Facebook : Les données de "la plupart" des 2,2 milliards d'abonnés ont pu être piratées

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook : Les données de "la plupart" des 2,2 milliards d'abonnés ont pu être piratées
Facebook
Facebook © Abaca
Le réseau social a révélé que le piratage de données était bien plus vaste que les chiffres annoncés dans l'affaire Cambridge Analytica.

De 50 millions à 2,2 milliards, il n'y a apparemment qu'un pas. Quelques semaines après la révélation de l'utilisation de données privées d'abonnés à Facebook par la société Cambridge Analytica, l'ampleur du phénomène est enfin révélée. Alors que, dans ce cas précis, 50 millions d'utilisateurs étaient a priori concernés, ce sont finalement "la plupart" des abonnées à Facebook qui ont vu, au fil des années, leur données collectées par des "acteurs malveillants", a révélé cette semaine Mark Zukerberg.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Le créateur du réseau social a annoncé que Facebook avait supprimé une fonctionnalité qui permettait à ses abonnés de rechercher d'autres utilisateurs via leur numéro de téléphone ou leur adresse e-mail. Selon le patron du site, même si cette fonctionnalité était utile pour ses abonnés, certains avaient trouvé le moyen de l'utiliser de manière frauduleuse pour collecter des données, et ce malgré des restrictions mises en place pour éviter ce piratage. Mais Facebook a indiqué ne pas être en mesure d'identifier ces "acteurs malveillants".

"A un moment ou à un autre ces dernières années, quelqu'un a probablement eu accès à vos informations publiques de cette façon", a reconnu sans détour Mark Zukerberg, interrogé par des médias américains. Le créateur de Facebook était déjà vivement critiqué avant cet aveu pour son incapacité à protéger les utilisateurs de son réseau social, et de nombreux pays ont lancé des enquêtes et demandé à pouvoir l'interroger. Mark Zukerberg a d'ores et déjà annoncé qu'il répondrait aux questions du Congrès américain mardi prochain.

Facebook
Facebook
Facebook retire un clip de campagne de Donald Trump comportant un symbole nazi
Mark Zuckerberg veut réexaminer les règlements de modération de Facebook
Facebook va verser 52 millions de dollars à ses modérateurs
Facebook perd-il des abonnés en France ?
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias