Enorme clash dans "Les Grandes Gueules" sur RMC avec Charles Consigny

Partager l'article
Vous lisez:
Enorme clash dans "Les Grandes Gueules" sur RMC avec Charles Consigny
"Les grandes gueules" sur RMC. © Dailymotion
Ce matin dans "Les Grandes Gueules" sur RMC, Charles Consigny, a quitté précipitamment et furieux le studio après un très vif échange avec l'un des autres invités.

Moment électrique dans "Les Grandes Gueules" aujourd'hui sur RMC. L'émission animée par Olivier Truchot et Alain Marschall a été le théâtre d'une très vive passe d'armes entre deux des invités, Charles Consigny et Étienne Liebig. Alors que le premier évoquait la réforme des retraites de Nicolas Sarkozy, le ton est brusquement monté.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

Charles Consigny avait commencé par relativiser la dureté du passage de l'âge légal de la retraite de 60 à 62 ans. Son contradicteur lui a alors lancé : "Pour toi, avocat (Charles Consigny est actuellement étudiant en droit), ce n'est pas très grave (...) On t'a payé tes études jusqu'à 30 balais. Tu peux y aller tranquille jusqu'à 90 ans et tu ne seras pas crevé. Moi, mon père, il est mort juste après avoir pris sa retraite".

Une refléxion qui a visiblement fortement agacé Charles Consigny que les téléspectateurs ont pu découvrir de janvier à mars dans "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier sur France 2. "C'est innommable de tenir un discours comme ça ! C'est ridicule ! C'est insupportable ! Mais c'est d'une bêtise sans nom ! Mais comment tu peux parler comme ça ? C'est d'une bêtise invraisemblable" s'est emporté Charles Consigny pendant qu'Étienne Liebig l'invectivait avec une grande virulence.

"Je n'ai jamais entendu un discours aussi con !"

Et Charles Consigny de lâcher, excédé : "C'est à cause de gens comme toi qu'on en est là aujourd'hui. Je n'ai jamais entendu un discours aussi con ! Il fallait que je vienne ici pour entendre un connard pareil !". "Pas d'insultes" a alors tenté de modérer Olivier Truchot. Une refléxion qui n'a pas calmé l'invité pour autant. Charles Consigny a ainsi quitté brusquement le studio. "Je me casse. Je ne veux plus parler avec ce type" a-t-on pu l'entendre dire.

"Charles, on débat. On a le droit de débattre. Attends, eh, Consigny, oh. Qu'est-ce que c'est que cette histoire" a alors lancé Olivier Truchot pour tenter de retenir son invité. Avant de devoir avouer son échec : "Bon bah, Charles Consigny est parti. Il n'accepte pas le débat des "Grandes Gueules". puremedias.com vous propose de réécouter cette séquence.

La vidéo de l'échange

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Gerard Menfin

Les ouvriers sont juste des pleurnichards revendicatifs. On ne voit pas l'ombre d'une négociations dans le cadre des employés. Ils travaillent sans se plaindre parce que ces saloperies de syndicats ne défendent que les ouvriers. Les employés sont les exclus de la discussion.

La table je l'ai faite moi-même et les ouvriers n'arriveront jamais a créer un pc, ni même à le programmer. D'ailleurs, ces PC comme vous dites sont montés par des machines parce que l'ouvrier ne le pourrait pas. Une machine programmée et créée par un ingénieur. Si ces personnes qui inventent étaient si peu rares, la France pourrait revenir dans l'innovation mais elle ne le peut pas!

Les créateurs sont plus rares que les outils et c'est une réalité!



Sobidel

Mais c'est quoi ces propos? On voit à quel point vous prenez les ouvriers pour des moins que rien et qui ne sont bons qu'à se plaindre de leur travail.

Sachez monsieur que sans ouvrier il n'y aurait rien, de l'ordinateur qui vous a servi à écrire ce message immonde à la table sur laquelle elle est posé.

Un patron doit au contraire avoir chérir ses employés car c'est avec eux que sa société progresse, sans compté le nombre d'ouvrier qui n'ont pas eu la chance de faire de longues études pour causes familiale ou autre.

Votre mépris me dégoûte au plus haut point.



Gerard Menfin

Pauvre gars, l'ouvrier ne crée rien contrairement aux cadres et aux ingénieurs.

Tu as bien été mélanchonisé. Le mec parle comme toi de richesse absolue, de dette qu'on peut effacer d'un claquement de doigt, du patron qui ne mérite aucun respect.
Il parlait souvent de l'Argentine comme d'une référence. Cette Argentine qui est maintenant en faillite et doit négocier sa dette.

Sauf que sans patron, il n'y a pas de création, pas d'idées et pas de travail. L'ouvrier peut être remplacé par un robot, il ne crée rien et suit des schémas définis par des gens diplômes. L'ouvrier ne crée rien, il suit juste des procédures.

