Enora Malagré : "Les gens m'attendent en double bazooka"

Partager l'article
Vous lisez:
Enora Malagré : "Les gens m'attendent en double bazooka"
Enora Malagré, dans "Derrière le poste" sur D8.
Enora Malagré, dans "Derrière le poste" sur D8.
A l'animation de "Derrière le poste" ce soir sur D8, Enora Malagré a accepté de répondre aux questions de puremedias.com.

Enora Malagré prend son envol. Ce soir, à 20h50, la chroniqueuse de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" présentera son premier prime time en solo sur D8 avec "Derrière le poste", une émission dans laquelle elle reviendra sur des images marquantes de la télévision, en compagnie de leurs protagonistes. A cette occasion, puremedias.com s'est entretenu avec Enora Malagré pour évoquer "Derrière le poste", ses projets mais aussi les nombreuses critiques.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

"Les gens m'attendent en double bazooka"

puremedias.com : Ca y est, vous avez votre premier prime en solo sur D8. Le stress de la première est déjà là ?
Enora Malagré : Je ne parle que de ça toute la journée. C'est extrêmement désagréable pour mes amis. Je suis en stress, j'ai peur... Je sais que les gens m'attendent en double bazooka. J'ai envie que l'émission fonctionne un minimum, j'ai envie que Cyril soit content, j'ai envie que la chaîne soit contente... Ce sont quand même des gens qui m'ont fait confiance, qui croient en moi. Ce sont comme mes parents ces gens-là ! Si je les déçois, je vais être mal, très mal. Et puis par rapport à moi-même parce que j'ai mis vachement de mon temps, de mon énergie et de mon coeur dans cette émission donc j'espère vraiment qu'elle va plaire.

C'est sur une de vos idées ou ça vous a été soufflé par Cyril Hanouna ?
On a eu la même idée, Philippe Stoltz, le collaborateur de Cyril, et moi. On avait envie de faire quelque chose qui soit quand même un peu cohérent avec ce que les gens ont vu sur "Touche pas à mon poste". Etant donné que je parle médias toute la journée, je n'allais pas faire des primes sur le poney, clairement, ça aurait été un peu bizarre.

C'est un programme qui est amené à revenir après ces deux numéros ?
Oui oui. Après, ça va dépendre des audiences... Si ça marche, nous, on a d'autres trucs sous le coude. Mais si les gens ne veulent pas me voir, on ne va pas les forcer, les pauvres ! Ce serait quand même horrible ! "Vous n'avez pas aimé, ben on vous remet quand même un petit coup d'Enora, parce qu'on s'est dit qu'on avait envie de vous gâcher votre week-end !" (Rires)

Les images présentées dans l'émission, c'est un choix personnel, de l'équipe ou des invités ?
Ce sont les invités. J'avais une liste rêvée d'invités : ils ont tous dit oui, l'hallu. Mais pas au bout de trois semaines, ils ont dit oui au premier coup de fil. Ils ont tous dit "On veut faire l'émission de la petite", trop mignon !

Vous recevez Benjamin Castaldi pour la première. Après vos nombreuses critiques sur la télé-réalité, c'est étonnant de vous voir parler de "Loft Story" !
Ca n'a rien à voir. Ce n'est pas parce que j'ai dézingué cette émission et que je continuerai à le faire que ça m'empêche d'en parler. Là, je ne suis pas dans un rôle de chroniqueuse ou d'analyste médias, je suis présentatrice donc mon avis n'intéresse ni les téléspectateurs, ni mon invité. Ce n'est pas du tout le concept. Ca n'aurait pas de sens... Je ne devrais présenter que des séquences de mon choix ? Ca s'appelle du totalitarisme, de la dictature, non ?

"Si ça s'arrête, ce n'est pas très grave"

C'est à nouveau une émission produite par Cyril Hanouna. C'est impossible d'imaginer Enora sans Cyril désormais ?
C'est arrivé à peu près pendant dix ans. Maintenant, je suis ravie d'être associée à Cyril Hanouna. S'il y a d'autres producteurs qui souhaitent me produire, qu'ils m'appellent. D'ailleurs, ça a été le cas. Ce n'est pas parce que c'est mon ami mais il se trouve qu'en ce moment, à mes yeux, Cyril est non seulement le meilleur animateur mais l'un des meilleurs producteurs de la place parisienne, et de loin. Et ce qu'il m'a proposé en plus me correspondait. Si ça ne m'avait pas correspondu, j'aurais dit non. Pour l'instant, je suis heureuse de travailler avec lui, je suis heureuse que ce soit mon mentor. C'est la personne qui me connaît le mieux et qui me guidera le mieux. Et ça ne me dérange pas du tout d'être associée à Cyril. Alors là, vraiment, il y a pire.

