Débat d'entre-deux-tours : Les plans de coupe finalement autorisés... avec parcimonie

Partager l'article
Vous lisez:
Débat d'entre-deux-tours : Les plans de coupe finalement autorisés... avec parcimonie
Christophe Jakubyszyn, Nathalie Saint Cricq, Tristan Carné
Christophe Jakubyszyn, Nathalie Saint Cricq, Tristan Carné © Christophe RUSSEIL/FTV
Après un long débat, les candidats ont finalement accepté que cette technique de réalisation soit employée ce soir.

Petite révolution dans le débat d'entre-deux-tours de ce soir. Après de très longues tractations avec les équipes des deux candidats, TF1 et France 2 ont finalement réussi à les convaincre d'accepter les fameux "plans de coupe" ou "plans d'écoute". Ces images montrant les réactions d'un débatteur aux propos de son adversaire devront cependant être utilisées avec une grande parcimonie par le réalisateur de la soirée, Tristan Carné.

Jusqu'à ce matin, les candidats, et plus particulièrement le camp de Marine Le Pen, refusaient ces plans de coupe qui peuvent se révéler dévastateurs pour un candidat. "Les deux candidats ont été un peu refroidis suite au 'débat à 11' sur BFMTV et CNews", expliquait d'ailleurs hier Michel Field à ce sujet, lors d'une visite sur le plateau. "Ils ont jugé qu'il y en avait eu un usage un peu intempestif. Les plans de coupe, ça fait toujours peur", avait-il glissé, alors en pleine tractations avec les proches d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. De leur côté, TF1 et France 2 militaient pour le recours à cette technique, permettant de dynamiser visuellement le débat.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Des plans de coupe interdits depuis le débat de 1981

Les plans de coupe feront ce soir leur grand retour dans les débats d'entre-deux-tours après un bannissement de plus de quarante ans. Utilisés en 1974, ils avaient en effet été supprimés à la demande de Serge Moati, représentant de François Mitterrand pour le débat de 1981. Le journaliste expliquera plus tard que son camp espérait que cette mesure si stricte pousserait le camp Giscard à annuler le débat. Il n'en fût rien et cette loi devint même d'airain pour les débats suivants.

Une autre explication à cette interdiction des plans de coupe a été donnée hier par Michel Field. En 1981, François Mitterrand avait encore en tête une mésaventure survenue lors du débat de 1974. A cette occasion, le futur chef de l'Etat socialiste avait cité des chiffres du chômage devant un Valéry Giscard d'Estaing affichant ostensiblement une moue réprobatrice, tout en regardant des notes censées contenir les vrais chiffres. VGE, le sachant, avait ainsi déstabilisé son adversaire et tenté de le discréditer aux yeux des téléspectateurs. L'équipe Mitterrand s'apercevra après le débat que les fameuses notes de VGE étaient blanches. Le candidat avait entièrement improvisé sa désapprobation.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les RMC, TF1SF et Franceinfo
Audiences
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les...
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
Programme TV
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche d'un téléfilm pour TF1
TV
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche...
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Internet
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Vidéos Puremedias