T'es juste un syndicaliste. Tu détruis, tu ne crée rien que du bruit. Si les ouvriers sont si malins et si indispensables pourquoi ne deviennent-ils pas patron? L'intelligence ce n'est pas crier plus fort que l'autre. C'est sûr on t'entend bien mais tu ne dis rien. Avec tes potes de bistro tu dois faire sensation mais avec des gens intelligents t'as juste l'air d'un abruti pour qui le chômage est un but absolu. Comme Liebig...

Je rêve d'un monde où on virerait les ouvriers qui manqueraient de respect à leur patron. Ils ne méritent ni salaire ni considération. Pas de chômage non plus!



Gerard Menfin

Ben mon vieux t'es le niveau zéro de l'argumentation et le niveau suprême de l'insulte, ce qui va souvent de paire.

Tu dois être africain pour penser que la France est riche. Quoi que tu en dise, les ouvriers sont remplaçables alors que les patrons et les cadres beaucoup moins. L'ouvrier tu le remplacés d'un claquement de doigts.



George Henry-Thomas

Quel petit con. Il suffit de lire les stupidités qu'il écrit sur Le Point pour s'en rendre compte, Charles Consigny pète dans la soie depuis sa naissance...



Château de Boigne

Les ouvriers, de moins en moins qualifiés ? Ça dépend lesquels, et ça dépend ce que vous entendez par "qualifications". Un chaudronnier récemment formé ne saura sans doute pas travailler manuellement avec autant de dextérité qu'un vieux de la vieille. Maintenant, mettez le plus âgé face à la machine que le patron a ramené pour augmenter la production, et vous vous retrouverez comme avec une poule face à un couteau.



Gerard Menfin

Evidemment, il n'y a pas eu de débat. Le Maggi empêchait toute discussion en gueulant de toutes ses forces pour écraser la voix de Consigny.



Gerard Menfin

Un petit normal 1er serait tellement mieux...



Gerard Menfin

Vous devez être un génie ouvrier sans diplôme. Les personnes qui font la richesse de son pays... ou pas!



Gerard Menfin

J'ai bien ri. Un autre idéal que l'argent. Merci pour la barre de rire!

Celui qui ne s'en fait pas pour l'argent n'en a pas besoin. Soit parce qu'il se sert dans les poches des autres, soit parce qu'il en a beaucoup.
Contrairement à liebig qui fait la morale et du populisme, Consigny défend des valeurs. Le fait que la classe moyenne paie pour les pauvres et les nantis. Le système de sécurité sociale actuel n'est plus viable et est condamné à la faillite. On ne peut plus payer grassement les retraites quand si peu de gens travaillent. Et les gens ne travaillent pas parce que la fiscalité sur le travail est trop élevée. Et si les taxes sont si pesantes c'est pour payer le système social. Voilà de quoi notre génération a hérité.

Evidemment, quand on est de gauche, on pense qu'il suffit de se servir dans les caisses. Quand on engage autant dans le public comme mollande 1er le fait, on étrangle un peu plus le privé.

Et sans privé, messieurs les gauchos primaires, il n'y aurait pas de richesse pour payer tout ce système qui se meurt un peu plus chaque jour. La France est sans doute la prochaine a suivre les pas de la Grèce. Mais bon, la classe moyenne paie la facture, profitez-en!



Gerard Menfin

Sauf que les ouvriers en aciérie ils sont en pré-pension à 50-55ans. L'avocat bossera toute sa vie.



Gerard Menfin

Toi ça t'aurait pas fait de mal d'aller à tes cours de français. A te lire, étudier est si simple...



Gerard Menfin

J'entends souvent des ouvriers dire ce genre de conneries. Comme si faire des études et faire des jobs intellectuels était plus facile. Qu'ils étudient alors si c'est si simple.

Maintenant c'est très facile de se faire payer ses études par l'état. Etudier et réussir c'est autre chose.

Et le travail intellectuel est bien plus stressant psychologiquement que d'appuyer sur un bouton ou de faire des trous dans des murs. Tu vois, les clichés y'en a pour tout le monde si on veut. Pas pour autant qu'ils soient justes.

En plus, l'ouvrier il fait ses heures et il rentre chez lui. Les employés diplômés font souvent bien plus que les pauvres 35h.



Gerard Menfin

Citer Benabar... comment dire... en fait non rien!



Gerard Menfin

Consigny n'a jamais été soutien de Boutin. Il a eu l'intelligence de vouloir la fréquenter pour connaitre la personne et le projet contrairement à tous ces gens qui insultent et agressent sans même connaitre.

En plus, tous les homos ne sont pas des clichés de la "gay pride". Y'en a aussi qui savent réfléchir sans avoir à montrer leur bite ou causer cul en faisant la folasse sur les plateaux tv.