Cyril Hanouna a déjà dit qu'il souhaitait arrêter d'animer "Touche pas à mon poste" dans les prochaines années. Vous n'avez pas peur que le départ de Cyril signe aussi le vôtre ?
Eh bien j'en aurai bien profité ! Je ferai toujours un peu de radio moi, je pense. C'est ma passion première. La télé, ce n'est que du plus. Si ça continue, ma foi, tant mieux. Si ça s'arrête, j'en aurai grassement profité. J'aurai éclaté ma famille, je me serai régalée. C'est super ce qui m'arrive alors si ça s'arrête, c'est la vie, ce n'est pas très grave. Au pire des cas, j'ai galop 7 en poney donc je retournerai faire du cheval.

"Je suis courtisée mais j'aimerais rester sur Virgin Radio"

D'ailleurs, à la radio, on vous retrouvera encore sur Virgin Radio à la rentrée ?
J'espère. C'est trop tôt pour l'instant. A part Ruquier qui est un peu parti en vrille là ! (Rires) Mais sinon, normalement, dans la vraie vie, non. On attend un mois, normalement. Là, on s'est tous appelés en disant "Merde, il faut déjà lancer le mercato radio ? On doit déjà appeler les patrons ?". Tu sais qu'avec ce truc là, nous, on s'est mis la pression ! Je ne te cache pas que c'est bien parti quand même mais rien n'est sûr. J'espère continuer. Je suis courtisée par d'autres mais j'aimerais rester sur Virgin.

Il y a quelques critiques sur l'émission de radio. On vous reproche parfois d'utiliser un langage d'adolescente.
Je n'ai que 33 ans, je ne trouve pas que je sois complètement périmée. (Rires) Je ne parle pas comme une ado de 14 ans. Les gens de ma génération, souvent, on est un peu immatures. On est encore un peu des adulescents. Après, moi, je viens de la banlieue et chez moi, on parle encore un peu verlan. Donc ça fait partie de mon vocable, j'en suis désolée. Je fais des efforts parce que je sens que ça peut agacer mais c'est aussi moi, c'est ainsi. Ce n'est pas parce qu'on a 33 ans qu'on est obligé d'utiliser des oxymores et des litotes toutes les deux phrases non plus.

Vous parliez de Laurent Ruquier. Vous n'avez pas été tendre concernant son transfert d'Europe 1 à RTL...
Je n'ai pas critiqué forcément, j'ai dit que Laurent faisait des audiences extraordinaires sur Europe 1. Et en plus, l'émission est formidable et la bande est top. Donc le gars est en confort 2000. Personne n'a compris son choix mais j'admire le coté challenger. Après, moi, j'aurais évidemment adoré qu'il reste sur Europe parce que j'adore l'émission qu'il fait, parce que je trouve qu'il était d'un confort incroyable.

Et si vous n'étiez plus sur Virgin Radio à la rentrée, vous pourriez le rejoindre dans "Les Grosses Têtes" ?
Non. Même pas en rêve. Pour moi, ce n'est que mon avis, ce n'est pas la radio que j'écoute, c'est beaucoup trop machiste et sexiste. C'est un programme qui ne me ressemble pas. Même si je suis certaine que Laurent va dépoussiérer cette émission, le fait que ce soit la même marque, ça ne me donne pas envie d'écouter. Et d'y participer, déjà je ne pense pas que Laurent me demanderait, mais alors ça, c'est totalement exclu.

