 2, cela reste un très gros score. En terme de groupe, 27% sur France 3 et 12% sur France 2, cela fait une part d'audience gigantesque.

Un autre numéro du "Quiz des champions" est-il déjà prévu ?
Nous avons tourné un 4e numéro dans lequel on va retrouver Enzo, le champion du "Grand Slam" qui bat tous les records. Il a dépassé les 200.000 euros de gain le week-end dernier. Il a 19 ans et c'est un phénomène. Il est devenu le plus grand champion de France Télévisions. "Le quiz des champions" est une fierté. C'est un format britannique qui ne durait que 45 minutes, dans une version très intello et très "dark". Dans notre quiz, il y a du rire, il y a de la musique...

Ils ont dit
"'Le quiz des champions'" version animateurs, ça m'amuserait"
Cyril Féraud

Vous aviez déclaré en janvier dernier à nos confrères de "Média +" que la mécanique du "Quiz des champions" pouvait se décliner avec des sportifs, des comédiens... et pas seulement avec des champions de jeux télé.
Je n'avais pas dit cela. On m'avait demandé si on comptait décliner "Le Quiz des champions" et j'avais répondu non en rappelant que la force de l'émission, c'est de retrouver tous ces visages de champions. Si on faisait un jour "Le quiz des champions" version animateurs par exemple, ça m'amuserait parce qu'on a un concept très différent du "Grand concours des animateurs" (sur TF1, ndlr). La mécanique n'est pas la même, la façon de poser les questions n'est pas la même, les connaissances requises ne sont pas les mêmes... Mais quand on a un programme qui fonctionne, il ne faut pas commencer à dénaturer la promesse avec des déclinaisons dans tous les sens.

Concernant "La carte aux trésors", les numéros de la saison prochaine sont-ils tous déjà enregistrés ?
Nous avons enregistré cinq inédits qui seront diffusés l'été prochain, soit un de plus par rapport à cette année. Cela marche très fort l'été. M6 a essayé de nous torpiller en mettant "Pékin express" en face cette année : mauvaise idée ! Reformer le binôme "Fort Boyard"/"La carte aux trésors" sur France Télé l'été, cela me rappelle les étés quand j'étais petit. Cela fait plaisir de voir que ces deux marques ont traversé les générations.

Reprendrez-vous votre personnage de Cyril Gosbo dans "Fort Boyard" la saison prochaine ?
C'est encore trop tôt pour le dire, mais j'espère ! Je mesure aujourd'hui la chance de pouvoir m'adresser à tous les publics avec mes émissions : aux personnes âgées avec "Slam" l'après-midi, aux enfants avec "Fort Boyard", aux ados et aux adultes avec "La carte aux trésors" et "Le quiz des champions"... L'étiquette de "chouchou des mamies" qu'on m'a collée pendant des années, comme si c'était quelque chose de honteux, plus personne ne me l'attribue aujourd'hui.

Ils ont dit
"On ne peut pas éternellement montrer du doigt 'La carte aux trésors'"
Cyril Féraud

Pour en revenir à "La carte aux trésors", les hélicoptères ont été moins utilisés cette saison...
Tout le monde a dit que c'était à cause des critiques liées à l'écologie, mais il faut redire deux choses. Un, on utilise les hélicos dans "La carte aux trésors" au minimum, uniquement pour les déplacements des candidats. Les hélicoptères sont à l'arrêt pendant que les candidats réfléchissent. Le constat aujourd'hui c'est que pour faire de belles images vues du ciel, la seule solution c'est l'hélicoptère. On utilise le drone au maximum, pour les plateaux au sol. Je fais souvent la comparaison avec le Tour de France: tout le monde dit que c'est formidable de voir des images vues du ciel. Mais ce sont des hélicoptères qui filment ces images !
Donc, oui, l'hélicoptère pollue, mais que dire d'un grand prime time de variétés tourné sur deux jours avec des groupes électrogènes qui tournent non stop ? Nous compensons toutes les émissions carbone de nos hélicoptères. On va même jusqu'à compenser l'empreinte carbone des véhicules de production sur le tournage. Les sociétés de production qui le font sont très rares. L'écologie est un vrai problème de société mais on ne peut pas éternellement montrer du doigt "La carte aux trésors" en disant que c'est un jeu avec des hélicoptères et que donc ça n'a pas sa place en 2022. Dans ce cas-là, il faut se poser la question pour toutes les émissions qui ont une vraie empreinte carbone.

A l'avenir, une version sans hélicoptères est-elle envisageable ?
Ce ne serait plus "La carte aux trésors", ce serait un autre programme.

