Eau contaminée au tritium : Ouverture d'une enquête pour diffusion de "fausses informations"

Partager l'article
Vous lisez:
Eau contaminée au tritium : Ouverture d'une enquête pour diffusion de "fausses informations"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
D'où vient la rumeur de l'eau contaminée dans les robinets ?
D'où vient la rumeur de l'eau contaminée dans les robinets ? © Abaca
De nombreux médias ont repris de manière alarmiste un communiqué sur la contamination de l'eau en Île-de-France.

Un grand emballement. Selon l'AFP, qui confirme une information de LCI, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "publication, diffusion ou reproduction d'informations fausses de nature à troubler la paix publique", après la circulation d'une information évoquant une contamination de l'eau en région parisienne.

À lire aussi
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un an après la diffusion de l'enquête
Justice
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un...
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick Drahi et Altice
Justice
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick...
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal correctionnel de Paris
Justice
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal...
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier ("Télérama") relaxé
Justice
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier...

Un article du "Canard enchaîné" et de l'AFP à l'origine de la circulation de la rumeur

Cette histoire a démarré le 16 juillet dernier, lorsque "Le Canard enchaîné" a publié dans ses colonnes un article intitulé "De l'eau potable assaisonnée à la radioactivité". L'article racontait que "6,4 millions de Français (...) boivent sans le savoir de la flotte au tritium, un radioélément recraché par les installations nucléaires", en s'appuyant sur un rapport de l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest (Acro). Cette dernière avait relevé dans son rapport qu'aucune valeur relevée ne dépassait le critère de qualité instauré par les autorités sanitaires. Une donnée fondamentale qui sera vite occultée.

Le document, résumé sous forme de communiqué par Acro, est alors repris sous le simple angle de la contamination par plusieurs élus écologistes qui ont interpellé les autorités sur les réseaux sociaux. Très rapidement, de nombreux médias ont également repris l'information en usant d'un ton alarmiste, dont notamment l'AFP, avec une dépêche intitulée : "Du tritium dans l'eau potable de millions de personnes". De nouveau, plusieurs titres de presse ont repris cette dépêche et il y a eu en tout près de 60 articles concernant cette information de contamination de l'eau. Il faudra attendre le 20 juillet pour que l'Agence France Presse écrive une nouvelle dépêche dans laquelle elle relativise le communiqué initial de l'Acro, reprise ensuite par les médias.

"Aucun risque pour la santé publique"

Mais entre-temps, la rumeur d'une eau contaminée consommée en région parisienne a continué de circuler via les applications de discussions. Elle s'est d'ailleurs amplifiée après la diffusion sur internet d'un message vocal enregistré sur WhatsApp par une femme disant être infirmière dans un hôpital parisien et affirmant qu'il ne fallait pas boire l'eau du robinet en raison d'une contamination.

Contactées par l'AFP, les autorités ont écarté toute dangerosité ces derniers jours et la préfecture d'Île-de-France a démenti tout "risque pour la santé publique". "Il n'y a pas de problème d'eau", a déclaré à l'AFP Aurélien Rousseau, directeur général de l'Agence régional de santé de la région parisienne. Par ailleurs, le Service public de l'eau d'Île-de-France, qui comptabilise 180 mesures de radioactivité depuis 2020, a réaffirmé que l'eau du robinet pouvait être bue sans risque.

l'info en continu
TF1 : Pourquoi "Les touristes" avec Arthur ne sera finalement pas diffusé ce soir ?
TV
TF1 : Pourquoi "Les touristes" avec Arthur ne sera finalement pas diffusé ce soir ?
"Pékin Express" 2023 : Date de diffusion, binômes, nouvelles règles... Tout ce qu'il faut savoir sur la 17e saison
TV
"Pékin Express" 2023 : Date de diffusion, binômes, nouvelles règles... Tout ce...
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
Politique
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de...
France 2 déprogramme en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques"
Déprogrammation
France 2 déprogramme en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques"
"Mask Singer" : Exit Chantal Ladesou et Vitaa, TF1 recrute deux nouvelles stars pour la saison 5
TV
"Mask Singer" : Exit Chantal Ladesou et Vitaa, TF1 recrute deux nouvelles stars...
"Les 12 coups de midi" : Un candidat trouve presque par hasard l'étoile mystérieuse et gagne plus de 90.000 euros
TV
"Les 12 coups de midi" : Un candidat trouve presque par hasard l'étoile...