Diam's : "J'ai été à deux doigts de me tuer"

Partager l'article
Vous lisez:
Diam's : "J'ai été à deux doigts de me tuer"
Diam's revient sur sa conversion à l'islam
Diam's revient sur sa conversion à l'islam © Abaca
Dans une biographie confession, Diam's revient sur son enfance, l'absence de son père, son séjour en hôpital psychiatrique et sa conversion à l'islam.

Diam's dit tout de Mélanie. A moins que ce soit le contraire. Dans un livre autobiographique en librairie le 27 septembre, la chanteuse se raconte sans masquer ses zones d'ombre : son enfance, le début de sa carrière, le succès mais aussi l'absence de son père, son séjour en hôpital psychiatrique, sa tentative de suicide, sa conversion à l'Islam... et la naissance de son premier enfant au printemps dernier !

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Je dirais que je me suis cherchée, que je me suis découverte et que j'ai appris à m'aimer et qu'aujourd'hui je suis en paix". Diam's va bien. C'est le message essentiel que la jeune femme veut faire passer dans son "autobiographie" dont Le Nouvel Obs publie cette semaine les bonnes feuilles. Après deux années de silence radio, la jeune femme revient sur son parcours. Au départ tout va bien, elle se donne à fond dans une passion du rap qui l'épanouit : "J'avais le sentiment que me jeter à fond dans la musique donnerait un sens à ma vie", écrit-elle.

Bipolaire

Mais, très vite, avec le succès, la machine déraille. Elle se découvre "bipolaire". "Je devenais peu à peu 'borderline', je passais souvent d'un état à un autre sans raison apparente (...). Le soir, quand je rentrais chez moi, mon petit appartement était désert. J'avais beau être devenue célèbre, il m'arrivait de pleurer seule comme une enfant en allant me coucher." Un mal-être qu'elle explique en partie par l'absence de son père, que petite elle ne voyait que 2 à 3 fois par an, avant de perdre contact. "Entendre des centaines, des milliers de personnes te déclarer que tu es, je cite, importante pour eux, c'est comme si on me témoignait enfin ce que j'attendais depuis l'enfance. L'absence de mon père était un problème central dans ma vie, je le vivais ainsi et mettais beaucoup de mon mal-être sur le compte de son indifférence, de son silence".

Deux semaines avant les Victoires de la musiques 2008, où elle a chanté en larmes "Ma France à moi", Diam's sortait de clinique psychiatrique. "Je venais d'y faire un séjour d'un mois et demi, et d'y entamer ma discrète mais indéniable descente dans les ténèbres (...) Si je me suis retrouvée dans cet endroit, c'est tout simplement parce que, deux jours auparavant, j'avais été prise d'une crise de folie, toute seule chez moi. J'avais été à deux doigts de me tuer ou de faire une très grosse bêtise (...) et j'ai compris qu'il fallait que je me soigne."

Conversion et renaissance

Diam's raconte pourquoi, après ce drame personnel, elle a décidé de vivre cachée. "Le psychiatre (...) m'a bien fait comprendre qu'il était préférable de prendre du repos pendant un certain temps. Un repos sous surveillance, sous assistance et, surtout, sous silence." Un silence visiblement vital qui ne l'a pas empêché de rester très fragile. La chanteuse fait une tentative de suicide, qu'elle raconte de façon détaillée mais pudique dans son livre.

Ce passé, Diam's le décrypte longuement, comme si elle avait besoin de tourner la page. Aujourd'hui, la chanteuse dit se sentir mieux et révèle avoir donné naissance au printemps à son premier enfant. Elle explique également sa très commentée conversion à l'islam. Croyante mais perdue, Diam's a ressenti, presque subitement, le besoin de prier avec une amie. Devenue croyante et pratiquante, Mélanie a envie de se convertir. Un acte dont elle bouscule le protocole car elle n'a pas de témoin. Diam's dit avoir ce jour-là parlé à Dieu : "Je suis prête à tout suivre et à tout pratiquer, pardonne-moi pour mon passé car je ne savais pas".

Diam's
Diam's
Diam's quitte les réseaux sociaux
Diam's apparaît voilée dans "Sept à Huit" sur TF1
TF1 décroche l'exclusivité de l'interview télé de Diam's
Diam's : "Le rap, je n'y pense pas pour le moment"
Voir toute l'actualité sur Diam's
Autour de Diam's
  • Grand Corps Malade
  • Vitaa
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias