Emji, gagnante de "Nouvelle Star" : "Être favorite m'a rajouté pas mal de pression"

Partager l'article
Vous lisez:
Emji, gagnante de "Nouvelle Star" : "Être favorite m'a rajouté pas mal de pression"
Emji, la gagnante de "Nouvelle Star", en interview sur puremedias.com
Emji, la gagnante de "Nouvelle Star", en interview sur puremedias.com © Aurelien FAIDY/AutoFocus-prod/FremantleMedia France/D8
Quelques heures après sa victoire dans "Nouvelle Star" sur D8, Emji s'est entretenue avec puremedias.com.

La "Nouvelle Star" 2015, c'est elle. Hier soir, devant 1,1 million de téléspectateurs (4,9% de PDA), Emji s'est imposée face à Mathieu lors de la finale du télé-crochet de D8, produit par FremantleMedia France et animé par Benjamin Castaldi. Quelques heures seulement après sa victoire, puremedias.com a pu interroger celle qui était l'ultra-favorite du concours et qui a gagné l'enregistrement de son premier album chez Polydor.

À lire aussi
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
TV
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Comment te sens-tu, dix heures après la victoire ?
Emji : Je me sens... fatiguée ! (Rires) Fatalement, j'ai envie de dire, parce que je n'ai dormi que quatre heures. Et contente, soulagée évidemment. Il y avait une grosse pression quand même.

"J'étais plus ou moins préparée à gagner"

Tu t'étais préparée à gagner ?
Plus ou moins parce que j'étais vraiment dans cette petite bulle dans laquelle on était tous. On travaillait beaucoup et il y avait toujours un risque. Je voyais les répétitions de Mathieu, il faisait de très bonnes choses. On était un peu dans un petit monde où on n'a que le public qui est sur le prime, présent pour l'un ou pour l'autre. C'était difficile et je ne voulais pas me dire que j'allais gagner parce qu'on ne pouvait pas savoir et ça m'aurait mis dans un mauvais esprit.

Tu étais archi-favorite depuis le début des lives. Tu étais consciente de ce statut ?
Auprès du public, oui. Mais après, je ne sais pas exactement comment les gens le perçoivent. Moi, j'étais à fond dans mon truc mais j'en étais consciente de toute façon, on ne va pas se mentir. Mais ça m'a rajouté pas mal de pression...

Tu avais peur de subir le même sort qu'Amel Bent ou Camélia Jordana ?
Bien évidemment. J'avais peur parce qu'il y en a pas mal qui ont été éliminés avec ce statut. J'avais peur de ça et j'avais peur de décevoir aussi. Je voulais mettre la barre un peu plus haut à chaque fois et tout en faisant des choses nouvelles, qui changeaient, en faisant découvrir des choses. C'était un petit peu délicat de rester au top.

"En demi-finale, j'étais morte de trouille !"

Hier, dans "Le Parisien", Sinclair disait qu'il trouvait que tu avais "vite compris" que tu étais "la quasi évidente gagnante". "Du coup, en demi-finale, on sentait peut-être moins le danger, le feu. Il manquait cette espèce de jouissance d'être là à vouloir prouver qu'on EST la nouvelle star", ajoutait-il...
Peut-être pour lui mais moi, je n'ai pas senti une confiance particulière : en demi-finale, j'étais juste morte de trouille ! Je me suis mis une pression dingue. Je commençais vraiment à avoir peur de partir et j'ai assez mal vécu ce prime. C'est peut-être ce qu'il a ressenti. Ce n'était pas de la confiance, j'étais surtout flippée.

On t'a surtout entendue sur des chansons en anglais, qui mettaient ta puissance vocale en avant. Or, dans les interviews, on avait l'impression que tu préférais des titres en français...
C'est simplement qu'on ne dit pas les choses de la même façon en français. Il était pour moi important de le montrer dans le single, parce que c'est aussi ce que j'ai envie de faire après. Sur les primes, je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de chanter en français. Mais j'aime les deux, j'aime l'anglais autant que le français parce qu'on ne fait pas les mêmes choses.

