Eric Zemmour sur CNews : Christine Kelly dit être "menacée de mort"

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour sur CNews : Christine Kelly dit être "menacée de mort"
Christine Kelly
Christine Kelly © CNEWS
Depuis le 14 octobre dernier, la journaliste anime l'émission "Face à l'info" tous les soirs, du lundi au jeudi, sur l'antenne de la chaîne info du groupe Canal+.

C'est certainement l'émission diffusée sur une chaîne info qui suscite le moins d'indifférence. Depuis le 14 octobre dernier, CNews, chaîne d'information du canal 16 appartenant au groupe Canal+, propose chaque soir, du lundi au jeudi, un débat quotidien orchestré par Christine Kelly. La particularité de ce débat très masculin, intitulé "Face à l'info", est d'être intégralement tourné autour d'Eric Zemmour, le polémiste controversé, condamné en septembre pour provocation à la haine religieuse.

À lire aussi
Arnaud de Courcelles va devenir directeur général de BFM Business
TV
Arnaud de Courcelles va devenir directeur général de BFM Business
"Taupe" russe au cabinet de Le Drian : L'ex-patron de la DGSE revient sur ses déclarations à "C dans l'air"
TV
"Taupe" russe au cabinet de Le Drian : L'ex-patron de la DGSE revient sur ses...
"C politique" brusquement interrompue par un "incident technique" sur France 5
TV
"C politique" brusquement interrompue par un "incident technique" sur France 5
"America's Got Talent" : L'émission interrompue après un grave accident
TV
"America's Got Talent" : L'émission interrompue après un grave accident

Si l'arrivée d'Eric Zemmour a suscité une levée de boucliers, notamment de la part d'activistes comme Sleeping Giants, l'émission a indéniablement trouvé son public, enchaînant les records d'audience et boostant l'audience globale de la chaîne. Ainsi, la semaine dernière, "Face à l'info" a séduit jusqu'à 300.000 téléspectateurs quand, en septembre, CNews rassemblait péniblement 80.000 personnes à cet horaire. Mais ces scores réconfortants pour la direction de la chaîne n'ont pas calmé pour autant les opposants d'Eric Zemmour.

Une "situation inadmissible" pour Marlène Schiappa

D'après Christine Kelly, les plus radicaux d'entre eux se seraient même attaqués directement à elle en lui adressant des menaces de mort. "Qui a déjà survécu à des mois ou semaines de menaces de mort en travaillant ?" a-t-elle ainsi posté sur son compte Twitter vendredi soir. Des mots qui ont interpellé, jusque parmi les politiques. Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, lui a ainsi répondu directement en postant : "Chère Christine, avez vous déposé plainte ? C'est inadmissible cette situation et pas tenable psychologiquement, pour personne".

Christine Kelly
Christine Kelly
La décennie médias vue par... Christine Kelly
"Il fait très bien son travail !" : Christine Kelly fait l'éloge du CSA devant Eric Zemmour
Christine Kelly à propos d'Eric Zemmour : "Un dérapage ne se voit pas à l'instant T"
Voir toute l'actualité sur Christine Kelly
Autour de Christine Kelly
l'info en continu
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une relance de Sonia Mabrouk
Radio
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une...
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et les islamistes
Justice
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et...
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour "diffamation" contre "Le Monde"
Justice
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour...
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
SVOD
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au quotidien en six ans
Presse
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au...
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond à une lanceuse d'alerte
Internet
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond...