Festival de Caunes et casting royal pour "Le Grand Journal" de Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Caunes et casting royal pour "Le Grand Journal" de Canal+
Antoine de Caunes, sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+, à Cannes.
Antoine de Caunes, sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+, à Cannes. © Canal+
Malgré des audiences en baisse, Antoine de Caunes a offert une bonne dixième saison au "Grand Journal" à Cannes.

"Le Grand Journal" souffle sa dixième bougie à Cannes. Après l'annus horribilis de 2013 avec météo capricieuse, coup de feu sur le plateau et ambiance fin de règne pour Michel Denisot, le talk show de Canal+ a retrouvé un peu de sa superbe. Avec une pluie de stars et un Antoine de Caunes plus que jamais dans son élément. En quelques jours, l'animateur, dont c'est la première saison sur la Croisette, a vu défiler sur son plateau les plus grandes stars : Nicole Kidman, Julianne Moore, Marion Cotillard, Harrison Ford, Gael García Bernal, Bérénice Béjo... "Le meilleur cru depuis dix ans", se félicite François Jougneau, rédacteur en chef adjoint de l'émission.

À lire aussi
Repas clandestins : Alain Duhamel reconnait avoir déjeuné avec Brice Hortefeux
Personnalités
Repas clandestins : Alain Duhamel reconnait avoir déjeuné avec Brice Hortefeux
Après avoir jugé "effrayante" Hoshi, Fabien Lecoeuvre présente ses excuses
Personnalités
Après avoir jugé "effrayante" Hoshi, Fabien Lecoeuvre présente ses excuses
Doc Gyneco placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales
Personnalités
Doc Gyneco placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales
Le danseur Patrick Dupond ("DALS", "Prodiges") est mort
Personnalités
Le danseur Patrick Dupond ("DALS", "Prodiges") est mort

Grand écart

Grâce à l'omniprésence de Canal+ pendant le festival depuis vingt ans, un détour des stars par la plage du Martinez où est planté le studio du "Grand Journal" est un passage quasi-obligé. Mais il faut toujours les convaincre de venir assurer leur promo en direct sur un plateau de télévision. Le meilleur coup de cette quinzaine fut incontestablement la présence de Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset, samedi, pour la promotion du sulfureux "Welcome to New York". Un travail de longue haleine qui a fini par payer, seulement quelques heures avant le direct.

"Ryan Gosling aussi, cela a été difficile de le faire venir. C'est quelqu'un qui parle très peu. On l'a eu dix minutes, c'était le deal, notre meilleur coup glamour de la quinzaine", poursuit le programmateur de l'émission. Pour ne pas prêter le flanc à la critique, "Le Grand Journal" à Cannes devait cette année réussir un savant mélange de paillettes et sujets plus graves. Le 67e festival a permis ce grand écart, entre "Grace de Monaco", biopic glamour, et "The Search", tourné en Tchétchénie ou entre "Expendables", gros blockbuster, et le cinéma d'auteur des frères Dardenne.

Epargné par les critiques

Car quand la France subit de plein fouet la crise, cette débauche de stars n'est pas toujours du goût des téléspectateurs et haters du web, toujours prêts à flinguer l'émission. Cette saison, le show a néanmoins été épargné par les critiques. La dose d'actu saupoudrée en début d'émission a sans doute joué. "Avant, l'émission était dans une bulle qui ne se préoccupait plus de ce qui se passait ailleurs qu'à Cannes. On a fait un choix différent cette saison et on a pu traiter de nombreux sujets comme l'Ukraine, les intermittents du spectacle, les Européennes. Et j'ai le sentiment que nos téléspectateurs ont perçu que 'Le Grand Journal' faisait l'événement tous les soirs", estime Fabrice Pierrot, producteur éditorial.

Cette bonne quinzaine est aussi à mettre au crédit d'un Antoine de Caunes incontestablement plus à l'aise à Cannes qu'à Paris. "Il s'éclate comme un gamin et ne s'en cache pas, c'est tous les jours Noël pour lui, confirme le patron de la rédaction. Antoine s'est libéré d'un certain nombre de contraintes. Cette folie à Cannes, ça lui rappelle les grands moments de sa carrière". L'animateur, réalisateur, comédien, est aussi un grand amoureux du cinéma. En bon cinéphile, il a vu la plupart des films projetés pendant le festival avant de recevoir sur son plateau acteurs et réalisateurs.

... Mais audiences en recul

Seule ombre au tableau, les audiences. Après une cérémonie d'ouverture en net recul, la tendance s'est confirmée les jours suivants. Depuis le 14 mai, la première partie de l'émission a rassemblé en moyenne 1 million de téléspectateurs (6% du public) et 1,03 million en seconde (4,9%). Un an plus tôt, Michel Denisot fédérait 200.000 téléspectateurs de plus de 19h10 à 20h (6,2% de PDA) et 300.000 en seconde partie (5,5%). "Le Grand Journal" est même passé au-dessous du million certains soirs. Sans surprise, les courbes se sont croisées avec "Touche pas à mon poste" de Cyril Hanouna, qui n'a pas manqué de s'en féliciter.

"Je n'ai pas d'explication à cette baisse, la concurrence est au même niveau que d'habitude, avoue Fabrice Pierrot. Je ne sais pas où sont partis ces téléspectateurs. C'est le seul point négatif". Les audiences du talk de Canal sont traditionnellement inférieures pendant Cannes, leur érosion a donc suivi celle observée depuis le début de la saison.

"On ne parle plus que des audiences aujourd'hui, c'est devenu la jauge de tous les journalistes médias. On ne regarde plus le contenu, c'est triste. C'est comme si les critiques ciné jugeaient les films au nombre d'entrées", se désole un des producteurs de la chaîne. Même si Canal+ s'en défend, l'audience du "Grand Journal" est un sujet sensible en raison des moyens considérables déployés pour cette quinzaine. "La concurrence est de plus en plus rude. Mais tant que 'Le Grand Journal' restera aussi statutaire qu'il l'est aujourd'hui, il ne sera pas en danger", estime un cadre de la chaîne.

Le grand journal de Canal+
Le grand journal de Canal+
Fin du "Grand Journal" : Les adieux de Michel Denisot, Antoine de Caunes et Maïtena Biraben
"Le Grand Journal" : "Action discrète" organise la grande "braderie de Canal"
Mustapha El Atrassi nouvelle recrue du "Grand Journal" de Canal+
"Le Grand Journal" : Ornella Fleury raconte ses débuts "compliqués" en Miss météo
Voir toute l'actualité sur Le grand journal de Canal+
Autour de Le grand journal de Canal+
  • Le before du Grand Journal
l'info en continu
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir...
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
International
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Séries
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Vidéos Puremedias