Elysée : La salle de presse restera finalement bien au coeur du palais

Partager l'article
Vous lisez:
Elysée : La salle de presse restera finalement bien au coeur du palais
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Abaca
La présidence a finalement renoncé à délocaliser la salle de presse dans un immeuble voisin du palais de l'Elysée.

Tout ça pour ça... Après des mois de tension, tractations, valse-hésitation, la présidence renonce finalement à délocaliser la salle de presse en dehors des murs de l'Elysée. C'est l'Association de la presse présidentielle qui l'a annoncé dans un courrier signé par sa présidente, Elizabeth Pineau, de l'agence Reuters.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Par la voix de son secrétaire général, Alexis Kohler, l'Elysée a précisé que la salle de presse actuelle allait voir a taille réduite et ne serait accessible qu'aux correspondants travaillant pour les agences de presse accréditées comme l'AFP ou AP. Les autres journalistes auront, eux, accès à une nouvelle salle de presse sise 4 rue de l'Elysée, dans un bâtiment voisin du palais.

Levée de boucliers

En février 2018, après plusieurs mois de rumeurs, Sybeth Ndiaye, alors conseillère en communication d'Emmanuel Macron, avait confirmé publiquement la fermeture de la salle de presse de l'Elysée d'ici l'été suivant. Siège des journalistes d'agences depuis la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, celle-ci devait déménager dans un bâtiment annexe. A l'époque, la décision avait été justifiée officiellement par une volonté de moderniser la salle de presse et d'augmenter sa taille. "On souhaite accueillir plus de journalistes et dans de meilleures conditions de travail", avait ainsi expliqué Benjamin Griveaux à puremedias.com, en octobre 2018.

La décision d'Emmanuel Macron n'en avait pas moins provoqué une levée de boucliers de la part des correspondants de presse à l'Elysée. Ces derniers voyaient dans ce déménagement une volonté du chef de l'Etat d'éloigner physiquement les journalistes du coeur du pouvoir. Après plusieurs mois de négociation, l'Elysée a finalement préféré revenir sur sa décision initiale.

puremedias.com vous propose de revoir l'interview de Benjamin Griveaux réalisée en octobre 2018 :

Benjamin Griveaux sur puremedias.com © Puremédias
Sur le même thème
l'info en continu
"Batwoman" : Après son départ de la série, Ruby Rose prend la parole
Séries
"Batwoman" : Après son départ de la série, Ruby Rose prend la parole
Plan d'économies à Radio France : Sibyle Veil repousse les négociations à la rentrée
Radio
Plan d'économies à Radio France : Sibyle Veil repousse les négociations à la...
"Les tribulations d'un Chinois en Chine", "Les mariés de l'an deux" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les tribulations d'un Chinois en Chine", "Les mariés de l'an deux" : Les films de...
Philippe Corbé (RTL) nouveau chef du service politique de BFMTV
TV
Philippe Corbé (RTL) nouveau chef du service politique de BFMTV
"Ligne droite", "Temps magnifique" : Jean-Jacques Bourdin se justifie à l'antenne après son excès de vitesse
TV
"Ligne droite", "Temps magnifique" : Jean-Jacques Bourdin se justifie à l'antenne...
L'Algérie rappelle son ambassadeur après la diffusion d'un documentaire sur le Hirak sur France 5
International
L'Algérie rappelle son ambassadeur après la diffusion d'un documentaire sur le...
Vidéos Puremedias