Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation

Partager l'article
Vous lisez:
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Donald Trump
Donald Trump © Abaca
C'est la première fois que le président américain poursuit un groupe de presse en justice.

Une première depuis son entrée en politique. Selon l'AFP, l'équipe de campagne de Donald Trump a déposé plainte contre le "New York Times" pour diffamation. Le président américain n'a pas apprécié une tribune publiée en mars 2019 dans le journal qui révélait un accord entre le locataire de la Maison blanche et le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine afin de faire gagner Donald Trump lors de l'élection présidentielle en 2016. Ainsi, en assignant le journal hier, Donald Trump réclame des dommages et intérêts "dans les millions" de dollars, selon la plainte déposée auprès de la Cour suprême de l'Etat de New York.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Dans cette tribune, écrite par Max Frankel, ancien directeur exécutif du quotidien entre 1986 et 1994, le journaliste avait écrit en mars 2019 : "Il n'y avait pas besoin de collusion électorale précise entre l'équipe de campagne de Trump et Vladimir Poutine parce qu'ils avaient un accord global : aider à battre Hillary Clinton, en échange d'une nouvelle politique russe". Ce sont ces propos précis qui ont fait l'objet de la plainte de l'équipe de campagne de Donald Trump.

"Le 'Times' savait que ces propos n'étaient pas vrais"

Dans un document signé de l'avocat du président des Etats-Unis, les proches de Donald Trump expliquent : "Lorsqu'il a publié ces propos, le 'Times' savait très bien qu'ils n'étaient pas vrais. Mais il les a tout de même publiés, en sachant qu'ils étaient faux et qu'ils tromperaient ses propres lecteurs". L'équipe de campagne de l'ex-magnat de l'immobilier a pris cette décision "du fait de l'orientation extrême du 'Times' et de son animosité contre l'équipe de campagne", mais aussi pour "influencer de façon déplacée l'élection présidentielle de novembre 2020".

De son côté, le "New York Times", par la voix d'une porte-parole à l'AFP, a réagi à cette plainte : "L'équipe Trump s'est tournée vers la justice pour punir un éditorialiste d'avoir une opinion qu'elle juge inacceptable. Heureusement, la loi protège le droit des Américains à exprimer des jugements et des conclusions, en particulier quand il s'agit d'événements d'importance pour l'opinion".

Donald Trump
Donald Trump
Twitter retire une vidéo de campagne de Donald Trump
Donald Trump corrigé par Twitter pour la première fois !
Donald Trump se félicite... des audiences de ses conférences de presse
Voir toute l'actualité sur Donald Trump
Sur le même thème
l'info en continu
Refus de publier ses comptes : Arnaud Lagardère condamné à verser 60.000 euros à Amber
Justice
Refus de publier ses comptes : Arnaud Lagardère condamné à verser 60.000 euros à...
"L'Equipe d'Estelle", "L'Equipe du soir", "L'Equipe Arena" : Quelles nouveautés pour L'Equipe la saison prochaine ?
TV
"L'Equipe d'Estelle", "L'Equipe du soir", "L'Equipe Arena" : Quelles nouveautés...
Box-office : "La Bonne épouse" devance "Les Parfums", "En Avant" progresse
Cinéma
Box-office : "La Bonne épouse" devance "Les Parfums", "En Avant" progresse
Arthur s'offre Sony Pictures Television France
Business
Arthur s'offre Sony Pictures Television France
RTL arrête "On refait le monde"
Radio
RTL arrête "On refait le monde"
Naya Rivera ("Glee") portée disparue et présumée morte
TV
Naya Rivera ("Glee") portée disparue et présumée morte
Vidéos Puremedias