Comment se déroulait les choix de chansons avec la production ? On te conseillait de l'anglais ?
Non, c'était une question de titres. On me proposait des titres, j'en proposais aussi mais après, il faut que ce soit validé par beaucoup de personnes. Il y a des choses dont ils savent que ça va me plaire, d'autres non... Du coup, ça restreint pas mal les choix à la base. Et puis après, il faut faire ce dont j'ai envie. Donc ce n'est pas forcément évident, notamment en français, de toucher à des choses que les gens connaissent. A l'inverse, si je proposais des chansons que j'aime et qui sont moins connues, c'était peut-être moins facile pour les gens de se référer à quelque chose. C'était un tout mais c'était très complexe de choisir les morceaux à chaque fois.

"J'aurais bien aimé chanter des chansons de M ou des Rita Mitsouko"

Il y a des titres que tu aurais aimé chanter et qu'on t'a refusés ?
On ne me les a pas forcément "refusés", c'était juste que ça n'accrochait pas forcément. J'aurais bien aimé chanter des chansons en français de M par exemple, des Rita Mitsouko...

A l'inverse, on a dû te conseiller des titres que tu n'imaginais pas forcément au départ. Est-ce que tu t'es surprise toi-même sur ces chansons-là ?
Totalement. C'est pour ça qu'à chaque fois j'acceptais aussi ce qu'ils me proposaient, parce que je trouvais que c'était intelligent et qu'il y avait quelque chose à aller chercher. C'était intéressant pour moi parce que j'avais du fil à retordre et c'est un peu ce que je cherchais. Sur "The Show Must Go On", je n'y pensais absolument pas quand on me l'a proposé. Moi, chanter du Freddie Mercury ?! (Rires) Mais ça a été une très belle surprise. Idem pour "Crazy in Love". Dans cette version, au début, je ne savais pas quoi en faire... J'ai creusé, j'ai creusé, j'ai creusé et j'en ai fait cette version. Ce n'était pas évident au début mais c'était plaisant à faire.

"Je suis rigoureuse dans le travail donc je peux parfois paraître pas très sympathique"

Sur les réseaux sociaux, certains t'ont accusée d'avoir la grosse tête. L'équilibre entre la confiance en soi requise pour aborder une scène comme celle de "Nouvelle Star" et ce que certains peuvent voir comme de l'arrogance n'est-il pas difficile à trouver ?
Je ne sais pas trop quoi répondre à ceux qui me disent que j'ai la grosse tête... Le truc, c'est que les gens ne me connaissent pas personnellement. Il faut tenir compte du contexte de l'émission aussi. On a énormément de travail, de pression, de choses à penser. Je ne pense pas avoir été arrogante. Je sais ce que je veux, je pense que c'est ça qui peut donner l'impression de grosse tête. J'essaye en tout cas de garder les pieds sur terre. Je ne me projette jamais, je suis heureuse des choses quand elles sont là. C'est très important pour moi de faire les choses dans l'ordre. Et après, je suis très rigoureuse dans le travail donc, parfois, je peux paraître pas très sympathique mais c'est simplement parce que je suis très, très perfectionniste. Mais en tout cas, dans ma façon d'être, je suis quand même assez cool et j'essaye de m'ouvrir autant que possible ! (Rires) C'est difficile de plaire à tout le monde, et c'est normal.

Tu vas pouvoir enregistrer ton premier album. Comment l'imagines-tu ?
Il a plein d'horizons possibles. Je l'imagine un petit peu en français et en anglais. Il va avoir un peu la couleur de ce premier single, avec des sonorités et des instruments qui ne sont pas forcément connus. Mes artistes référents sont un peu Emilie Simon, Camille, Björk... Le single donne un bel échantillon de cette couleur que je cherche, je pense. Après, j'irai chercher des sons et des univers très différents selon les chansons. Je suis très curieuse, j'ai envie d'aller un peu partout.

Le marché du disque n'est pas forcément très facile, en particulier pour les artistes issus de télé-crochets. Tu as peur que ton album ne trouve pas son public ?
Ah oui, je pense que c'est la crainte de tout artiste, de faire un truc qui ne plaise pas. Je pense que l'essentiel vraiment, c'est de suivre mon instinct, de me fier à mes idées, d'aller vers les choses dont j'ai envie et de ne pas faire des choses parce qu'on pense qu'elles vont plaire. Je ne vais pas faire une pop hyper commerciale parce que ça va plaire. Ma vision de la musique sera peut-être un peu différente mais, au moins, si ça ne marche pas, je me dirais que ça me plaît et cet album aura du sens pour moi. Après, je souhaite de tout mon coeur que ça fonctionne et que les gens embarquent dans mon univers ! Je pense que c'est ce qui m'a fait gagner en plus, d'avoir un univers à moi. Mais j'aimerais que les gens viennent dans mon monde, ce serait bien, on serait plein ! (Rires)

"J'ai été recalée de 'Nouvelle Star' en 2004 et ce n'est pas plus mal !"

