Disney va retirer ses films Marvel et Lucasfilm de Netflix

Partager l'article
Vous lisez:
Disney va retirer ses films Marvel et Lucasfilm de Netflix
Carrie Fisher dans "Star Wars Episode 7"
Carrie Fisher dans "Star Wars Episode 7" © LucasFilm
Le géant américain va ouvrir son propre service de streaming.

Plus de doute. Un mois après avoir annoncé la création de son propre service de streaming, Disney a dévoilé hier ses intentions concernant les titres de ses catalogues Marvel et LucasFilm. Lors d'une conférence organisée à Los Angeles, le patron du studio, Bob Iger, a indiqué que tous les films Marvel Studios ainsi que tous les longs-métrages de la saga "Star Wars" seraient proposés sur le service de streaming qu'il prépare.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express", TF1 battue par France 3 en FRDA-50 !
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express",...

Le mois dernier, le studio n'avait évoqué que les titres de ses catalogues Disney et Pixar, indiquant que tous les classiques Disney, de "Cendrillon" au "Roi Lion, et tous les films d'animation de Pixar, comme "Cars" et "Vice-versa" seraient disponibles. Il s'agit d'une bien mauvaise nouvelle pour tous les services de streaming, à commencer par Netflix, qui fait tout depuis quelques années pour diminuer sa dépendance aux catalogues extérieurs en développant ses propres films et séries.

Bob Iger a également profité de l'occasion pour annoncer que ce nouveau service de vidéo à la demande par abonnement devrait être lancé fin 2019. Il devrait proposer environ 500 films dont Disney détient les droits, ainsi que 7.000 épisodes de séries Disney. Quatre ou cinq séries originales devraient également être rapidement lancées, tandis que Disney prévoit de produire des téléfilms spécialement pour son nouveau service. La seule inconnue pour l'heure reste le prix que facturera Disney pour accéder à son service.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Freddy Krueger

Il semble que soit tu portes bien ton nom et tu ne comprends donc rien, soit tu es de totale mauvaise foi. L'un comme l'autre...



Sébastien “vivici” Techer

je paye déjà 3 abo différend de Streaming qu'il crève go piratage



Oasis

Je disais ça plutôt sur le ton de la plaisanterie, tellement les DVD semblent aujourd'hui appartenir au passé ! Mais oui vu le prix des DVD hors nouveautés, pour les consommateurs occasionnels, acheter 2-3 DVD par mois devraient pas coûter plus cher que plusieurs abonnements chez Netflix, Disney....



Bourriks

Netflix partait dans le bon sens, à savoir que les gens payent un abonnement pour avoir libre accès à tous les films et séries. Mais si chaque crèmerie persiste à se tirer la couverture, ça ne sert à rien.
L'Internet revient à la période minitel et c'est triste. Les gens doivent "pirater" pour accéder au contenu désiré.

Je vous renvoie à cette conférence de Benjamin Bayart d'il y a 10 ans. C'est très intéressant.
https://www.youtube.com/wat...



darklinux

sans oublié Steam ... mais c 'est à l ' acte par contre



NaYaN

Euh.... Apres IL y a voirfilm.info... le piratage... Plus besoin avec la 4g en illimité...



tikeum75

Netflix, le colosse aux pieds d'argile. Qui titrait cela, il y a à peine un mois ?



Drsavane

Piratage <3



Maverick92100

Euh Box office parlait de prix RAISONNABLE ;). Ce qui ne sera jamais le cas avec un support physique et des distributeurs trop gourmands plus les taxes.



Lustucru

Merci pour les confirmations.



Oasis

Si on met l'option piratage de côté, on peut se dire que les gens vont peut-être se remettre à acheter des DVD !!!



Thomas de Borgoña

Si on fragmente l'offre légale, on l'appauvrit, et donc l'illégal va repartir de plus belle. Et après ça va pleurnicher à cause du piratage.



clemand

Le message c'est juste qu'ils proposeront leurs programmes sur leur propre plateformes en 2019, et qu'à ce moment là, ils ne seront donc plus chez Netflix.
En attendant, rien ne change.



Marcel Bouchu

Du point de vue du site, oui, mais pas de l'utilisateur, la loi punit le recel, pas le fait d'en profiter. C'est pour ça qu'on risque une amende en téléchargeant un torrent (puisqu'on en rediffuse au moins une partie) mais pas en streaming.



Nina Ritchie

On n 'y comprend plus rien ! Il y a beaucoup trop d'acteurs ...Mais qui a les moyens de s'abonner à NETFLIX , AMAZON , APPLE MUSIC , CANAL ou encore BEIN SPORT .. C'est n 'importe quoi et beaucoup trop cher !



Spontex

Normal, c'était trop tentant.



Spontex

A partir du moment que tu regardes un film sans que personne n'ait payé quelque chose, c'est illégal.



Il n'y en a qu'une

Techniquement, sur du streaming classique, on télécharge quand même la vidéo sous la forme d'un fichier cache du navigateur/logiciel.

Après, certaines plateformes populaires ont opté depuis quelques années pour la technologie HDS d'Adobe qui consiste en un saucissonnage du fichier vidéo stocké et sur une conservation en local éphémère de sorte que le bloc c'est-à-dire l'extrait de vidéo chargé s'autodétruit au bout du passage à un autre bloc durant la lecture de la vidéo.
Pour imager, c'est comme quand tu manges un saucisson : tu ne peux plus récupérer ce que tu as mangé à moins d'en prendre un autre.



Freddy Krueger

Netflix devient low cost simplement parce qu'elle perd les droits de Disney et Lucasfilm ? Ce qui fait l'attractivité de Netflix n'est pas son catalogue de droits, tant de l'autre côté de l'Atlantique qu'ici, mais ses productions maison.
Quand à rapprocher votre commentaire de Netflix Canada, vous ne mentionnez évidemment pas que les tarifs n'avaient pas évolué depuis 2 ans, et que les tarifs sont plus bas qu'en France (et l'étaient d'autant plus avant l'augmentation de cet été) :
Forfait base : 8.99 CAN $ (= 6.14 €) au Canada / 7.99 € en France
Forfait standard : 10.99 CAN $ (= 7.50 €) au Canada / 9.99 € en France
Forfait premium : 13.99 CAN $ (= 9.55 €) au Canada / 11.99 € en France



Jazzy

Regarder des films en streaming n est pas du piratage puisqu on ne telecharge pas donc ce n est pas illegal.



Box office story

J'ai arrêté de pirater en masse avec Netflix. Vu comme c'est parti,
je vais me désabonner et recommencer à pirater. J'ai pas les moyens de
payer plusieurs services de streaming.Si les majors ne veulent
s'entendent entre eux pour nous proposer un service efficace pour un
prix raisonnable, qu'ils meurent. Il ne sont plus utiles.



Lustucru

Le nouveau Netflix low cost manque plus qu'une augmentation du prix de l'abonnement comme au Canada.



Marcel Bouchu

Donc entre maintenant et fin 2019, le message c'est qu'on peut pirater puisque aucune plate-forme légale n'existe plus pour ces films ?



comments powered by Disqus
l'info en continu
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
La saison 5 de &quot;Vintage Mecanic&quot; démarre ce soir sur RMC Découverte
Programme TV
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
La saison 6 de &quot;Vikings&quot; arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
César 2020 : La (très) discrète présence de &quot;J&#039;accuse&quot; de Roman Polanski dans la bande-annonce de Canal+
Cinéma
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la...
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l&#039;ancien PDG de France Télévisions
TV
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France...
Donald Trump porte plainte contre le &quot;New York Times&quot; pour diffamation
Politique
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Vidéos Puremedias