Démission d'un journaliste du "Telegraph" : "HSBC est un annonceur que vous n'êtes pas autorisé à offenser"

Partager l'article
Vous lisez:
Démission d'un journaliste du "Telegraph" : "HSBC est un annonceur que vous n'êtes pas autorisé à offenser"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Logo du "Telegraph"
Logo du "Telegraph" © Telegraph
Peter Oborne, éditorialiste politique du quotidien britannique conservateur, estime que son journal sous-traite le scandale touchant actuellement la banque HSBC car c'est l'un de ses principaux annonceurs.

Peter Oborne démissionne. Par cette décision expliquée sur le site Open Democracy, l'éditorialiste politique du "Telegraph" a voulu dénoncer haut et fort l'influence de HSBC sur la ligne éditoriale de son ancien quotidien. A en croire le journaliste entré dans le journal conservateur britannique cinq ans auparavant, les dirigeants du "Telegraph" auraient ainsi sciemment sous-traité le scandale "Swissleaks" afin de preserver ses contrats publicitaires avec la banque. Dans cette affaire, HSBC est ainsi accusé d'avoir favorisé des pratiques d'évasion fiscale à grande échelle via sa filiale suisse.

À lire aussi
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...

"Tous les médias ont saisi l'importance de cet événement majeur", estime Peter Oborne dans sa tribune. "Il faut un microscope pour apercevoir la couverture du 'Telegraph'" souligne-t-il. Pour le journaliste, cette couverture a minima imposée par les dirigeants du journal est une "tromperie" envers ses lecteurs. "De grandes questions sont posées avec cette affaire. Elles touchent au coeur de la démocratie et ne peuvent être ignorées plus longtemps", écrit-il pour expliquer sa démission.

"HSBC est un annonceur que vous n'êtes pas autorisé à offenser"

Dans sa tribune, Peter Oborne a aussi réclamé une enquête indépendante sur l'éventuelle influence de HSBC sur la ligne éditoriale du "Telegraph" ces dernières années. D'après l'éditorialiste, cette influence remonterait en effet à 2013. Une année où HSBC avait suspendu sa publicité dans le "Telegraph" après la publication dans ses colonnes d'une enquête sur des comptes offshores à Jersey. "HSBC est un annonceur que vous n'êtes pas autorisé à offenser", aurait alors confié un ancien responsable du journal à Peter Oborne. Ce dernier cite d'ailleurs dans son texte plusieurs articles critiques envers la banque qui auraient été délibérément supprimés par les responsables du journal.

De son côté, le "Telegraph" réfute "ces attaques stupéfiantes et sans fondement" via un porte-parole interrogé par la BBC. "La distinction claire entre la publicité et notre traitement éditorial a toujours été fondamentale pour notre journal", assure-t-il. Le groupe HSBC n'a quant à lui pas encore réagi.

l'info en continu
Pas vu à la télé dans Les Enfoirés 2024 : Ce duo qui a fait "pleurer tout le monde en coulisses" a été coupé au montage
TV
Pas vu à la télé dans Les Enfoirés 2024 : Ce duo qui a fait "pleurer tout le monde...
Pourquoi l'Arcom a-t-elle autorisé France 3 à insérer des écrans publicitaires dans le "Jeu des 1.000 euros" et "Météo à la carte" ?
TV
Pourquoi l'Arcom a-t-elle autorisé France 3 à insérer des écrans publicitaires...
"It's a Sin" : À l'occasion des 30 ans du Sidaction, France 2 va diffuser la série britannique événement en prime-time
Séries
"It's a Sin" : À l'occasion des 30 ans du Sidaction, France 2 va diffuser la série...
Netflix : 24 heures après sa sortie, la suite de ce film d'action survitaminé fait un carton et s'impose au sommet du top dans 45 pays
Plateforme
Netflix : 24 heures après sa sortie, la suite de ce film d'action survitaminé fait...
"Danse avec les stars" : Michou recrute 6 influenceurs pour lancer une version "internet" sur TF1+ et sur Twitch
SVOD
"Danse avec les stars" : Michou recrute 6 influenceurs pour lancer une version...
"12.45" : Karine Le Marchand va co-présenter le JT de M6 en direct du Salon de l'Agriculture avec Dominique Tenza ce midi
TV
"12.45" : Karine Le Marchand va co-présenter le JT de M6 en direct du Salon de...