Factures de taxi : Agnès Saal, présidente de l'INA, démissionne à la demande de Fleur Pellerin

Partager l'article
Vous lisez:
Factures de taxi : Agnès Saal, présidente de l'INA, démissionne à la demande de Fleur Pellerin
Par Benoit Daragon Journaliste
Agnès Saal, présidente de l'INA.
Agnès Saal, présidente de l'INA. © BFM/puremedias.com
Suite à la révélation de ses notes très élevées de taxi, Agnès Saal, la présidente de l'INA, a présenté sa démission.

La facture de 40.915 euros de frais de taxis de la patronne de l'INA est très mal passée au ministère de la Culture. A la demande de Fleur Pellerin, Agnès Saal, la présidente de l'enreprise publique, a présenté sa démission cet après-midi, selon l'AFP. Dimanche, Le Figaro avait révélé, après avoir reçu une lettre anonyme, le montant d'une énorme facture envoyée à l'INA par la compagnie Taxis G7, pour les frais de déplacement de sa présidente.

À lire aussi
Jordan Bardella, Adrien Quatennens, Aurore Bergé... Quels sont les politiques les plus invités dans les médias ?
Politique
Jordan Bardella, Adrien Quatennens, Aurore Bergé... Quels sont les politiques les...
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
Politique
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne digère pas son éviction de BFMTV
Politique
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne...
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne cryptée, Maxime Saada lui répond
Politique
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne...

Problème, la dirigeante dispose d'une voiture de fonction. "En tant que PDG de l'INA, j'ai une voiture de service avec chauffeur à disposition. Mais, comme je ne peux pas le faire travailler 12 à 15 heures par jour ni les week-ends, j'ai également un abonnement aux Taxis G7, car je n'ai pas de permis de conduire. Ce dispositif avait déjà existé avant mon arrivée et je l'ai repris", avait-elle expliqué à nos confrères.

Moins d'un an à la tête de l'INA

Pour justifier cette somme astronomique, qui correspond à 15.000 kilomètres, soit l'équivalent de 42 jours et 42 nuits de transport en taxi comme l'a noté Patrick Cohen, l'énarque, proche d'Aurélie Filippetti, avait avoué avoir communiqué son code de réservation, qui permet de réserver un taxi sans payer, à son fils ! Celui-ci a plus qu'abusé du tuyau et a circulé pour 6.700 euros.

Agnès Saal a assuré avoir remboursé la partie des dépenses qui relevaient de ses déplacements personnels. Mais trop tard, la ministre a lâché celle qui a succèdé à Mathieu Gallet, désormais président de Radio France. Le jeune patron avait lui réussi à se maintenir à son poste malgré les révélations sur les onéreuses dépenses pour les travaux de son bureau. Agnès Saal sera restée moins d'un an à la tête des archives audiovisuelles, où elle est entrée en fonction le 12 mai dernier, après avoir été directrice générale du Centre Pompidou depuis 2007.

l'info en continu
"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès le mercredi 19 octobre
Programme TV
"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès le mercredi...
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez pugnace face à Jean-Luc Mélenchon
TV
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez...
"C'est facile de se cacher derrière la baisse de l'audimat" : Le coup de gueule de la productrice de "Plus belle la vie"
Séries
"C'est facile de se cacher derrière la baisse de l'audimat" : Le coup de gueule de...
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle saison sur TF1
TV
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle...
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le magazine
Cinéma
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le...
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une chroniqueuse d'"Estelle Midi"
TV
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une...