"Visiblement, il faut que j'arrête le second degré avec les médias"

Vous avez un rapport particulier avec les médias. Il y a une phrase qui a beaucoup fait parler : est-ce que vous brûliez vraiment des voitures quand vous étiez jeune ?
Non mais c'est dingue ça ! J'ai fait une blague ! Visiblement, il faut que j'arrête le second degré avec les médias. Je pense que mon second degré est mauvais, je ne suis pas drôle en fait ! (Rires) En revanche, ce qui est vrai, c'est que j'ai fait des grosses bêtises à l'école, que j'ai toujours eu cette insolence, cet espèce d'esprit frondeur. J'ai lu partout dans la presse "Enora a fait une grosse bêtise". Alors, je vais démentir : je n'ai pas fait une grosse bêtise, j'ai fait 1.000 grosses bêtises, comme plein d'ados ! Il faut que jeunesse se passe et, en ce qui me concerne, elle est bien passée la jeunesse. C'est pour ça que je me permets de faire une libre antenne aussi : j'ai fait beaucoup de bêtises, j'ai grandi en banlieue, je suis passée par tous les styles, j'ai eu une adolescence compliquée, j'ai été complexée, j'ai cherché ma sexualité, je n'étais pas à l'aise... Donc du coup, mes conseils ne sont pas forcément d'or mais je peux dialoguer avec les ados. Et je les aime, mais tu n'as pas idée. C'est ma grande fierté mon émission de radio.

Contrairement aux ados, il y a des gens que vous n'aimez pas, et qui vous le rendent bien...
Je m'en fiche s'ils le prennent mal. J'ai le droit d'avoir un avis ! Ce n'est que de la télé. Moi, je ne juge pas les gens, je parle de leur travail. Jean-Luc Lahaye, il m'a dit "Je vais te croquer ton petit cul", ce qui ne m'a pas bien plu, il a vu à qui il avait affaire. Jean-Marc Morandini, maintenant ça m'amuse et lui, ça l'occupe. Quand il ne sait pas trop de quoi parler sur son blog, il fait un Enora, il est sûr que ça marche toujours. Sandrine Corman, je n'ai rien contre elle, je ne la connais pas. J'ai dit que je n'étais pas très fan de son animation mais ce qui est dingue, c'est que c'est moi qui lui en ai mis le moins dans la tronche ! Véronique Genest, no comment, à un moment donné, il faut lire le Coran mais je pense que ça, c'est réglé. Et Christophe Dechavanne, j'ai toujours dit que j'adore le professionnel mais c'est vrai que j'ai rencontré le monsieur dans quelques soirées et ce n'est pas mon copain.

"Je pars en vrille parce que ce n'est que de la télé"

C'est chez vous que Karine Le Marchand a annoncé sa rupture avec Lilian Thuram. On connaît le déballement médiatique qu'il y a eu ensuite. Vous n'avez pas eu l'impression d'avoir votre part de responsabilité dans ce qui a suivi ?
Karine, lorsqu'on a fait l'interview, je lui ai dit "Je ne vais pas te mentir, j'ai des échos sur ta vie perso : est-ce qu'on en parle ou pas ?". Elle a choisi de répondre à sa façon, avec beaucoup de pudeur. J'ai pensé à un moment que j'avais joué un rôle dans ce qui a suivi. Je lui ai dit que je m'en voulais et elle m'a dit que je n'avais rien à voir là-dedans. Je m'en suis excusée tout de même. Ce qui était un peu plus problématique, c'était davantage l'attitude de Lilian d'aller au "Grand Journal" après.

Enfin, on a regardé "Nouvelle Star, ça continue" donc il faut poser la question : vous partez en vrille, pourquoi ?
(Rires) Je pars en vrille parce que je suis comme ça ! Je pars en vrille parce que ce n'est que de la télé et que la télé, ça reste du spectacle. L'essentiel, c'est que moi je m'amuse et que j'en amuse quelques uns quand même. Et surtout, mon papa et ma maman, je les amuse. C'est ça qui compte parce qu'ils ne seront pas éternels. Alors, si ma mère qui est malade me regarde, que ça la fait sourire et que ça lui fait oublier sa putain de maladie, je continuerai à partir en vrille pour amuser maman.

Bande-annonce de "Derrière le poste" :

Enora Malagré
Enora Malagré
Enora Malagré émue aux larmes sur Europe 1
"La télé de... Enora Malagré" : "Mon Conseil de classe dans 'TPMP' a été mon moment le plus gênant à la télé"
L'année médias 2017 vue par... Enora Malagré
"The Island" : Enora Malagré approchée pour une édition célébrités
Voir toute l'actualité sur Enora Malagré
Autour de Enora Malagré
  • Virgin Radio
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias