Eric Zemmour fait condamner le rappeur Youssoupha pour injure

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour fait condamner le rappeur Youssoupha pour injure
Eric Zemmour, journaliste et chroniqueur.
Eric Zemmour, journaliste et chroniqueur. © DR, C+
Le chroniqueur Eric Zemmour vient d'obtenir la condamnation du rappeur Youssoupha, et celle de son producteur EMI Musique France, pour une chanson sortie en 2009 où l'artiste tenait des propos injurieux à son encontre.

Le verdict est tombé hier. Le rappeur Youssoupha ainsi que sa maison de disque EMI sont comdamnés pour injure à l'encontre du chroniqueur et journaliste Eric Zemmour. L'affaire démarre en mars 2009 quand EMI France décide de poster sur le site Internet de l'artiste www.youssoupha.com la chanson "A force de le dire", extraite du deuxième album du rappeur, "Sur les chemins du retour". Dans ce titre, le rappeur tiens ces propos : "À force de juger nos gueules, les gens le savent, qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c'est nous, je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Éric Zemmour." Un texte qui entraine alors une plainte du chroniqueur pour injure.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

"Une sous culture d'analphabètes"

Plus de deux ans après, la justice vient donc de statuer sur l'affaire. Selon l'AFP, le chroniqueur de Paris Première a obtenu, hier, auprès du tribunal correctionnel de Paris, la condamnation du rappeur Youssoupha Mabiki, ainsi que celle d'EMI Musique France, pour les propos menaçants que contient le titre "A force de le dire". Le rappeur écope de 800 euros d'amende avec sursis. De son côté, la directrice générale d'EMI France, Valérie Queinnec, est condamnée à 500 euros d'amende avec sursis. Eric Zemmour se verra également verser 1000 euros de dommages et intérêts ainsi que 2000 euros de frais de justice par les deux condamnés, et a de plus obtenu le retrait de la chanson de plusieurs sites Internet dont DailyMotion.

La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a en effet considéré que le texte de la chanson avait : "une portée outrageante et méprisante en ce qu'il s'insère en point d'orgue d'une menace implicite ou d'un appel à faire taire un individu, au surplus nommément désigné, ce qui est précisément contraire aux fondements de la liberté d'expression dans une démocratie." Il a également été reconnu que les propos d'Eric Zemmour envers la musique rap, qu'il avait décrit comme "une sous-culture d'analphabètes" et qui avaient été évoqué par la défense du rappeur, sont "incontestablement déplaisants, voire péremptoires", mais qu'il "existe une véritable disproportion entre une opinion émise sur un genre musical et le fait d'insérer même dans une oeuvre artistique une expression injurieuse ayant pour objet de faire taire un chroniqueur".

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Eric Zemmour condamné en appel
Eric Zemmour condamné à 4.000 euros pour "injure homophobe" sur CNews
"Je croyais qu'il devait se taire !" : Éric Zemmour s'accroche avec Laurent Joffrin, Pascal Praud prend sa défense
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
Voir toute l'actualité sur Eric Zemmour
Autour de Eric Zemmour
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...