Gerard Menfin

Sauf que les ouvriers sont de moins en moins qualifiés et qu'ils la ramènent d plus en plus. Les horaires sot de plus en plus flexibles et les machines rendent les tâches moins fatigantes.
D'un autre côté, être prof c'est vraiment pénible. Psychologiquement, quelqu'un qui commence maintenant, je me demande comment il tiendra jusqu'à la retraite. Et pourtant, c'est pas le prof qui se plaindra. L'ouvrier se plaint tout le temps par contre.

Ce qui tue les retraités c'est l'inactivité, pas le travail. On ne travaille plus dans la mine non plus!



Gerard Menfin

Franchement, tu connais pas Consigny? Tes références c'est plutôt Pokora non?? Le niveau général fait peur!



Gerard Menfin

J'appelle pas ça un débat! Consigny se fait insulter, couper la parole. L'autre éructe comme un phacochère.



philou

Bah, dire une vérité n'a rien d'insultant. Bien évidemment ce garçon n'a jamais bossé. Sa famille est riche et connue, voir "illustre" pour le grand-père. Ceci dit, ce n'est pas une tare. Donc, comme personnage "public", il peut donner son avis sur tout et sur rien. Voir ses chroniques sur une publication bien connue... De là à piquer une colère de petit enfant gâté ^^



jo1934

Et en plus , ça censure à mort quand on dit quelque chose de clair ! Il a l'air fin l'autre avec ces :''Non, Consigny, ne partez pas.......ouais, bon...il est parti, il accepte pas le débat !''.
Le débat ! Tu parles, Charles !



jo1934

C'est vrai que d'abord, écoutant le dialogue sans le voir, je me suis dit : "Mais qui c'est ce beauf ?".
Puis j'ai vu la vidéo et la tête de Liebig a tout confirmé , à savoir: la grande gueule , le fort à bras style service d'ordre CGT , qui vous parle de son père qui est mort juste après avoir pris sa retraite, etc..., etc...
Ce Liebig a tout de la caricature. L'argument de Consigny mérite quand même d'être écouté puisque sur les retraites, le PS n'est pas revenu sur le passage à 62 ans, alors qu'au moment de la réforme Sarkozy des retraites, ce même PS parlait de recul, hurlait quasiment au retour-au-travail-des-enfants-dans-les-mines-de-Zola!
Liebig, c'est la soupe à la démagogie !



Aerhon

Ils ont probablement raison tous les deux, mais ils serait bon que certains descendent de leurs nuages pour tenter de comprendre les autres. Et ainsi peut-être s'apercevoir que les voies empruntées ne peuvent être les mêmes pour tous quelques soient les qualités ou capacités de l'autres.



Aerhon

Les quoi co...rd ? Je crois que je suis sourd... Je travaille comme je peux faisant des heures sup non rémunérées (parce qu'enfin je bosse) : 9 à 21 h pour un putain de smic, je n'ai pas la tranquillité du travail puisque ce sont des CDD (que je suis content d'effectuer puisque je suis estimé trop cher pour un CDI...). Je te permettrais donc de critiquer les "feignasses" quand toi même, tu te feras un repas tous les 2/3 jours et que tu galéreras aussi pour tout le reste... Et, la grande différence entre toi et moi, c'est que la retraite, je n'en verrais rien dans 30 ou 40 ans.



ValCharis

D'habitude je m'abstiens de répondre de la sorte car je n'aime pas rentrer dans ce jeu-là, mais je me devais de réagir de manière assez virulente à ce type de commentaire ; il n'y avait pas d'attaque personnelle, simplement un message à passer. Et je peux t'assurer que RMC est écouté très attentivement là où les décisions se prennent, justement parce que c'est la radio qui donne la parole aux gens. =)



Morpheus

Je ne vois pas en quoi c'est con de parler de pénibilité du travail... Ce gamin aurait mieux fait de trouver un argument au lieu de fuir la discussion.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
Programme TV
"L'amour est dans le pré" revient ce soir sur M6 avec un "Que sont-ils devenus ?"
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
TV
"Un jour, un générique" : "Morning Live"
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
TV
"Noces d'or" : Alice Taglioni héroïne d'une comédie le 13 septembre sur Arte
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
Programme TV
"La meilleure boulangerie de France" : La saison 7 démarre aujourd'hui sur M6
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Presse
"La Provence" présente ses excuses après avoir flouté le visage d'un élu du RN
Box-office US : "Good Boys" détrône "Fast & Furious : Hobbs & Shaw", les autres nouveautés déçoivent
Box-office
Box-office US : "Good Boys" détrône "Fast & Furious : Hobbs & Shaw", les autres...
Vidéos Puremedias