Festival de Cannes : Un appel à la grève des salariés, lancé à une semaine de l'ouverture, pourrait "perturber l'événement"

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Cannes : Un appel à la grève des salariés, lancé à une semaine de l'ouverture, pourrait "perturber l'événement"
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, à la conférence de presse de l'annonce de la sélection 2024
Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, à la conférence de presse de l'annonce de la sélection 2024 © Dominique Jacovides / Bestimage
L'appel du collectif "Sous les écrans, la dèche" ne devrait pas impacter la compétition mais pourrait "perturber l'évènement".

Verra-t-on des pancartes sur le tapis rouge ? Ce lundi 6 mai, un collectif de travailleurs du cinéma a appelé à une grève "de tout.e.s les salarié.e.s du Festival de Cannes et des sections parallèles" afin de "perturber" l'évènement. Un appel qui ne remet pas en cause l'ouverture ou la tenue du festival, l'objectif n'étant pas de nuire aux films qui seront présentés a expliqué le collectif.

La cérémonie d'ouverture du 77e Festival de Cannes aura lieu le 14 mai prochain, en présence du jury, présidé cette année par Greta Gerwig. Interrogé par l'AFP, les organisateurs n'ont n'a pas encore réagi. Une centaine de films doit être présentée sur le Croisette, où des dizaines de stars doivent monter les marches, comme Francis Ford Coppola, George Lucas, Meryl Streep ou Adam Driver, avec des dizaines de milliers de festivaliers.

À lire aussi
"Transformers : Le commencement" : Audrey Fleurot et Philippe Lacheau prêtent leurs voix aux personnages du film d'animation
Cinéma
"Transformers : Le commencement" : Audrey Fleurot et Philippe Lacheau prêtent...
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : On connaît la date de sortie de la version rallongée du film phénomène
Cinéma
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : On connaît la date de sortie de la version...
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : Une version rallongée de la comédie phénomène au cinéma dans "quelques jours"
Cinéma
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : Une version rallongée de la comédie phénomène au...
Netflix : Ce thriller qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie va bientôt quitter la plateforme
Cinéma
Netflix : Ce thriller qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie va bientôt...

Le collectif dénonce la précarité des métiers du cinéma

Baptisé "Sous les écrans la dèche", le collectif s'est réuni en présence d'une cinquantaine de membres en assemblée générale pour voter cette grève, a expliqué l'une de ses porte-paroles à l'AFP. Parmi les personnes qui ont voté pour la grève, on retrouve plusieurs métiers du cinéma comme des projectionnistes, programmateurs, attachés de presse, chargés des billetteries ou de l'accueil des invités, a encore précisé la porte-parole.

À LIRE AUSSI : Omar Sy, Eva Green... : Le jury du Festival de Cannes 2024, présidé par Greta Gerwig, révélé

Le collectif dénonce la précarité de leurs métiers et demandent d'être considérés comme intermittents du spectacle. Alors même que ces personnes sont employées par différents festivals et réalisent des missions temporaires au cours de l'année, ils ne bénéficient pas de ce statut, permettant d'être rémunéré entre deux projets. Autre point de friction, les dernières réformes de l'assurance chômage prises par arrêté par le gouvernement, qui doivent durcir les règles d'indemnisation cet été. De nouvelles règles qui pourraient obliger "la majorité (d'entre eux) à renoncer" à leur métier.

"Nos alertes et nos revendications ont été jusqu'ici accueillies avec une bienveillance polie, mais aucune proposition concrète n'a été avancée par le CNC (Centre national du cinéma) ou le ministère de la Culture", explique le collectif dans un communiqué. Le Festival a seulement été perturbé une fois par un mouvement social, en mai 1968. Une 21ème édition qui avait dû être écoutée, alors même que Jean-Luc Godard, François Truffaut ou Claude Lelouch étaient parmi les militants.

l'info en continu
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la plateforme dans le Top 10 des contenus les plus vus
SVOD
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la...
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la mort de Nonce Paolini, ancien patron de TF1
Personnalités
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la...
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la scène qui l'a "marqué à vie" dans "Des trains pas comme les autres" sur France 5
Interview
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la...
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec celui de Julien Arnaud sur TF1
Audiences
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec...
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe pour "Des racines et des ailes" sur France 3
Audiences
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe...
Nonce Paolini, président de TF1 de 2008 à 2016, est mort à l'âge de 75 ans
Personnalités
Nonce Paolini, président de TF1 de 2008 à 2016, est mort à l'âge de 75 ans