Selon les informations de puremedias.com, France Télévisions prépare une version juniors de "La carte aux trésors". Serez-vous présent à l'animation ?
Ce ne sera pas avec moi. C'est destiné à Okoo (offre numérique jeunesse du service public, ndlr). Ce seront des modules très courts. J'aurais adoré le faire, mais en terme de planning, c'est absolument impossible car j'enregistre mes quotidiennes. Je serai présent sous forme de clin d'oeil dans ces épisodes pour leur souhaiter bonne chance. Ce seront des épisodes très courts avec des enfants qui vont tenter de retrouver des trésors dans un château.

On a appris il y a quelques mois l'arrêt de "Spectaculaire" sur France 2, émission que vous co-présentiez avec Jean-Marc Généreux... Pourquoi l'émission n'a-t-elle pas rencontré son public selon vous ?
Avec "Spectaculaire", on a tenté quelque chose en apportant du jeu en plus du format qui était un format de spectacle vivant. Je pense qu'aujourd'hui - et ça n'engage que moi - sur France 2, s'il n'y a que du spectacle vivant comme on l'a connu auparavant pendant des années avec Patrick Sébastien, cela ne constitue pas une promesse suffisamment forte car depuis des années "La France a un incroyable talent" s'est installée avec une mécanique de jeu, une compétition... Je pense que les numéros visuels sans mécanique, sans compétition, sans élimination, ce n'est peut-être plus suffisant pour tenir les téléspectateurs en haleine. Mais c'était bien de la part de France 2 de tenter cette expérience. C'est une émission qui avait sa place sur le service public, mais tout ne peut pas fonctionner...

En début d'année, vous avez incarné un nouveau programme, "Quelle sera la meilleure danse folklorique de France ?". Avec un succès d'audience à la clé puisque 2,23 millions de danseurs ont été au rendez-vous (12,4% du public). Y aura-t-il un second numéro ?
J'ai adoré présenter cette émission. Beaucoup de gens s'attendaient à une soirée ringarde avec des gens en sabots qui dansent. Je savais que ça marcherait parce que ce sont nos racines, c'est le patrimoine de la France. Cela fait du bien de mettre en avant des gens qui défendent le folklore de leurs régions. Toute la richesse culturelle de la France était rassemblée sur une même scène. Nous allons refaire un nouvel épisode dans quelques mois et j'espère que cela marchera aussi bien que le premier.

Ils ont dit
"J'aimerais faire une émission avec Michel Drucker"
Cyril Féraud

Michel Drucker vous a rendu un hommage appuyé dimanche dernier sur puremedias.com. Cela vous met-il une pression supplémentaire pour réussir, sachant qu'il a près de 60 ans de carrière à son actif ?
Je ne pouvais pas rêver de meilleur compliment venant de sa part. J'étais hyper ému. Michel a traversé toutes les générations et il a tout compris à ce milieu. Aux bons comme aux mauvais côtés. Il a une carrière qui est au-delà de l'exceptionnel. Il a une façon très familiale de faire de la télé dans laquelle je me reconnais vraiment. Je lui en ai parlé, j'aimerais qu'on fasse un jour une émission tous les deux.

Envisagez-vous de faire toute votre carrière sur le service public ou vous réservez-vous la possibilité de partir sur le privé en cas d'offre intéressante ?
La question se pose autrement pour moi : en-dehors de France Télévisions, est-ce-qu'une autre chaîne pourrait m'offrir un champ des possibles aussi vaste ? Je mesure la chance que j'ai de présenter du jeu quotidien, une émission d'aventure, de la variété, du spectacle vivant, du divertissement en prime time et d'être à la fois sur France 2 et sur France 3. C'est une marque de reconnaissance du travail accompli depuis des années.

Cyril Féraud
Cyril Féraud
"Duels en familles" : Pourquoi le jeu de Cyril Féraud va bientôt revoir sa copie sur France 3
"Il n'y a aucune polémique" : Cyril Féraud défend le nouveau jeu qui remplace "Des chiffres et des lettres"
"100% logique" : Le nouveau jeu de Cyril Féraud arrive le samedi 24 septembre en prime time sur France 2
Voir toute l'actualité sur Cyril Féraud
l'info en continu
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez de retour à Noël
TV
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez...
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
Interview
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
"Star Academy" : Quel bilan d'audience pour les primes sur TF1 ?
Audiences
"Star Academy" : Quel bilan d'audience pour les primes sur TF1 ?
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était même honteux"
Interview
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était...
Audiences samedi : Quel score pour la finale de la Star Academy à 22h sur TF1 ?
TV
Audiences samedi : Quel score pour la finale de la Star Academy à 22h sur TF1 ?
Audiences : "Cassandre" et "N'oubliez pas les paroles" résistent bien face au foot
TV
Audiences : "Cassandre" et "N'oubliez pas les paroles" résistent bien face au foot