Fiction française : Le gouvernement annonce un "plan séries"

Partager l'article
Vous lisez:
Fiction française : Le gouvernement annonce un "plan séries"
Franck Riester entouré notamment de Françoise Nyssen, Laurence Herszberg et Frédérique Bredin à Séries Mania
Franck Riester entouré notamment de Françoise Nyssen, Laurence Herszberg et Frédérique Bredin à Séries Mania © Abaca
Franck Riester, le ministre de la culture, a annoncé de nouvelles mesures en faveur des séries.

Un pas de plus dans la reconnaissance de la fiction française. Ce mercredi, au festival Séries Mania à Lille où il était présent, le ministre de la Culture, Franck Riester, a annoncé un plan pour soutenir la création de séries. Il en a profité pour saluer la réforme européenne sur le droit d'auteur, qualifiée de "première étape d'une responsabilisation des plateformes" qui permettra "un meilleur partage de la valeur"."Je veux que nous transposions la directive droit d'auteur et qu'elle entre en vigueur le plus rapidement possible", a également assuré le locataire de la rue de Valois, ajoutant que la partie relative aux droits voisins était en cours et que la proposition de loi serait inscrite à l'Assemblée nationale le 9 mai. Le reste du texte figurera dans la loi audiovisuelle, qu'il doit présenter cet été en conseil des ministres.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h
Exclusivité
Europe 1 : Matthieu Noël récupère le 16h/18h

"Les séries font partie de nos vies, elles ont un impact considérable sur nos imaginaires. (...) La France (est) une terre de séries, et je veux qu'elle le soit encore", a déclaré le ministre avant de détailler le "plan séries" porté par le CNC (Centre National du Cinéma et de l'image animée, ndlr). "L'objectif du 'plan séries', c'est de soutenir les oeuvres les plus créatives, et à forte ambition internationale", a ajouté Frédérique Bredin, patronne du CNC. Concrètement, le plan comporte trois volets distincts.

L'internationalisation des séries française en ligne de mire

La première mesure consiste à favoriser le développement de nouveaux formats "pour répondre à la demande internationale et aux attentes du jeune public". Pour soutenir la production de ces nouveau formats, le CNC va accorder un bonus de 25%, déjà en vigueur pour les premières saisons de séries de 52 minutes, aux séries au format plus court, qui durent plus de 20 minutes et moins de 52 minutes. Deuxième mesure, consistant à encourager les producteurs à accélérer le rythme de production des séries françaises : le bonus de 25% accordé aux premières saisons va être étendu aux deuxièmes saisons des séries de 20 à 52 minutes. "Il faut aider nos séries à se doter d'une logique industrielle. Faciliter le passage d'une saison à la suivante. C'est une attente forte du public", a commenté Frédérique Bredin.

Enfin, la dernière mesure vise à soutenir les projets internationaux. Un bonus de 25% pourra donc être accordé aux oeuvres qui bénéficient d'un préfinancement "substantiel" à l'étranger. Au global, c'est une enveloppe d'environ 3 millions d'euros qui est débloquée. Une somme qui sera complétée par un second volet qui portera sur l'écriture et le développement. Ce deuxième volet devra aussi permettre de "faciliter le recours des séries originales françaises aux effets visuels". Par la voix de Frédérique Bredin, le CNC a indiqué qu'il allait poursuivre dans les prochaines semaines la concertation avec les professionnel sur ces aspects.

Les feuilletons impactées par la réforme des aides du CNC

Ces annonces interviennent alors que le secteur avait accueilli avec beaucoup d'inquiétude l'annonce de la réforme des aides du CNC, prévoyant un rééquilibrage en faveur des oeuvres considérées comme les plus créatives. Ce rééquilibrage implique une baisse de l'aide aux feuilletons quotidiens et séries longues et une augmentation de l'aide aux séries originales à fort potentiel d'exportation. Le CNC a annoncé l'année dernière son projet de faire 30 millions d'euros d'économies sur deux ans. Les professionnels du secteur avaient déploré que les aides accordées à la télévision soient concernées, et non celles touchant au cinéma.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

Le talent ne se décrète pas et le succès d'une série se ne décrète pas non à cause d'une subvention



tikeum75

Riester, un Invisible de plus. Il l’ouvrait bien plus quand il n’était qu’un simple député.



NorbertGabriel

Ce qui manque aussi ce sont de vrais directeurs artistiques qui osent des nouveautés, ce que le téléspectateur refuse le plus souvent.. Donc les directeurs de marketing font du copié collé et ça se dévalue inexorablement. ET la télé en général, autant les "fabricants" que les consommateurs sont frileux avec ce qu''ils ne relient pas à quelque chose de déjà connu.. L'exception, c'est Marleau.. ça tient du miracle ...



Oasis

Il n'y a jamais eu, en effet autant de séries diffusées qu'aujourd'hui. Cette inflation continue dure depuis 10-15 ans.
J'avais lu il y a quelques années que les experts annonçaient une baisse d'ici la fin de la décennie, mais c'était avant l'annonce des futures plateformes Apple, Disney, Warner et autres. Ça va repousser cette déflation de quelques années mais celle-ci devrait arriver un jour ou l'autre, car tu as raison, il n'y a qu'une certitude c'est que les journées ne feront toujours que 24 heures !!
Et en effet la France semble encore réagir avec une décennie de retard sur ce phénomène...



Steph3333

Ce qui manque aux séries, c'est de bons scénaristes, de bons acteurs, de bon réalisateurs... Tout, en fait. J'oubliais, ça manque cruellement de fric aussi.
Qui a envie de regarder Jopéphine ou Camping Paradis sur des sites de streaming payants ?
Pour avoir une dimension internationale, il faut de (très) bons acteurs. Il y en a très peu en France, pour ne pas dire "pas".



Box office story

Le talent ne se décrète pas. Le train des séries file et tout le Monde s'accroche à cette manne providentielle. Apple qui était une entreprise que l'on suivait suit aussi le train en marche pour devenir un nouveau Netflix.
Perso les séries j'en suis gavé, tellement gavé que je n'ai même pas le temps de voir les dizaines de séries, voire les centaines sorties par an... Ce sont les journée de 24 heures qui ne sont pas extensibles contrairement aux séries, d'ailleurs cette mode va surement se tasser un jour, et de plus, à mon sens il y en a peu qui sont vraiment au-dessus.... Bref c'est peut être déjà un peu tard, il fallait se réveiller avant et sentir les nouveaux business models ce qui à priori en france est loin d'être le cas...Au lieu de créer HAdopi qui a été un flop il fallait tout de suite investir dans le streaming...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Séries
"Gossip Girl" : Un reboot sur HBO Max en 2020
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TV
Un jour, un générique : "Attention à la marche !"
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares Wins"
TV
TF1 : Alessandra Sublet aux commandes de l'adaptation du divertissement "Who Bares...
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
Programme TV
"Fargo" : La série arrive enfin sur France 2 ce soir... à 1h05 !
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
TV
"Top Chef" : Jean-François Piège quitte l'émission de M6 au bout de 10 saisons
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : Le carton du Tour de France booste F2 et F3, les "20 Heures" au...
Vidéos Puremedias