Un documentaire sur les prisons censuré sur France 3

Partager l'article
Vous lisez:
Un documentaire sur les prisons censuré sur France 3
Jail : destination prison
Jail : destination prison © unknown
Les téléspectateurs devaient découvrir ce printemps, sur France 3, un documentaire sur la vie des détenus de l'ancienne prison Jacques Cartier à Rennes.

Les téléspectateurs devaient découvrir ce printemps, sur France 3, un documentaire sur la vie des détenus de l'ancienne prison Jacques Cartier à Rennes et leur transfert vers le centre pénitentiaire de Vézin-le-Coquet en mars 2010. La chaîne a néanmoins été contrainte de retirer ce reportage de sa programmation, sur demande de l'administration pénitentiaire.

Ce documentaire, réalisé par Catherine Richard, montre des détenus filmés à visage découvert. Si la loi pénitentiaire de 2009 autorise les détenus à témoigner, l'administration a ordonné que « l'anonymat physique et patronymique des personnes détenues soit maintenu » pour la diffusion du reportage sur la chaîne publique, a expliqué Franck Delaunay, le producteur rennais. Le déménagement avait pourtant été projeté à Rennes dans le cadre d'un festival début avril, avec le soutien des collectivités locales bretonnes.

Anonymat



Mais pour l'administration pénitentiaire, cette censure est « conforme à toutes les autorisations réglementaires : toute autorisation médiatique se fait avec le principe de l'anonymat des détenus », rapporte Satellifax aujourd'hui. La loi de 2009 indiquerait, en effet, que l'administration peut imposer cet anonymat lors d'une diffusion médiatique, mais pas lors d'un festival considéré comme un cadre artistique.

Cette interdiction de diffusion « illustre la réticence de l'administration pénitentiaire par rapport à un droit des détenus », a estimé Barbara Liaras, coordinatrice à l'Observatoire international des prisons. Les producteurs et la réalisatrice du Déménagement ont décidé d'alerter les autorités publiques sur cette « forme de censure » dont ils sont victimes, rapporte Le Monde. Une lettre ouverte a ainsi été adressée à Michel Mercier, Garde des Sceaux, et à Frédéric Mitterrand, ministre de la culture.

Les politiques se sont également insurgés contre la décision de l'administration pénitentiaire, à l'instar de Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère qui a jugé « arbitraires » ces « décisions des administrations pénitentiaires pour la diffusion de détenus à visage ouvert ». Une projection du documentaire sera néanmoins proposée vendredi à 15h30 à Paris au siège de la Société civile des auteurs multimédia (SCAM).

Michel Mercier
Michel Mercier
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 mars 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 mars 2021
Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d'innocence de gendarmes après des messages Facebook
Justice
Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d'innocence de gendarmes...
"Un homme d'honneur" : Kad Merad et Gérard Depardieu dans un duel tendu dès le 22 mars sur TF1
Programme TV
"Un homme d'honneur" : Kad Merad et Gérard Depardieu dans un duel tendu dès le 22...
6 nations : France/Ecosse sera finalement diffusé vendredi 26 mars en prime time sur France 2
Programme TV
6 nations : France/Ecosse sera finalement diffusé vendredi 26 mars en prime time...
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1 mercredi
Programme TV
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1...
Jean-Pierre Pernaut prend la défense de PPDA : "J'ai été très choqué de ce qui est sorti dans la presse"
TV
Jean-Pierre Pernaut prend la défense de PPDA : "J'ai été très choqué de ce qui est...
Vidéos Puremedias