Par le passé, tu avais déjà passé les castings de "Nouvelle Star" - en 2004 - et de "The Voice". La victoire d'hier, c'est une revanche ?
Oui, c'est clairement une revanche parce que "Nouvelle Star", je l'ai fait quand j'étais petite, je n'avais pas du tout la personnalité ni les épaules nécessaires. C'est normal que ça n'ait pas marché à ce moment-là... et ce n'est pas plus mal ! Là, j'arrive avec une identité qui est beaucoup plus marquée donc c'est cool d'avoir cette opportunité aujourd'hui. Et c'est cool que ça se soit bien passé ! (Rires)

Et sur "The Voice", tu comprends pourquoi tu n'as pas été sélectionnée ?
Je ne sais pas trop... C'est une question de goûts je pense. S'ils ne m'ont pas prise, c'est qu'ils ne le sentaient pas. C'est la loi du casting. Et peut-être que le choix de chanson ne m'allait pas. De toute façon, j'avais un gros feeling pour "Nouvelle Star" depuis des années donc je pense que les choses se sont passées un peu logiquement, avec instinct. Autant eux que moi, ça a été un petit peu le coup de coeur.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mickael Bréand

Bonne interview. Une preuve de plus qu'elle mérite sa victoire, elle sait ce qu'elle veut, ne cherche pas à faire du commercial.
Vivement son album !



scrum

Les liens passent pas.
Tape juste "emji critique the voice".



hyakinay

Avez vous un lien ou quelque chose qui me permette de retrouver cette interview, je n'aime pas commenter sur un sujet que je ne connais pas, et je ne l'ai pas retrouvée. merci ;)



scrum

Dans une autre interview elle a clairement dit que les candidats de the voice étaient trop lisses!

Préférence pour la nouvelle star? Permet moi d'en douter.



hyakinay

Je ne crois pas qu'elle sous entend que les candidats de The Voice soient plus lisses, mais que Nouvelle Star était plutôt sa préférence.
Qu'elle se fasse recaler à The Voice, il est normal de tester d'autres télé crochets, et Nouvelle Star était apparemment un choix de coeur



scrum

Ce que je veux dire c'est que ça sous entendait qu'elle aurait choisi de ne pas aller dans cette émission alors qu'elle n'a pas été sélectionnée, d'où une certaine amertume.
Je ne vois pas en quoi les candidats de the voice sont plus lisses qu'à nouvelle star.



Furious Angel

Ben non c'est du bon sens... C'est justement en y allant qu'elle a pu encore mieux voir ça. Et quand tu veux percer, tu tentes tout, c'est normal !



scrum

Concernant the voice elle a prétendu ne pas avoir "le feeling" pour cette émission alors qu'elle a été recalée avant même les auditions à l'aveugle!
Visiblement elle est rancunière!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Rentrée télé : Quelles nouveautés sur les chaînes info ?
TV
Rentrée télé : Quelles nouveautés sur les chaînes info ?
Philippe Vandel ("Europe 1 Culture Médias") : "On va traiter de médias et de culture au sens large"
Interview
Philippe Vandel ("Europe 1 Culture Médias") : "On va traiter de médias et de...
Audiences : Quel bilan pour les JT de l'été ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour les JT de l'été ?
Rentrée radio : Quelles nouveautés sur les musicales ?
Radio
Rentrée radio : Quelles nouveautés sur les musicales ?
Rentrée radio : LE guide des grilles 2019/2020 de France Inter, RTL, RMC et Europe 1
Radio
Rentrée radio : LE guide des grilles 2019/2020 de France Inter, RTL, RMC et Europe 1
Audiences samedi : Le 20 Heures de France 2 devant TF1 impactée par un bug, Nagui en forme
Audiences
Audiences samedi : Le 20 Heures de France 2 devant TF1 impactée par un bug, Nagui...
Vidéos Puremedias