Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite judiciaire contre Sleeping Giants

Partager l'article
Vous lisez:
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite judiciaire contre Sleeping Giants
Audiences : Eric Zemmour au plus haut sur CNews
Audiences : Eric Zemmour au plus haut sur CNews © CNEWS
Depuis l'arrivée d'Eric Zemmour sur CNews, la chaîne d'information en continu est ciblée par des cyber-activistes.

Canal+ s'agace. Selon une information révélée dans "Europe 1 Culture Médias", le groupe audiovisuel privé réfléchit actuellement à enclencher une procédure judiciaire à l'encontre de la branche française du collectif Sleeping Giants. Très actifs sur Twitter, où ils interpellent directement les annonceurs, ces cyber-activistes sont spécialisés dans l'assèchement financier de sites d'extrême-droite. Leur spécialité est de repérer et interpeler les annonceurs dont les publicités apparaissent sur ces sites afin que ceux-ci les retirent.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Depuis la condamnation en septembre d'Eric Zemmour pour provocation à la haine religieuse, les activistes de Sleeping Giants tentent d'appliquer la même méthode avec les émissions "Face à l'info" sur CNews et "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première. Leur objectif est de priver ces émissions de recettes publicitaires afin d'obliger les deux chaînes à les déprogrammer. La situation est plus complexe concernant CNews puisque la chaîne a suspendu la diffusion d'écrans publicitaires durant l'émission d'Eric Zemmour. Ce sont donc les spots qui encadrent "Face à l'info" qui sont visés par Sleeping Giants. Comme le révélait "La Lettre A" il y a quelques jours, CNews ne perd pas grand chose dans la manoeuvre puisque les spots sont déplacés à d'autres horaires.

Canal+ pointe un "appel fautif au boycott"

Mais ça n'empêche pas la pratique d'irriter le groupe Canal+, qui a mobilisé son service juridique sur le dossier. Ainsi, selon "Europe 1 Culture Médias", le groupe, s'estimant victime d'un préjudice - Sleeping Giants affirme que 40 annonceurs ont stoppé leurs "investissements autour de l'environnement toxique d'Eric Zemmour" -, réfléchit à lancer une action civile en responsabilité délictuelle pour appel fautif au boycott. L'union faisant la force, Canal+ souhaite associer le groupe M6, la maison-mère de Paris Première, à sa démarche. Selon Europe 1, des discussions à ce sujet sont actuellement en cours entre les deux groupes.

Sur Twitter, Sleeping Giants a déjà contre-attaqué, se défendant d'appeler au boycott des marques et s'inquiétant de la "liberté d'expression que les chaînes veulent condamner".

Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias