Facebook lance un plan d'aide de deux millions d'euros en faveur de la presse française

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook lance un plan d'aide de deux millions d'euros en faveur de la presse française
Facebook vient en aide à la presse locale et régionale
Facebook vient en aide à la presse locale et régionale © Abaca
11 éditeurs de presse français et belges vont prendre part à l'initiative du géant américain.

Le "nouveau monde" tend la main à l'"ancien". Dans un communiqué envoyé ce lundi, Facebook annonce le lancement d'un programme d'aide à destination de la presse locale et régionale française. D'un montant de deux millions d'euros, ce "programme d'accélération de la presse locale et régionale" "aidera les médias locaux en France à établir des relations solides et de confiance avec leur public et à fidéliser leurs lecteurs", affirme Sharon Moshavi, vice-présidente senior de l'International Center For Journalists (ICFJ), une organisation à but non lucratif basée à Washington. Associée au programme, elle se targue d'avoir déjà accompagné plus de 140.000 journalistes présents dans 180 pays.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

Un vaste plan de 300 millions de dollars sur trois ans

Lancé aux Etats-Unis en 2018, ce programme a connu sa première déclinaison européenne en avril dernier, en Allemagne, et s'inscrit dans un plan plus vaste, sur trois ans, à hauteur de 300 millions de dollars, pour soutenir les nouvelles initiatives d'éditeurs de presse à travers le monde. Les premiers résultats sont concluants, à en croire Facebook puisqu'outre-Rhin, "38.000 lecteurs se sont inscrits, dès les premières semaines de son lancement, à une nouvelle offre 'freemium' d'abonnement au 'Rheinische Post'".

La promesse principale de Facebook est d'aider les éditeurs français à "trouver de nouveaux lecteurs en dehors de Facebook et à créer davantage d'engagement". 11 éditeurs de presse français et belge sont impliqués dans l'opération : "Ouest France", "Sud Ouest", "La Dépêche du Midi", "La Voix du Nord", "La Provence", Groupe EBRA, "Paris-Normandie", La Nouvelle République du Centre", "Centre France", "Le Courrier Picard" et "Sud Presse".

Sur une période de trois mois, à raison d'une fois par mois, "les médias et groupes de presse participants se rencontreront et recevront des conseils d'experts en abonnements numériques. Ils participeront également à des séances de formation hebdomadaires sur une sélection de sujets imaginés pour les aider à augmenter le nombre de leurs abonnements numériques, y compris via l'utilisation de Facebook et d'autres réseaux sociaux", promet le site de Mark Zuckerberg.

L'ancien directeur du "New York Times" aux manettes

Le programme sera animé par un ancien directeur du "New York Times", Tim Griggs, consultant en médias digitaux et fondateur du programme. Une bourse sera accordée à chaque éditeur pour l'aider à mettre en pratique ses idées. A l'issue du programme, les participants continueront à être soutenus par le Facebook Journalism Project, structure qui finance et pilote ce projet, promet le réseau social.

Avec cette annonce, Facebook fait un pas de plus en direction des acteurs de la presse traditionnelle, mis en difficulté depuis le début des années 2000 par l'essor du numérique et la gratuité des contenus. Le mois dernier, le géant américain a ainsi annoncé la création d'un espace "Actualités" avec l'embauche de journalistes pour alimenter en partie ce nouveau service.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
LeMoi

Si c’est la PQR plutôt que les grands journaux nationaux pourquoi pas



Eyle Bay

L'argent n'a pas d'odeur.



Jacques

C'est quand même formidable que les journaux ne voient aucun problème à aller chercher le fric de cette entreprise qui connait un scandale de gestion des données de ses utilisateurs (et même au-delà) toutes les deux semaines.



vincetv

Encore des subventions pour la presse... Pour alimenter la propagande et les fake news. Ils iront encore pleurer d'être dans le rouge... Merci Facebook.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques sur France 2
TV
"Vous avez la parole" : François Fillon n'aura pas de contradicteurs politiques...
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Programme TV
"Objectif : 10 ans de moins" : Cristina Cordula bascule à 23h05 ce soir sur M6
Alexandre Brasseur ("DNA") : "Si vous voulez travailler sur le long terme, vous êtes obligé d'empiler les projets"
Interview
Alexandre Brasseur ("DNA") : "Si vous voulez travailler sur le long terme, vous...
Alain Weill (BFMTV) sur le regroupement des chaînes info : "C'est une demande de deux chaînes en difficulté"
TV
Alain Weill (BFMTV) sur le regroupement des chaînes info : "C'est une demande de...
Box-office US : "Bad Boys For Life" toujours leader devant "1917", "Jumanji" résiste
Cinéma
Box-office US : "Bad Boys For Life" toujours leader devant "1917", "Jumanji" résiste
Mort de Kobe Bryant : L'hommage poignant d'Alicia Keys à la star de la NBA
TV
Mort de Kobe Bryant : L'hommage poignant d'Alicia Keys à la star de la NBA
Vidéos Puremedias